lundi 25 septembre 2017 / Mali

ibk hollande entreeD’abord je vais remercier le président malien pour le succès de ce sommet. C’était un défi pour le Mali, il lui a été confié il y a maintenant trois ans, la responsabilité d’organiser cet événement. C’était pour lui une épreuve qui s’ajoutait à d’autres.

Sommet Afrique FranceLe plus grand rendez-vous de l’Afrique avec la France s’est tenu les 13 et 14 janvier dernier à Bamako. Une trentaine de délégations y ont pris part. Le thème retenu pour cette édition était : « Partenariat, Paix et Emergence ». François Hollande de la France, Ibrahim Boubacar Keita et les chefs d’Etat africains et leurs délégations ont discuté de tout avec en toile de fond, le développement et la sécurité. Des engagements ont été pris pour que plus jamais rien ne soit comme avant. Focus sur une rencontre historique de 48h qui pourrait changer le destin de tout un continent.

IBK Hollande

Onze pays africains ont déjà hébergé le Sommet Afrique France depuis ses débuts en 1973, sur initiative de l’ancien président français, Georges Pompidou. Après le succès de l’organisation de l’édition de 2005, le Mali est le seul pays africain à organiser une deuxième fois le sommet, qui se tiendra les 13 et 14 janvier 2017 à Bamako. Une rencontre qui réunira, autour du président François Hollande et de la délégation française, une quarantaine de chefs d’État et de gouvernement du continent. Et à peu près autant de membres dans les délégations des différents pays, soit 2 500 à3 000 participants attendus. Koulouba a sorti le grand jeu pour convaincre la France de maintenir l’événement sur le sol malien malgré les nombreuses critiques dont les plus acerbes remettaient en cause les capacités de Bamako d’abriter un tel sommet. Au plus haut sommet de l’Etat, le président de la République en a fait son cheval de bataille.

Aminata DramaneProfitant de la restitution des conclusions de la 10è édition de « Migrance », la semaine dernière, au Centre Amadou Hampaté Ba, l’ancienne ministre de la Culture du Mali, Aminata Dramane Traoré, a engagé le débat pour éclairer la lanterne de ses compatriotes sur un sujet d’actualité devenu explosif : l’accord de réadmission qui n’est autre qu’un instrument de l’immigration choisie de la France de Sakozy, qui a passé la patate chaude en douce à l’Union européenne pour chasser les migrants africains. L’objectif de cette rencontre est de trouver les moyens d’organiser la résistance et de développer une capacité de proposition à travers une mise à niveau des Maliens. Dans cet exercice, Aminata Dramane Traoré était entourée par Taoufik Ben Abdallah, coordinateur du Forum social africain et l’écrivaine française, Nathalie M’Dela Mounier. Tout va être passé au peigne fin disent tout : De l’accord de l’immigration, à l’accord de la réadmission des migrants en passant par les APE et le programme d’ajustement structurel.

rapatriement migrantL’opération de rapatriement dans leurs pays de ressortissants africains en situation irrégulière s'est déroulée "dans le respect des droits humains" et "conformément aux engagements internationaux" de l’Algérie, a affirmé samedi le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

photo cafe cacaoLe chef de l'Etat Ivoirien son Excellence Alassane Ouattara a récompensé les efforts de notre compatriote Basseni Kané, président de la Société coopérative agricole ‘ ANITHE du haut Sassandra.

bureau desmaliens de DaloaLe Conseil des Maliens, une structure à caractère associative et apolitique ayant pour mission la défense de leurs intérêts généraux, a été fermé le 11 décembre dernier.Le  conseil des maliens de Daloa fermé pour mauvaise gestion. Les ressortissants du Mali vivant à Daloa sous le choc. 

Ousmane Mohamed1

Dans un des derniers essais qu'il acheva avant de mourir, Alejo Carpentier définissait l'intellectuel comme un homme qui quitte souvent l’université pour aller droit en prison. Certains critiques pensent que l'engagement politique des (écrivains, cinéastes, scientifiques, économistes journalistes…) met en danger la qualité de l'œuvre intellectuelle. Cela est absolument faux et lâche, tout le monde sait aujourd'hui que certaines des meilleures œuvres dont nous tirons le plus grand orgueil ont été inspirées par la passion politique, les exemples sont nombreux, de Dante à Beaumarchais, de Victor Hugo à Zola, de Cheick Anta Diop à Wolé Soyinka etc.…


Nombreux sont les exemples d'intellectuels qui ont exercé dans l'histoire leur « métier de citoyen » ; Thomas More fut, Lord Chancelier d'Angleterre, ce qui ne l'empêcha pas d'écrire l'utopie et de maintenir ses critères de manière intransigeante.
François Bacon, tout en étant Chancelier put concevoir la nouvelle Atlantide. Nicolas Machiavel fut Ambassadeur et plus tard Secrétaire de la chancellerie du conseil des dix ; ce qui ne troublera pas son œuvre d'historien et de politologue.
John Milton que beaucoup imaginaient absorber par ses méditations célestes, fut secrétaire du conseil d'état d'Olivier Cromwell. Il écrivit d'innombrables pamphlets politiques où il défendait la cause puritaine révolutionnaire pour l'époque, et fut un éminent théoricien de la science du gouvernement.
Francisco de Queva do fut ministre du trésor du royaume de Naples.
Courber participa activement à la commune de Paris, il fut le président de la fédération des Artistes et celui qui organisa la démolition de la colonne de Vendôme, qui glorifiait le militarisme.    
 Zola dirigea l'une des plus grandes croisades, morales de tous les temps ; Celle qui démontra l'innocence de l'officier Dreyfus injustement accusé d'espionnage.
Il mit à nu la corruption sévissant dans l'armée française de l'époque et dans l'oligarchie qu'elle servait, son pamphlet j'accuse est devenu de nos jours une pièce classique de la littérature politique.
L'engagement intellectuel a toujours œuvré en faveur des transformations sociales.
La révolution Russe d'octobre reçut l'appui et la participation de Gorki, Lunacharski, Mariakovky, Bloch ; Eisenstein, Tolstoï, Chostakovitch ; etc.  
En Amérique Latine, elle a eu, depuis le début du siècle dernier, ses héros et ses martyrs, Le médecin Ernesto Che Guevara de la Cerna demeure dans les souvenirs de tous.
En Afrique, les véritables intellectuels se sont toujours manifestés dans le sens du progrès, on pourrait citer entre autres : Cheick Anta Diop, Tiemogo Garan Kouyaté, Yambo Ouologuem, Bakary Traoré, Wole Soyinka, Tchikaya Otamsi … et beaucoup d'autres qui sont dans l'anonymat.
Les principaux intellectuels se sont exprimés en faveur des libérations nationales, ils ont été anticolonialistes ; anti-néocolonialistes ; indépendantistes, anti-impérialistes, plus tard révolutionnaires et aujourd'hui démocrates.
A Cuba, Fidel et tous les cubains sont orgueilleux d'un exemple extraordinaire d'intellectuel totalement avec son peuple, leur héros national José Marti. C'est lui qui dit :« si la raison veut être un guide, elle doit monter à cheval ».
Et l'instigateur principal de la dernière étape du long processus révolutionnaire, Fidel Castro Ruz, affirma cette vérité incontestable : « il ne peut y avoir de valeur esthétique sans contenu humain. Il ne peut y avoir de valeur esthétique contre l'homme. Il ne peut y avoir de valeur économique sans justice, il ne peut y avoir de valeur journalistique contre le bien être ni de valeur scientifique contre la libération, contre le bonheur de l'homme. C'est impossible.
Pour moi, parmi nos intellectuels africains le plus honnête est et a été incontestablement Cheick Anta Diop qui n'a jamais triché dans ses œuvres, il fut parmi  les premiers à faire des apports substantiels quant à  l'identité Africaine, à définir la notion « de la scientificité » Africaine et à démontrer de façon irréfutable la non existence d'hiérarchie intellectuelle selon que l'on soit ouolof , bambara, noumou, Malinké, sonrhaï, griot, Bobo, Mianka peulh, égyptien, chinois européen ou Américain.
 Aussi nous sommes d’accord quand Mariategui disait que « l'intellectuel est un être réticent à la discipline bourgeoise, possédant une psychologie individualiste et une pensée hétérodoxe, c'est pour cela que parfois les intellectuels se prononcent contre le militantisme politique ».   
Dans tous les cas pour nous, l'intellectuel est un homme doté et qui est obligé pour cela de faire de la politique, sans compromission ni alliance avec les pouvoirs rétrogrades qui font de le holdup financier dans nos pays dans notre pays. La politique est un travail effectif de la pensée sociale, la politique c'est la vie.
Peuple intellectuel  Africain du Mali   ne vous leurrez pas, la révolution cubaine  malgré ses erreurs a été menée avec dignité et une vision avant-gardiste qui ont permis à leur peuple de lutter contre la désertification mentale et d'être pleinement conscient de que, la vertu morale est plus haute que les avoirs matériels et qu'il ne saurait  y avoir de changement judicieux à la dimension de l'attente de nos  peuples, si certains continuent à  soutenir des dirigeants médiocres, oui médiocres  jusqu'à la moelle épinière. Je ne pourrais terminer sans citer cet autre de l’intelligentsia africaine qui disait « La politique est trop noble pour la laisser entre les mains des imbéciles ». A suivre
Ousmane Mohamed Touré,
Ex étudiant, Ex président des étudiants étrangers à l'université de la Habana, Faculté de communication, initiateur du journal du campus « Cochino Feliz »  Beca, Doce  y Malecon, Habana Cuba
Source L'Enqueteur

1 aenqueteur cover