lundi 24 juin 2019 / Mali

Office du nigerLa Direction générale de l’Office du Niger, sous la férule du son Président Directeur Général, le Dr Mamadou M’Baré Coulibaly, a formulé une requête de financement qui permettrait d’étendre les superficies aménagées à la demande expresse du ministre de l’Agriculture, le Dr Nango Dembélé. Ses homologues des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, ainsi que de l’Economie et des Finances ont également joué leur rôle en transmettant ladite requête au Directeur Général du Fonds du Qatar pour le Développement. La balle est, désormais, dans le camp du président de la République, El Hadji Boubacar Kéïta, dont les bonnes relations avec l’Emir du Qatar, Cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, pourraient permettre d’obtenir les 26 milliards de FCFA nécessaires à la réhabilitation du canal de Macina et du Fala de Boky Wéré. Les grands espoirs du PDG de l’Office du Niger, le Dr Mamadou M’Baré Coulibaly, reposent sur la visite officielle du président IBK à Doha au Qatar prévue en juin prochain.

Du 19 au 22 mars 2019, le Président Directeur Général, le Dr Mamadou M’Baré Coulibaly, a conduit une délégation de l’Office du Niger à la 7ème Exposition agricole internationale du Qatar. Au cours de cette rencontre des investisseurs où il figurait parmi les invités d’honneur, le patron de l’Office du Niger sous les auspices de l’ambassadeur du Mali au Qatar, Tidiani Diakité, a eu, en marge de l’exposition, des rencontres de haut niveau avec des investisseurs qatari. Après des rencontres à Hassad Food et à l’Alliance Mondiale des Terres Arides (19 et 20 mars), le PDG de l’Office du Niger a été reçu en audience, le 21 mars par Faisal Holding et Barzan Holding. Chez les deux grands investisseurs, le Dr Mamadou M’Baré Coulibaly a fait une présentation, images à l’appui, du potentiel agricole de l’Office du Niger. Un exposé destiné à convaincre ces investisseurs de venir nouer un partenariat gagnant-gagnant avec son agro-entreprise. En prélude à cette collaboration potentielle, le Dr Coulibaly a invité ses interlocuteurs à l’Office du Niger pour une mission de prospection.

Un des projets les plus bénéfiques caressés par l’Office du Niger est l’agrandissement du canal de Macina et la réhabilitation du Fala de Boky Wéré. La requête d’un montant de 26 milliards de FCFA a été adressée au directeur général du Fonds du Qatar pour le Développement.

Le canal de Macina, pour rappel, est la première réalisation des trois adducteurs de la Zone Office. Il a été exécuté à moitié de ses capacités dans les années 1930 pour irriguer les systèmes hydrauliques du Macina (776.000 ha), du Kareri (495.000 ha), du Kokeri (148.000 ha), soit environ 1.500.000 ha. La zone couverte par ce canal s’étend sur les régions de Ségou et de Mopti.

L’ouvrage en question est long de 23 km, large de 25 m au plafond. Il est réalisé provisoirement pour véhiculer un débit de 45 m3/s et devrait être finalisé pour un débit de 210 m3/s.

Le Fala de Boky Wéré qui assure la continuité du canal de Macina est un ancien défluent du fleuve Niger endigué pour contenir les plans d’eau nécessaires afin de permettre l’irrigation.

Justification du projet

La réalisation de ce projet va permettre d’augmenter le débit du canal de 45 m3/s à 210 m3/s afin de pouvoir irriguer plus de 1.500.000 ha et, ainsi, satisfaire les besoins en eau et en terre de nombreuses perspectives d’aménagements publics ou privés. Elle mettra également fin aux crises d’eau fréquentes et aigues entrainant des pertes de rendement et provoquant des crises sociales importantes.

La réalisation du projet permettra aussi d’atteindre l’objectif d’extension de PAHA de plus 330.000 ha à travers l’accroissement du système hydraulique de Macina et l’ouverture des systèmes hydrauliques de Kareri et de Kokeri.

Enfin, le projet va rétablir l’écosystème durement éprouvé par plusieurs décennies de sécheresse et redynamiser les activités agro-sylvo-pastorales.

Faisal Holding projette une mission de prospection à l’ON

A Faisal Holding, une société privée créée en 2001 pour lutter contre la pauvreté via le développement innovant dans le secteur industriel et professionnel, le directeur des investissements, Hisham Hakim, se dit prêt à intervenir à l’Office du Niger à travers leur bureau basé à Casablanca au Maroc.

10.000 hectares proposés à Barzan Holding

A Barzan Holding, la vocation est au renforcement des capacités. Elle est ouverte aux entreprises et offre aux entreprises internationales la possibilité de collaborer à la Recherche-Développement (R&D), de faciliter le transfert de connaissances et de créer des technologies de défense et de sécurité innovantes. Après les échanges sur le potentiel agricole de l’Office du Niger, le Dr Mamadou M’Baré Coulibaly a proposé 10.000 ha à la société. Celle-ci s’est engagée à venir prospecter le potentiel agricole de l’Office du Niger et à étudier les offres.

enqueteur 139