dimanche 19 novembre 2017 / Mali

PM AIM Campément

Dans le but de fêter ses 100 jours à la primature, le Premier ministre, chef du gouvernement, Abdoulaye Idrissa Maïga, a offert le samedi dernier, un cocktail à la presse nationale et internationale. C’était au campement Kangaba, qui a récemment été la cible d’une attaque armée.

Il y a 41 jours exactement que le campement de Kangaba a été attaqué par des assaillants barbares semant la désolation et la mort d’innocentes gens. Quatre étrangers et une Malienne. Ce cocktail offert par le Premier ministre, chef du gouvernement Abdoulaye Idrissa Maïga à la  presse nationale et internationale à l’occasion de ses 100 jours à la primature, au Campement de Kangaba, était  une manière pour ce dernier  de s’incliner devant la mémoire des disparus et de prier pour le repos de leurs âmes. Prenant la parole devant les hommes de média, Abdoulaye Idrissa Maïga,  dira que,  prenant prétexte de ses 100 premiers jours à la premature, il a invité  les journalistes  pour partager un modeste pot d’amitié. « Cent jours passés à la tête du gouvernement dont la direction m’a été confiée par le Président de la République, chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita, ne sont pas pour moi un argument suffisant pour des libations.” a-t-il laissé entendre. Et d’ajouter qu’au contraire, il s’agit d’un moment de prise de conscience plus aiguë afin de réaffirmer sa détermination inflexible à faire face aux grands défis auxquels le Mali est confronté en ces temps particulièrement difficiles. Défi pour ramener la paix dans un pays meurtri, défi pour que l’aspiration profonde de tous les Maliens à vivre dans des conditions de vie plus gratifiantes ne soit plus sans cesse différée aux calendes grecques. Ces défis auxquels, le Premier ministre, chef du gouvernement, Abdoulaye Idrissa Maïga entend faire face, appellent donc la mobilisation du gouvernement mais aussi de tous les Maliens  à l’intérieur comme à l’extérieur.
Baba Dembélé
Source: L'Enqueteur

1 aenqueteur cover