mardi 19 octobre 2021 / Mali

Habib SYLLA Le Centre International des Conférences de Bamako (CICB) a abrité du 14 au 15 septembre dernier la tenue de la 7ème conférence ordinaire du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur sous le thème :« Rôle et place des maliens établis à l’extérieur dans la refondation de l'Etat ». La cérémonie d'ouverture était placée sous la haute présidence du Dr Choguel Kokalla Maiga premier ministre et chef du gouvernement en présence du Président du HCME,

B2goldLe bras de fer qui couve entre la société minière canadienne, B2GOLD et la société Little Big Mining continue d’alimenter le débat. Après sa sortie médiatique la semaine dernière pour donner sa version des faits sur cette affaire, B2GOLD s’est violemment attaquée à son concurrent minier, Little Big Mining, bénéficiaire du permis de recherche de Menankoto conformément aux dispositionspertinentes relatives aux procédures d’attribution des titres miniers de l’ordonnance N°2019-022/P-RM du 27 septembre 2019 portant code minier en République du Mali. En réponse à cette attaque verbale, les responsables de Little Big Mining ont mis les points sur les « i » afin de recadrer les tentatives de manipulation et du dénigrement de la société canadienne, B2GOLD pour arracher le permis litigieux. Nous vous livrons l’intégralité des éléments de réponses de Little Big Mining qui a réagi point par point pour démonter les propos des responsables de B2Gold. Lisez plutôt.

Depuis quelques mois une histoire de caution de garantie bancaire oppose l’entreprise Mady Keita (EMK-SARL), maitre d’œuvre du chantier de la construction des locaux de l’ambassade du Royaume d’Arabie Saoudite à Bamako sis à Hamdallaye ACI 2000 et le bénéficiaire des travaux l’ambassadeur Khaled MabrukAlkhaled.

OHADALa cérémonie de passation des charges a eu lieu jeudi 11 février 2021 au CICB entre le Mali et la Guinée Équatoriale. Elle était placée sous la haute présidence du Premier ministre Moctar Ouane, en présence du ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Mohamed Sida Dicko, du Secrétaire permanent de l'OHADA, représentant la Guinée Équatoriale, Darakoum Sibidi Emmanuel et les partenaires de l'Organisation pour l'Harmonisation des Droits des Affaires en Afrique (OHADA). Désormais, notre pays va assurer la présidence pour la 2ème fois du Conseil des ministres de l'Organisation continentale à travers le ministre de la Justice Mohamed Sida Dicko pour un an.

Van AartAart Van Der Heide, un ami du Mali depuis les années qui a côtoyé les présidents Moussa Traoré et Alpha Oumar Konaré mais aussi Amadou Toumani Toure et Ibrahim Boubacar Keita, témoigne sur les deux régimes (parti unique de GMT et le multipartisme de AOK, ATT et IBK). Ce hollandais d’origine considère le Mali comme sa deuxième patrie. Actuellement en séjour à Bamako, notre reporter a eu un entretien avec lui sur la gouvernance de notre pays, l’interroge sur le fait qu’aucun des systèmes n’a pu garantir la paix et le bien-être de la population et aussi son idée sur la transition malienne. Nous vous livrons une partie de cet entretien.  

Imam acceuilli en venant de la MecqueSur invitation du Secrétaire général de la Ligue Islamique Mondiale, l’Imam Mahmoud Dicko à la tête d’une délégation restreinte a séjourné du 6 au 15 janvier 2021 en Arabie Saoudite. Au cours de son périple saoudien, l'influent leader politico-religieux malien a eu des honneurs spéciaux et a été élevé au grade de personnalité de référence mondiale en Islam de la part des autorités saoudiennes. Pour célébrer cette distinction religieuse rare, à son retour au pays le vendredi dernier, les partisans du Cheick, l’Imam Dicko se sont mobilisés massivement pour lui réserver un accueil royal. Le film de son voyage mecquois.

IBK MAboAprès ATT, Amadou Haya Sanogo et IBK, la malédiction des 635 Kg d’Or volés du Tchadien Dr Elavie Sangar vont-ils encore faire de ravage au sommet de l’Etat ? Car dit un adage Bambara, « On ne vole pas de l’or. Car l’or c’est le pouvoir. Dieu donne à qui il veut ». Mabo Touré, la fille d’ATT l’a fait, elle en a appris à ses dépens ; Sanogo et ses compagnons ont essayé, la suite est connue ; IBK et sa femme Aminata Maïga avec la complicité du général Moussa Diawara ont fait la pluie et le beau temps avec cet or, jalousement gardé par l’ex patron des services de renseignements avant que la malédiction de l’or s’abat sur eux. Après le naufrage collectif du régime d’IBK, à quand la restitution de cette maousse fortune ? Quelle suite les hommes du colonel Assimi Goïta vont- ils donner à cette rocambolesque affaire politico-judiciaire digne d’un fils hollywoodien ? Le hic est que le propriétaire est à Bamako depuis 2010 en attente de son or pour une autre destination. De quoi s’agit-il ?  

IBK Condé ADOLundi 27 Juillet 2020. Comme annoncé il y a quelques jours, à l’issue de la médiation menée par cinq chefs d’État au Mali, un sommet extraordinaire de la CEDEAO se tient, par visioconférence, ce jour. La situation politique préoccupante et les menaces d’ordre sécuritaire qui minent la cohésion sociale et l’unité du peuple malien sont au centre des discussions. L’heure est grave et le temps compté.

diadie