samedi 23 juin 2018 / Mali

Sidiki NFa KonatéLe samedi 31 mars 2018, s’est tenue dans la salle de conférence du Ministère de l’Economie Numérique, de l’Information et de la Communication les 40è et 41è sessions du Conseil d’administration de l’Office de Radiotélévision du Mali ORTM. Plusieurs points étaient au menu des débats notamment l’examen et l’adoption des procès-verbaux des 38è et 39è sessions ordinaires, l’examen et l’adoption du projet de programme d’activités 2018, les projets de grilles de la radio et de la télévision de l’année 2018 et enfin le projet de budget des programmes 2018.

C’est le ministre de l’Economie Numérique, de l’Information et de la Communication, Arouna Modibo Touré, qui a présidé les travaux de cette double session ordinaire. Dans son discours d’ouverture, le ministre Touré a d’abord félicité l’ORTM pour les résultats affichés pendant l’exercice écoulé, à savoir la réussite du Sommet Afrique- France en début d’année 2017, ainsi que le sommet du G5 Sahel et la Conférence d’Entente Nationale. Au-delà de ces résultats satisfaisants, la structure est parvenue à s’adapter aux différentes mutations qu’a connues l’espace audiovisuel.

Il s’agit aussi pour le ministre d’apprécier la séparation des fonctions d’édition et de diffusion dans le secteur de l’audiovisuel public à travers la création de la nouvelle structure de diffusion qu’est la Société Malienne de Transmission et Diffusion (SMTD) qui permettra à l’ORTM de mener à bien sa mission.

Le président du Conseil d’administration, Arouna Modibo Touré, a aussi expliqué les nombreux défis que l’ORTM doit relever en cette année 2018. Au nombre de ces défis figurent notamment la mobilisation sociale et la couverture des élections générales à venir. Une note qui, pour lui, est prise en compte dans la grille des programmes à travers des débats de sensibilisation et d’éducation citoyenne, mais aussi dans les grilles 2018. La rediffusion intégrale chaque matin des journaux en français et en bambara de la veille et le rapprochement des heures de diffusion des émissions comme « Top Etoiles » du journal télévisé sont des rénovations qu’a initiées l’ORTM pour prendre en compte le confort d’écoute du public. Il a annoncé qu’au cours des travaux, un bon moment sera consacré à la réflexion sur les avantages liés au travail du personnel de l’office.

Concernant le budget prévisionnel de l’ORTM pour l’année 2018, il s’élève à 10 milliards 780 millions 875 mille francs CFA dont 41% environ pour les ressources propres estimées à 4 milliards 450 millions de francs CFA, soit une augmentation de 1, 13% par rapport à l’année 2017 où l’on était à 4 milliards 400 millions de francs CFA. Ce projet de budget qui connait une légère augmentation serait donc destiné à améliorer le service de la structure afin pouvoir satisfaire l’attente de la population malienne.

Cependant, une subvention de l’Etat de 59%, soit un montant de 4 milliards 959 millions 553 mille francs CFA, sera utilisée pour faire face à des charges contraignantes sur les registres comme le personnel, l’énergie, la communication, les pièces de rechange, les frais de diffusion des programmes de l’ORTM en bandes KU, les droits de retransmission de la Coupe du Monde de Football Russie 2018 et les frais de transmission et de diffusion des programmes pour un coût de 500 millions de francs CFA.

A l’issue de la cérémonie d’ouverture, le Ministre Touré a félicité Sidiki N’Fa Konaté pour son courage et sa détermination à se fixer un objectif qui est de faire de l’ORTM une référence dans le paysage médiatique de la sous-région.

  1. Doumbia

1 aenqueteur cover