mercredi 15 août 2018 / Mali

habita2Le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Ousmane Koné, a effectué du jeudi au samedi dernier une visite de 72 heures dans les régions de Ségou et de Koulikoro.

babali dgA la tête de la Banque Malienne de la Solidarité (BMS-Sa) depuis sa création, en 2002, Babaly Ba a réussi la prouesse d’acquérir par un processus de fusion-absorption pour le compte de son établissement la Banque de l’Habitat du Mali (BHM).

ibk pmBonne nouvelle pour les autorités maliennes en début d’année 2017, le rapport 2016 de la Banque Mondiale vient de classer le pays premier dans l’espace UEMOA pour le climat des affaires et sa bonne gouvernance économique.

Ben BarkaL’avènement de Mamadou Sidibé à la tête de la Banque de Développement du Mali (BDM-Sa) est interprétée dans le milieu bancaire malien comme une réhabilitation des anciens de défunte BMCD (phagocytée par la BDM après avoir fait faillite). De nombreux problèmes minent cette institution bancaire et les mauvaises langues prédisent déjà une imminente banqueroute, qui profiterait au groupe marocain, BMCE Bank, actionnaire majoritaire. L’on songerait à Moustapha Ben Barka, ancien salarié du groupe et ancien ministre malien, pour sauver les meubles. Ce qui laisse perplexe eu égard aux liens de la famille Ben Barka avec le royaume chérifien.

Dr Boubou CisseFace au refus du ministre de l’Economie et des Finances, Boubou Cissé de payer les factures des fournisseurs et opérateurs économiques de l’Etat, avoisinant une soixantaine de milliards de nos francs, s’étalant sur 20 ans, les acteurs sont montés au créneau pour dire leur désarroi et exposer aux hommes de médias les faits qui les opposent au ministre Cissé. C’était à la faveur d’une conférence, tenue le samedi 22 octobre 2016, à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM). Les conférenciers étaient Daouda Koné, président de l’association AFOEM et son secrétaire général, Mohamed Bah, en présence des opérateurs économiques membres de l’association.

Coton bioLa Compagnie malienne pour le développement des textiles sous le leadership de son PDG, Modibo Koné, se dote d’une direction de l’environnement et de développement durable. A cet effet, un atelier de finalisation du plan d’action de la feuille de route de cette nouvelle dtructure, a regroupé les différents acteurs impliqués. C’était du 12 au 14 octobre dernier à l’hôtel Olympe International.

Pona CMMA la faveur d’un déjeuner de presse qu’il a offert à l’hôtel Salam, le Président de la Chambre des Mines du Mali, Abdoulaye Pona est revenu sur les difficultés majeures que connaît aujourd’hui le secteur minier malien. Il ressort du bilan de la dernière-née des institutions consulaires du Mali que les défis à relever sont énormes même si l’on doit se réjouir des résultants très encourageants engrangés par l’équipe que dirige M. Pona. Pourtant le mandat n’a pas été de tout repos. Et pour cause ? Beaucoup d’inimitiés et de convoitises….

randgoldLes bureaux de la société aurifère Rangold-Mali ont été fermés pour non-paiement d’impôts. L’entreprise doit près de 47 milliards de francs CFA d’impôts à l’Etat malien. Selon Mohamed Lamine Samaké, cadre du ministère des finances du Mali, les comptes de Rangold ont été saisis et l’Etat pourrait aller “plus loin dans les 10 jours”. Rangold conteste, elle, ces chiffres dans son bilan d'activité 2015.

1 aenqueteur cover