lundi 25 septembre 2017 / Mali

PDG barima doucoure

«Combattre la faim en fertilisant le sol». Tel est le credo de la société «Doucouré Partenaire Agro Industries Sa» (DPA-Sa) de l’opérateur économique Ibrahima Doucouré, actuel président de la Chambre de commerce et d’industrie de Ségou, en quatrième région du Mali. De par ses performances, la société DPA-Industries Sa, spécialisée dans la production et la commercialisation des engrais, se présente aujourd’hui comme une référence en Afrique de l’Ouest. Toute chose qui fait la fierté du Mali.

Soulignons tout de suite que la société DPA-Sa intervient dans la production et la commercialisation des intrants agricoles, notamment, des engrais de type NPKSB (BULK BLENDING) dans les espaces UEMOA et CEDEAO, dans l’optique d’accompagner les Politiques sous-régionale et régionale de stimulation de l’offre des intrants agricoles. Pour y parvenir, son promoteur a investi plus de 20 milliards de Fcfa dans la construction de l’usine de production d’engrais et l’acquisition de 112 nouveaux camions-remorques (dont 90 Mercedes et 22 Renault).

La société «Doucouré Partenaire Agro Industries Sa», de par la qualité de ses produits mis sur le marché et le nombre d’emplois créés, est de nos jours une référence dans la sous-région ouest-africaine.

Un investissement de plus de 20 milliards de Fcfa en moins de cinq ans
Après les travaux de construction de ladite usine lancés le 24 août 2011, les premiers produits sont sortis environ trois ans plus tard, plus exactement, le 1er mai 2014. L’unité de mélange, basée en quatrième Région du Mali (Ségou-ville, Zone industrielle, quartier Pélengana), est bâtie sur une superficie de 5 hectares, dont 2 hectares aménagés pour accueillir la matière première et 1,5 hectare pour le stationnement des camions de DPA-Industries Sa.

L’équipement de type belge a une capacité de production de 960 tonnes par jour, soit 300 000 tonnes, l’an (avec toutes les formules d’engrais adaptées à nos différents cultures : coton, riz, mil, maïs, canne à sucre, pommes de terre, arachides, cacao, café...).

«Le coût de la construction de cette usine et l’achat des camions remorques nous a coûté plus de 20 milliards de Fcfa d’investissement, dont plus de 35% sur fonds propres et les 65%, grâce au fructueux partenariat basé sur la confiance que nous avons avec des établissements bancaires de la place. En plus de la construction de cette usine, nous avons acquis, en fin 2015, 112 nouveaux camions neufs, dont 90 de marque Mercedes et 22 de type Renault ; ce qui porte aujourd’hui le Parc automobile de la société DPA-Industries Sa à 143 camions-remorques», nous a confié le PDG Doucouré.

Qui est Ibrahima Doucouré ?

Natif de Boko Wéré, un petit village perdu dans la région de Ségou, Ibrahima Doucouré est issu non seulement d’une famille maraboutique, mais aussi d’agriculteurs. N’ayant jamais fréquenté les bancs, le PDG de DPA-Sa, à l’image de nombre de nos compatriotes, s’est donné dès le bas âge à l’apprentissage du Saint Coran, qu’il maîtrise parfaitement aujourd’hui. Ainsi, c’est à l’âge de 17 ans, qu’il a revêtu le costume d’opérateur économique en se lançant dans le négoce d’engrais.

«A l’époque, je reprenais auprès d’un opérateur économique de la place, 5 à 7 tonnes d’engrais que je revendais aux paysans, avec un prêt au début de 7 millions de Fcfa. C’est ainsi que j’ai évolué d’année en année jusqu’à pouvoir faire des commandes dépassant le seuil d’un chargement de camion-remorque, jusqu’à me lancer dans l’importation», se rappelle M. Doucouré.

Plus de 700 emplois directs et indirects créés

La Direction de la société est assurée par un Président Directeur Général, en la personne de l’infatigable Ibrahima Doucouré, et non moins promoteur de la société Faso Djigui Sarl (fournisseur d’engrais), qui a plus de dixs ans d'expérience dans le négoce des intrants agricoles. Il est assisté par une équipe pluridisciplinaire composée des économistes, des financiers, des ingénieurs en automatise informatique, des spécialistes en industrie agro-chimique et des experts externes, pour plus de 700 emplois directs et indirects créés.
«Les initiatives de DPA-Sa visent à accroître la production agricole afin de garantir la sécurité alimentaire. Pour cela, nous avons misé sur la qualité des produits et non sur la course effrénée au gain. Nos efforts ont été salués aussi bien par des utilisateurs des produits ‘’Made DPA-Sa’’, que des structures comme la FAO et l’USAID. Cela témoigne que la société Doucouré Partenaire Agro Industries Sa fait partie des meilleures unités de production d’engrais de types NPKSB (BULK BLENDING) dans l’espace CEDEAO», a soutenu Ibrahim Doucouré.

Les partenaires financiers

DPA-Sa a inscrit sa démarche d’investissement dans le cadre du Code des investissements du Mali qui lui a permis de bénéficier de l’expertise de la BOAD et le soutien de certains partenaires financiers, comme la BDM et la BNDA. Ce projet est devenu une réalité. Aujourd’hui, toutes les grandes banques de la place sont disposées à accompagner DPA SA dans l’atteinte de ses objectifs à hauteur de souhait, sans oublier les accords de placements accordés à la société DPA-Sa par la BCEAO.

Quelques réalisations
La société DPA-Sa est perçu aujourd’hui comme l’un des principaux producteurs et distributeurs d’engrais de type NPKSB (BULK BLENDING) au Mali. En plus du marché local (GIE UN-SCPC/CMDT/OHVN, l’Office du Niger, SUKALA et N’SUKALA, FAO, …), la société DPA-Sa exporte de l’engrais vers les pays de la sous-région, comme le Burkina Faso (SOFITEX), la Guinée, le Bénin (SONAPRA), le Togo (NSCT), le Niger et la Côte d’Ivoire. Les dernières livraisons au niveau national et sous-régional sont évaluées à plus de 74 000 tonnes pour la campagne 2016-2017.

Perspectives
En plus de la production d’engrais, la société DPA-Industries Sa veut se tourner  vers la production d’aliment bétail. D’ailleurs, elle a même cherché et obtenu, toujours dans les faubourgs de Ségou, une parcelle pour la construction d’une usine d’aliment bétail. Pour le PDG Ibrahima Doucouré, il a été fortement sollicité à cet effet par  l’Assemblée permanente de la Chambre d’agriculture de Ségou, qui lui a exprimé le besoin de doter la Cité des Balanzans d’une unité de production d’aliment bétail.

En clair, la société  DPA-Industries Sa n’entend ménager aucun effort pour accompagner les plus hautes autorités du pays et les braves paysans à avoir des engrais de qualité et à des prix raisonnables, mais aussi à contribuer à l’autosuffisance alimentaire. Et entend étendre son emprise au-delà de nos frontières.
La Rédaction

Source: Journal L'Enqueteur

1 aenqueteur cover