lundi 10 mai 2021 / Mali

IPR

Le dimanche, 26 février dernier, le bloc D de l’internat de l’Institut polytechnique rural de formation et de recherche appliquée (IPR IFRA) de Katibougou a pris feu aux environs de 19 heures. A l’origine de l’incendie, l’explosion d’une bonbonne de gaz dans une chambre. L’on ne déplore aucune perte en vies humaines, aucun blessé n’a été enregistré, mais les dégâts matériels sont très importants. Le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et le Directeur du Centre National des Œuvres Universitaires(CENOU) se sont rendus sur les lieux pour apporter leur soutien aux victimes.

accident pontMiraculeusement ils doivent leurs vies grâce à l’état actuel du fleuve qui est à moitié sec sinon ils allaient tous périr par noyade. Du moins c’est ce que disent les témoins de cet énième accident intervenu sur le 3ème pont de Bamako ce dimanche 05 février, vers 13 H.

1 noyadeÀ Venise, en Italie, le 22 janvier dernier, un homme noir est tombé à l’eau et se débattait visiblement pour en ressortir. Mais il s’est produit une réaction étonnante et même alarmante pour le genre humain, qui s’enfonce indubitablement dans une bêtise et une méchanceté qui n’a pas de nom.

lycee Askia

Par peur d’attraper des maladies, les lycéennes évitent comme la peste les toilettes de leur établissement. Encore que ces soi-disant toilettes sont communes, pour filles et garçons, sans eau ni électricité. Le département de l’Education est vivement interpellé sur cette situation qui ne doit pas rester sans solution. Cela au moment où des centaines de millions FCFA vont dans des dépenses de prestige, sans aucune incidence sur le développement socio-économique de notre pays.

Peti guimbaInitialement prévu pour le jeudi 27 octobre, le procès du comédien Youssouf Keïta, a été de nouveau renvoyé à la date du 15 décembre prochain, par le Tribunal de Grande Instance de la Commune V. Présenté comme malade, par ses avocats, l’accusé ‘’Petit Guimba’’ offrira un spectacle, le 5 novembre prochain à Ségou.

affrontementLes affrontements entre des groupes de jeunes à Lafiabougou à la lisière d’Hamdallaye en commune IV du district de Bamako ont fait, la semaine dernière, deux morts.

art martialUn libanais promoteur et gérant  du restaurant Rayan a donné un coup du poing à un de ses clients alors que ce dernier était à table. Cela s’est passé le samedi, dans la journée, au moment du déjeuner. Il s’agit d’un certain Issam, responsable du resto, chargé de le gérer. D’après nos enquêtes, au restaurant RAYAN, le bonhomme ne fait qu’agresser les clients et travailleurs (serveurs, cuisiniers).

koffi olomideInculpé pour "coups et blessures volontaires", le leader du groupe Quartier Latin a été transféré mardi à la prison centrale de Makala quelques heures après son interpellation à Kinshasa, selon des sources judiciaires.

diadie