dimanche 23 septembre 2018 / Mali

BSICLe groupe Banque sahélo-saharienne pour l'investissement et le commerce (BSIC) a procédé lundi 4 décembre à l'inauguration du nouveau siège de sa filiale du Mali. La cérémonie d'inauguration, placée sous la présidence du ministre de l'économie et des finances, a enregistré la présence des membres du gouvernement, du secrétaire général de la CENSAD, Ibrahim Sani Aban, du PDG du groupe BSIC, Ali Oumar El Moctar, du DG de la filiale malienne du groupe, Mamadou Diouf et des dirigeants des établissements financiers de notre pays. Le bâtiment flambant neuf est bâti sur une superficie de 7 500 m2 selon une architecture soudanaise de quatre niveaux a coûté 10 milliards de nos francs à la BSIC.

Pour Mamadou Diouf, président du filiale Mali,14 ans après l'ouverture de l'établissement financier au Mali, la BSIC confirme son statut d'acteur incontournable du système financier au Mali avec 800 milliards investis dans différents domaines notamment l'agriculture, l'énergie, BTP, commerce et autres.Selon le Directeur général du filiale Mali de la BSIC, le bâtiment flambant neuf est le fruit de 10 milliards d'investissement y compris 13 agences dotées toutes de commodités de nouvelles technologies modernes.

En termes d'impact social, à la date d'aujourd'hui, 155 hommes et femmes sont employés et des actions menées en faveur de la sécurité et de l'éducation. Ces exploits sont le fruit de l'appui des autorités maliennes, de 33 000 clients et partenaires, a souligné M. Diouf. Il assuré que l'institution financière reste dans cette dynamique pour offrir à ces clients les meilleures qualités.

Le patron du groupe BSIC, Ali Oumar El Moctar a rappelé que le groupe a investi 800 milliards de Fcfa au profit de 14 pays avec 200 agences et 2500 employés. Quant au secrétaire général de la CENSAD, Ibrahim Sani Aban, il a indiqué que les pères fondateurs ont créé cette institution communautaire pour une meilleure bancarisation dans les pays. C'est pourquoi il félicité le PDG du groupe BSIC pour les réalisations et l'exhorte à apporter des soutiens aux filiales afin qu'elles mènent bien leurs missions. Dans son allocution, le ministre de l'économie et des finances Dr Boubou Cissé, après avoir rappelé la bonne santé de l'économie malienne avec 5.8% de croissance en 2017,a salué le rôle prépondérant que jouent les banques pour l'accompagnement du secteur privé et l'opérationnalisation des politiques publiques. Il a apprécié les actions de l'institution en faveur de l'Etat malien et l'exhorte à faire plus pour relever les défis du financement de l'économie malienne.

Mamadou Nimaga

1 aenqueteur cover