samedi 23 janvier 2021 / Mali

Passeport diplomatiqueÀ travers un communiqué diffusé à la télévision nationale le vendredi dernier, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, a invité tous les détenteurs de passeports diplomatiques et de service ayant cessé les fonctions pour lesquelles ces documents leur avaient été délivrés, de bien vouloir les restituer à la direction générale du protocole de la République, ce lundi 21 septembre 2020.

Assimi GoitaCommuniqué de presse suite à la circulation d'un fake news dans les réseaux sociaux faisant état d'une prétendue dissension au sein de l'armée, insinuant que l'ORTM serait déjà convoité ou pris par des dissidents

 

QUI EST DIADIÉ AMADOU SANKARE ?

Ma candidature est un acte de foi, je l’avoue !
J’ai une foi inébranlable dans l’avenir du Mali et dans l’accomplissement de son destin en tant que nation unie et plurielle. J’ai foi dans le secteur privé et c’est pourquoi l’Entreprise a été mon crédo, mon existence durant.

Poulo1À l'instar des autres formations politiques du Mali, le parti Convergence pour le Développement du Mali (CODEM) est montée au créneau pour donner son point de vue sur la gestion de la transition, notamment la durée de cette transition, les organes et les missions qui doivent être assignées à ces organes. Ces révélations ont fait l’objet d'une conférence   de presse animée par le président du parti Houssein Amion Guindo. C’était le mardi 01 septembre 2020 à la Maison de la presse en présence des cadres, élus de la CODEM et d’un parterre de journalistes.

Faladié PapusNotre pays encore honoré par un de ses fils, Faladié Papus récompensé pour ses efforts dans le cadre de la conservation et la promotion des richesses culturelles et traditionnelles d’Afrique. Ainsi, il a été intronisé le 18 Août dernier à Abidjan comme chancelier de l'ordre international du forum des rois, leaders et souverains traditionnels d'Afrique par sa majesté le roi Tchiffi Zié Jean Gervais, le 263 roi d'Ethiopie après Hailé Sélasié. C'était au cours d'une cérémonie solennelle de grand jour au palais royal de Cocody plateau, une cérémonie présidée par sa majesté le roi Tchiffi Zié Jean Gervais en présence de nombreux rois et souverains d'Afrique et des légitimités traditionnelles de Côté d'Ivoire.

Adama Traoré dit Damus PDG de la Société Danaya Busness SARL1-Des gilets pare-balle facturés 700.000 F Cfa l’unité

-Une moustiquaire facturée à 7.500 F CFA

Un autre scandale du siècle sur les équipements militaires bientôt éclaté au grand jour. La loi d’orientation et de programmation militaire est devenue un moyen rapide et facile de se faire de l’argent sur le dos du contribuable malien et au détriment de la vie de nos soldats. En effet, un nouveau marché, des plus scandaleux, est sur le point d’être attribué à des obligés de la famille présidentielle par le régime à travers le département de la défense. Il s’agit de la fourniture d’uniformes militaires et de matériels divers. Au cœur de ce futur prochain scandale, un certain Ibrahima Karagnara, patron de la société HAYAT, Elite Global service… et Adama Traoré, PDG de Danaya Business SARL et une dizaine de sociétés de micro sociétés ou écran ; deux marionnettes et prête-noms du fiston national, Karim Kéita dit Katio. Ils n’attendent que la mise en place du nouveau gouvernement pour passer à la caisse.

Youssouf Bathily-Près de 3 milliards volatilisés…

-Une V8 offerte au ministre Mohamed AG ERLAF…

-Le site FEBAK transformé en patrimoine familial…

De nos jours rien ne va à la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM) entre son président M. Youssouf Bathily et ses proches collaborateurs, la pomme de discorde, la mauvaise gestion de l’institution. Une question qui préoccupe plus d’un. Selon eux la mission consulaire qui est la CCIM a quitté son rôle d’interface entre l’Etat et le secteur privé à cause de la boulimie financière du président Bathily qui a transformé la CCIM aujourd’hui en une véritable entreprise familiale, la corruption et le népotisme étant érigés en mode de gestion pour cause.

Soumi cisseSuite à l’enlèvement de Soumaïla CISSE chef de file de l'opposition en pleine campagne des élections législatives le 25 mars 2020 dans sa circonscription électorale du cercle de Niafounké , il a été constitué le lendemain du rap sous forme de collectif, un regroupement de jeunes engagés pour. Ainsi, dans le cadre de ces activités, les membres du collectif ont organisé   une conférence de presse pour exprimer leur indignation. C'était samedi dernier animée par le porte-parole du collectif Moctar Sy qui avait à ses plusieurs personnalités politiques et de la société dont Paul Ismael Boro représentant du FSD, Mme Adiwokoye Ramanta koné présidente des femmes de l'URD et Mohamed Cherif Haidara président du conseil supérieur de la Diaspora malienne.

diadie