samedi 23 juin 2018 / Mali

Premiere dame Keita Aminata Maiga journee panafricaine femme celebration« Chose promise, chose due !» 6 mois après sa visite au Conservatoire des Arts et Métiers Multimédia Balla Fasséké Kouyaté de Bamako, la Première de Dame de notre pays non moins Présidente de l’ONG Agir tient sa promesse de donner des instruments de musique à un groupe de musiciens : il s’agit du groupe super Bana. La cérémonie de remise s’est déroulée mercredi dernier à son cabinet, à Koulouba.

L’épouse du chef de l’Etat et Présidente de l’ONG Agir, Keita Aminata Maïga, a remis un orchestre entier au groupe Super Bama du Conservatoire des Arts et Métiers Multimédia Balla Fasséké Kouyaté (CAMM-BFK). La cérémonie a vu la participation de la ministre de la Culture N’diaye Ramatoulaye Diallo,du Directeur de du Fonds Appui à la Formation Professionnelle et l’Apprentissage (FAFPA), Albachar Touré et de plusieurs professeurs de l’établissement dont le Directeur Général, Boureïma Fofana.

LaPrésidente du groupe, Mama Keita, étudiante en Licence III Musique, après avoir remercié la Première Dame, a expliqué que ces instruments permettront aux artistes de mettre en évidence les leçons apprises pendant leur période de formation. Elle rassure que ça sera l’occasion pour le groupe d’aller faire la fierté de notre pays à des grandes rencontres internationales.

Quant à Boureïma Fofana, Directeur Général du conservatoire, il pense que ce geste de la Première Dame est une manière d’encourager les étudiants du conservatoire et de rendre le groupe super Bama utile dans le pays mais aussi à l’échelle internationale. Il a promis que le lot de« matériel pédagogique approprié permettra aux étudiants de contribuer également à l’enrichissement de notre patrimoine musical ».Très ému, Boureima Fofana a aussi salué le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita pour le bitumage de la voie d’accès au conservatoire.

La Première Dame, Keïta Aminata Maïga,a d’abord prévenu les étudiants qu’elle sera très regardante sur l’usage qui sera fait de ces instruments de musique. Elle a aussi témoigné de sa reconnaissance au FAFPA sans lequel ce geste ne serait pas possible.

Il faut noter que la valeur du matériel ainsi remis est estimée à 11 millions de francs CFA. Il est financé par le Fonds Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA) et se compose de guitares, d’un piano, d’une batterie, d’un Tumba, d’une table de mixage, d’un multipares deux retours de scène, d’un cross over, d’un équaliseur et d’un rack audio caisson basse, d’un amplificateur de puissance imc 3500w. Avec des rouleaux de fil et aussi des fiches XLR mâle et femelle, des fiches jack mono et stéréo ; tout cela accompagné de micros baladeurs et microphones évolution.

Aliou Badra Doumbia

1 aenqueteur cover