samedi 23 juin 2018 / Mali

Culture BoboLe cercle messe des officiers de Badalabougou a servi de cadre samedi 26 mai pour la présentation du livre " DUNMANU " publié aux éditions la sahélienne écrit par Dr Hassan Florent Koné. La cérémonie de présentation a enregistré la présence des parents, amis et collaborateurs de l'auteur et des invités de marque notamment l'ancien ministre Ousmane Sy et son épouse Mme Sy Kadiatou Sow ainsi que le Secrétaire général de la CSTM Ousmane Amion Guindo. On notait la présence du Directeur des éditions la sahélienne Ismaël Samba Traoré.

DUMANU ou tam-tam d'aisselles, qui permet de reprendre les paroles, est un ouvrage riche et volumineux de 209 pages, documenté sur les savoirs-faire musicaux des Bwa. Selon son auteur, Dr Hassan Florant Koné, l'ouvrage constitue une réponse urgente de conservation du patrimoine culturel de ce peuple Bwa à cheval sur le Mali et le Burkina Faso tout en refusant l'anéantissement de nos cultures et identités culturelles africaines en ce siècle de mondialisation et des NTIC. Il rappelle quele livre est le fruit de 22 ans de recherche. Il présente un inventaire exhaustif et minutieux des instruments traditionnels de musique ainsi que le résultat de recherche sur l'origine de certains patronymes Bwa. Pourquoi le nom DUMANU quand on sait que le livre parle d'une trentaine d'instruments de musique Bwa ? L'auteur répondra que DUMANU est l'instrument qui parle mieux que les autres. Au cours de la cérémonie,l'auteur a présenté certains de ces instruments au public notamment l’instrument éponyme du livre DUMANU, un instrument qui permet de reprendre les paroles du chef, le TAMBOURIN qui permet d'annoncer les nouvelles en pays Bwa, le Haro (un instrument utilisé pour les travaux champêtres et joué pour faire l'éloge des braves paysans), Thiaooù Thiohi (balafon sacré joué lors des funérailles et des grands évènements, gardé à l'abris des enfants). À ceux-làs’ajoutent Boua Homi(joué lors des mariages), Roso(utilisé par les jeunes garçons pour exprimer leur sentiment envers les jeunes filles ou encore HUN ZIN où les jeunes filles utilisent pour exprimer leurs amours envers les jeunes garçons). À en croire l’auteur, cette publication est la première d'une série qu'il compte mener pour faire découvrir à la nouvelle génération le riche patrimoine culturel de l'ethnie Bwa.

Il faut rappeler que Dr Hassan Florent Koné est le prête de l'église de santé, Recteur du grand séminaire de Bamako et chargé de cours de communication à l'Université Catholique d'Afrique de l’Ouest (UCAO). Auparavant, le Directeur des éditions La Sahélienne, Ismaël Samba Traoré, a salué la qualité de l'ouvrage, présentant l’importance de la culture Bwa dans la culture malienne. Il a souligné que l’ouvrage permet de revisiter le territoire Bwa ; surtout sa richesse culturelle. Les témoignages et suggestions des amis, parents et collaborateurs ont mis fin à la cérémonie de présentation en attendant d'autres publications au grand bonheur de la nouvelle génération et des amoureux des belles lettres.

Mamadou Nimaga

1 aenqueteur cover