jeudi 13 décembre 2018 / Mali

Après la condamnation d'un député le 6 novembre dernier, six grossistes ont été condamnés mercredi.

Parmi les chefs d'accusation qui pèsent contre eux figurent celui de complicité d'exercice illégale de la profession de pharmacien.

Les six prévenus ont été conduits aussitôt après le procès à la prison civile de Cotonou.

Ils devront y séjourner encore 9 mois, étant en détention depuis février dernier.

En première instance leur peine avait été fixée à 4 ans de prison.

Dans la même affaire le représentant du laboratoire indien new cesamex au Bénin a également écopé d'une peine d'emprisonnement assortie d'amende.

enqueteur 139