dimanche 17 décembre 2017 / Mali

Photo café CacaoA Daloa, les acteurs de la filière demandent à l’Etat le renforcement de la sécurité de la campagne qui vient de s’ouvrir.

Les opérateurs des zones de production du café et de cacao de la Région du Haut Sassandra (RCI), se sont retrouvés le vendredi 13 octobre 2017 à la préfecture de Daloa dans le cadre de la cérémonie locale d’ouverture de la campagne de commercialisation 2017- 2018.

Au menu de ce traditionnel rendez-vous annuel du monde paysan, le bilan de la campagne 2016 - 2017 ainsi que les dispositions mises en place pour une nouvelle campagne.

Cette cérémonie, qui a eu pour cadre la salle des réunions de la préfecture de Daloa, s’est déroulée en présence des autorités administratives et de N'guessan Edouard, Directeur général adjoint chargé de la production. M. Edouard a réaffirmé la volonté du Conseil Café/Cacao, structure d’encadrement et de régulation de cette filière, d’accompagner et de surtout appuyer ses acteurs dans leurs efforts et les a exhortés au respect du prix bord champ fixé par le gouvernement tout en produisant de la qualité.

Abondant dans le même sens, Madame Sanogo épouse Dao, secrétaire général de la Préfecture de Daloa a félicité le monde paysan pour leur courage à supporter les difficultés liées à leur quotidien. Elle les a invités à une franche collaboration avec la délégation Régionale du conseil Café/Cacao.

Dressant le bilan de la campagne 2016 – 2017, Amon N’Guéssan Guy Roger, délégué régional du Conseil Café/Cacao a indiqué que sa structure a enregistré de manière générale 359 sociétés coopératives dans la même période dont 42 acheteurs agréés. « Au niveau de Daloa, dit-il, ce sont 12 acheteurs qui ont eu leurs agréments ». Il a estimé le volume du cacao commercialisé au cours de la campagne 2016 – 2017 dans la direction régionale de Daloa à plus de 200 000 tonnes.

Au nombre des préoccupations exposées par les coopérateurs, « une sécurité garantie de cette campagne », d’autant que l’année dernière, la région et Daloa en particulier ont enregistré plusieurs braquages occasionnant une perte de près d’un milliard de francs CFA.

Le temps fort de cette cérémonie fut la remise du diplôme au président de la société coopérative « COOPAASH ANITHIE DU HAUT SASSANDRA », Basséni Kané, lauréat du prix de la meilleur coopérative régionale au titre de la campagne 2016-2017 un prix qui vient couronner ses efforts de mettre un accent particulier sur la qualité. Cette distinction a été précédée par celle de la campagne 2015 – 2016 lorsqu’il a reçu son diplôme des mains du ministre ivoirien de l’Agriculture et du développement durable, Mamadou Sangafoa Coulibalyà la faveur de la 5ème édition des journées de l’administration agricole décentralisée (JAAD) couplée de la célébration de la 36è journée mondiale de l’alimentation célébrée à Daloa.

M. Kané s’est engagé à augmenter et à améliorer la qualité de sa production au-delà de 8 000 huit mille tonnes et a encouragé ses collègues à en faire autant.

Malick Gaye Sourece: L'Enqueteur

1 aenqueteur cover