vendredi 22 septembre 2017 / Mali

Coton bioLa Compagnie malienne pour le développement des textiles sous le leadership de son PDG, Modibo Koné, se dote d’une direction de l’environnement et de développement durable. A cet effet, un atelier de finalisation du plan d’action de la feuille de route de cette nouvelle dtructure, a regroupé les différents acteurs impliqués. C’était du 12 au 14 octobre dernier à l’hôtel Olympe International.

Pona CMMA la faveur d’un déjeuner de presse qu’il a offert à l’hôtel Salam, le Président de la Chambre des Mines du Mali, Abdoulaye Pona est revenu sur les difficultés majeures que connaît aujourd’hui le secteur minier malien. Il ressort du bilan de la dernière-née des institutions consulaires du Mali que les défis à relever sont énormes même si l’on doit se réjouir des résultants très encourageants engrangés par l’équipe que dirige M. Pona. Pourtant le mandat n’a pas été de tout repos. Et pour cause ? Beaucoup d’inimitiés et de convoitises….

randgoldLes bureaux de la société aurifère Rangold-Mali ont été fermés pour non-paiement d’impôts. L’entreprise doit près de 47 milliards de francs CFA d’impôts à l’Etat malien. Selon Mohamed Lamine Samaké, cadre du ministère des finances du Mali, les comptes de Rangold ont été saisis et l’Etat pourrait aller “plus loin dans les 10 jours”. Rangold conteste, elle, ces chiffres dans son bilan d'activité 2015.

boubou cisse buroLe ministre malien de l'Économie et des Finances, Boubou Cissé, veut contraindre la compagnie minière à régler son redressement fiscal.

boa maliPrise dans la tempête d’un scandale financier, la BOA Mali est sous le feux des projecteurs. Du côté des clients, c’est le temps de l’affolement et à la Bourse, où la banque est cotée depuis décembre 2015, les actions sont en chute libre.

malick alhousseyniEn plus, le ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseini, a annoncé le démarrage très prochainement des travaux de construction de la route Gao –Bourem–Taoussa. C’est l’un des plus grands chantiers jamais initiés au Mali. Un rêve, longtemps caressé qui devient une réalité pour les populations. Le barrage est en construction dans le cercle de Bourem. Les travaux Taoussa avaient été arrêtés suite à la crise multidimensionnelle qui a affecté notre pays en 2012 et 2013. Ils ont repris depuis plusieurs mois.

PDG barima doucoure

«Combattre la faim en fertilisant le sol». Tel est le credo de la société «Doucouré Partenaire Agro Industries Sa» (DPA-Sa) de l’opérateur économique Ibrahima Doucouré, actuel président de la Chambre de commerce et d’industrie de Ségou, en quatrième région du Mali. De par ses performances, la société DPA-Industries Sa, spécialisée dans la production et la commercialisation des engrais, se présente aujourd’hui comme une référence en Afrique de l’Ouest. Toute chose qui fait la fierté du Mali.

IBK investitureAu Mali, Ibrahim Boubacar Keïta fête ses trois ans à la tête du pays. Une de ses promesses de campagne, qui était la création de 200 000 emplois avant la fin de sa mandature, est la cible de toutes les critiques, notamment la jeunesse malienne qui est plutôt acerbe vis-à-vis de cette promesse. En revanche, il peut afficher un bilan plus positif en matière agricole.

1 aenqueteur cover