mercredi 21 avril 2021 / Mali

Amadou Diadié SangareVISION

Le secteur privé est le moteur de la croissance économique. Il génère des opportunités pour une croissance plus inclusive. A ce titre, il est l’un des vecteurs pour un épanouissement individuel et collectif. Notre choix, c’est de transformer le CNPM pour aider à transformer le Mali. Il s’agira de bâtir un secteur privé dynamique soutenu par un Etat fort pour une croissance économique durable, dans un environnement caractérisé par un dialogue social constructif et responsable. C’est du reste la voie royale à un climat incitatif aux investissements, qui feront naitre des entreprises compétitives pour exploiter les immenses richesses du pays. C’est là ma vision à la tête du CNPM.

VALEURS

Pour que cette vision soit, il faut faire nôtres certaines valeurs fondamentales :

• La Culture d’entreprise : Elle s’acquiert et le CNPM doit accompagner nos opérateurs à cette acquisition.

• Le patriotisme et la souveraineté économique : Le CNPM doit encourager la création des entreprises nationales pour la production des richesses au Mali.

• L’égalité des chances et la transparence : La saine concurrence suppose l’égalité réelle et la transparence dans l’attribution des marchés. Une meilleure organisation et le respect de procédures plus rigoureuses, fondées sur l’éthique aideront en la matière.

• La Solidarité nationale: Le secteur privé doit créer les conditions pour une sécurité sociale minimale pour tous.

4- CNPM - LES CHANTIERS DE L’AVENIR PASSEPORT POUR LA PRESIDENCEDIADIE DIT AMADOU SANKARERENFORCER LA CREDIBILITE ET L’INFLUENCE DU CNPM

Le défi de l’Ethique et de la bonne gouvernance. Le CNPM renvoie une image qui doit être positive en faisant la promotion de l’homme d’Affaires. D’où la pertinence des propositions de DAS :

• La lutte contre la corruption en partenariat avec l’Etat pour plus d’efficacité des organes de lutte et pour le renforcement de leurs moyens et de leur indépendance.

• Le défi de l’autonomie en :

• réduisant progressivement les contributions diverses de l’Etat,

• améliorant le système de création de ressources propres du CNPM en renforçant les capacités et le recours à l’expertise nationale.

• La restauration d’une image positive du CNPM.

5-CNPM –

LES CHANTIERS DE L’AVENIR PASSEPORT POUR LA PRESIDENCEDIADIE DIT AMADOU SANKARERENFORCER LES STRUCTURES INTERNES DU PATRONAT

Le CNPM a reçu mandat des groupements et fédérations d’entreprises du Mali pour conduire toutes études et actions en faveur de leurs objectifs de développement. Pour l’exécution de cette mission DAS veut :• augmenter et diversifier les adhérents en intégrant toutes les filières liées à la production et à l’investissement,

• renforcer, rénover et moderniser les moyens administratifs du secrétariat général et des services techniques,

• réviser les statuts et y prévoir des postes de vice-présidences pour les femmes et pour les jeunes,

• Renouveler régulièrement les mandats à échéance et élargir la base du CNPM,• renforcer la présence de l’organisation dans les circuits de décisions économiques intra africains et internationaux,

• renforcer les moyens d’actions humains et financiers, en redynamisant les GPA par la mise en place de groupes thématiques permanents et remobilisant les démembrements régionaux,• Renforcer le partenariat avec les organisations des travailleurs pour l’apaisement du client social au sein des entreprises,

• Mettre en place une politique efficace de communication au sein du CNPM.

6-CNPM –

LES CHANTIERS DE L’AVENIR PASSEPORT POUR LA PRESIDENCEDIADIE DIT AMADOU SANKAREDYNAMISER LE PARTENARIAT AVEC L’ETAT POUR MODERNISER L’ECONOMIE

La situation actuelle du Mali impose les vertus de la bonne gouvernance. Il s’agit de :1. L’Agriculture : Sur le plan agricole, le Patronat s’investira pour que le Mali soit une Puissance agricole :

• Encourager la création des valeurs ajoutées au-delà des produits primaires,

• Faciliter le transport dans le monde rural pour rapprocher les producteurs de leur marché,

• Développer la recherche en matière agricole

• Faciliter l’accès aux financements disponibles pour l’agriculture.

2. L’industrie, Une nouvelle vision de l’industrialisation de notre pays doit être de mise en faisant bénéficier les petites unités industrielles d’un accompagnement conséquent.

Sous DAS, le CNPM devrait booster l’industrialisation, à travers un accès à l’énergie à moindre coût. L’assistance au développement de joint-venture entre les sociétés maliennes des services et d’autres compagnies internationales.

7CNPM –

LES CHANTIERS DE L’AVENIR PASSEPORT POUR LA PRESIDENCEDIADIE DIT AMADOU SANKARE3.

Le commerce

• La définition d’une politique économique nationale forte, initiée conjointement par les acteurs du secteur privé et les décideurs politiques

• Le financement adéquat de l’économie nationale,

• l’agrandissement du marché national,

• L’exploitation des opportunités de la zone de libre-échange continental africaine (ZLECA),

• La création de pôles de compétitivité. En plus de ces 3 grands secteurs de développement, une attention particulière sera portée sur les autres axes de l’économie tels que le transport, les services, les mines, l’industrie hôtelière et touristiques, les établissements financiers, l’artisanat, etc...La mise en œuvre d’une nouvelle politique fiscale envisagée va procurer des ressources à l’Etat, en tenant compte des capacités des imposables.

8CNPM

LES CHANTIERS DE L’AVENIR PASSEPORT POUR LA PRESIDENCEDIADIE DIT AMADOU SANKAREINNOVER POUR SOUTENIR LES CHANTIERS DU FUTUR

L’innovation sera au centre de l’action du CNPM avec des initiatives nouvelles comme :

• Développer les relations avec les institutions de recherche et de formation,

• Créer une synergie entre les corporations au sein du CNPM,

• Développer une nouvelle politique de Communication de l’organisation patronale par la création d’un Centre de Documentation en ligne,

• Développer l’action humanitaire du CNPM,

• Créer en notre sein un Centre de développement de l’entreprise

9CNPM –

LES CHANTIERS DE L’AVENIR PASSEPORT POUR LA PRESIDENCEDIADIE DIT AMADOU SANKAREPROMOUVOIR UNE DIPLOMATIE AU SERVICE DE L’ECONOMIE NATIONALE ET DE L’INTEGRATION REGIONALE

La défense des entreprises est l’un des devoirs régaliens de tout Etat. Elle se fait dans l’espace national, régional et international. Le CNPM se doit d’être le creuset de nouvelles idées soutenues par une diplomatie économique pour promouvoir les grands projets intégrateurs en Afrique de l’Ouest. Il s’agira pour l’Etat et le CNPM de :

• Renforcer les échanges entre les opérateurs économiques de la sous-région dans le cadre de la coopération sous régionale et régionale, à travers des Organisations telles que l’UEMOA, la CEDEAO et l’UA),

• Défendre les intérêts des opérateurs économiques maliens par une meilleure coopération commerciale en initiant avec les pays partenaires des conventions de réciprocité en matière d’échanges, de protection et de préservation des intérêts réciproques,

• Accélérer et approfondir la coopération entre les organisations patronales mais aussi des producteurs et des investisseurs de l’Afrique de l’Ouest,

10CNPM –

LES CHANTIERS DE L’AVENIR PASSEPORT POUR LA PRESIDENCEDIADIE DIT AMADOU SANKARE

• Créer un cadre stratégique pour l’investissement direct étranger, surtout en provenance des grands Pays industrialisés, tenant compte des alliances nécessaires avec le secteur privé national et d’autre part, garantissant la formation et les transferts de technologies et les trans-ferts de technologies.

diadie