mardi 06 décembre 2022 / Mali

ResultatsBac2020 0005Suite à l’arrestation et le placement sous mandat de dépôt, le lundi 17 juillet, d’un des leurs, la synergie des syndicats des enseignants signataires du 15 octobre 2016 de Kéniéba a décidé de boycotter la surveillance du baccalauréat malien, session de juillet 2022.

A Kéniéba, les épreuves du baccalauréat malien session de juillet 2022 sont suspendues ce mardi 18 juillet.  Les élèves sont présents dans la salle mais pas les surveillants qui protestent contre l’arrestation et le placement sous mandat de dépôt d’un de leur, le lundi 18 juillet.

Selon les explications du porte-parole de la synergie locale des syndicats des enseignants signataires du 15 octobre 2016, leur collègue a été placé sous mandat de dépôt pour avoir fait accepter dans la salle d’examen un élève qui n’était pas muni de sa pièce d’identité.

C’est à la suite d’un contrôle dans les salles d’examen que le directeur de l’académie s’est rendu compte. Arrêtés par les forces de l’ordre sur ordre du directeur de l’académie, le surveillant et l’élève ont tous été placés sous mandat de dépôt pour fraude. C’est la raison pour laquelle les enseignants ont décidé de boycotter la surveillance des épreuves du baccalauréat jusqu’à la libération pure et simple de leur collègue.

Selon une information rapportée par nos confrères de kayeskunafoni.net, les responsables de l’académie d’enseignement de la ville assurent que toutes les dispositions ont été prises pour faire remplacer les surveillants ayant abandonné les centres d’examen.

Au moment où nous mettions en ligne cet article, les épreuves de la journée n’avaient pas encore commencé. Il faut rappeler que le ministère de l’Education nationale a mis en place des mesures draconiennes afin de lutter contre la fraude aux examens de fin d’année scolaire.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

enqueteur192