mercredi 14 novembre 2018 / Mali

cheick ag haoussaLe chef militaire de l'ex-rébellion à dominante touareg du nord du Mali, Cheikh Ag Aoussa, a été tué samedi par l'explosion d'une mine à Kidal, dans le nord-est du pays, a-t-on appris de sources concordantes.

Patrouille nordAu Mali, c’est une nouvelle étape dans la mise en œuvre de l’accord de paix signé en juin 2015. Une mise en œuvre très laborieuse : les patrouilles conjointes dans le Nord et le cantonnement des groupes armés se font notamment toujours attendre, mais les perspectives s’éclaircissent un peu.

1nigeriens bossoLe Niger a été frappé jeudi par une nouvelle attaque "probablement jihadiste" qui a fait 22 morts parmi ses soldats stationnés dans un camp de réfugiés près de la frontière avec le Mali.

refugies maliensUn camp de réfugiés a été attaqué jeudi au Niger, à Tazalit, à 180 kilomètres de la frontière avec le Mali, par une quarantaine d’assaillants, selon une source au ministère de l'Intérieur. Une information confirmée par le Haut commissariat aux réfugiés.

iyagC’est un geste de courtoisie diplomatique et militaire dont on se souviendra longtemps au ministère français de la défense.

lambassadeur bernd vonL'Allemagne va construire au Niger une base militaire en "appui" à la Mission militaire onusienne qui combat les jihadistes au Mali voisin, a annoncé mercredi l'ambassadeur d'Allemagne à Niamey.

1mali armee actumaliDeux soldats maliens ont été tués et deux autres grièvement blessés mercredi près de Tombouctou, dans le nord-ouest du Mali, lorsque leur véhicule a sauté sur une mine, a appris l'AFP de sources militaires.

1 armee drapoHier, la route reliant Tombouctou à Goundam a enregistré une nouvelle attaque. Une escorte du GTIA Elou des FAMAS à Goundam a été attaquée. L’accrochage a eu lieu entre Acharane et Tintellout à environ 35 km de Tombouctou, le matin vers 8h 30mn.

enqueteur