lundi 24 septembre 2018 / Mali


Sous l’initiative de la famille d’Abdoulaye Diabaté, les artistes viennent d’apporter leur soutien en faveur de la candidature d’Ibrahim Boubacar Keita, président sortant, pour un second mandat, à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018.

C’était, le mardi 03 juillet 2018, lors d’un point de presse au Palais de la culturel, en présence, du Secrétaire général de l’Union des associations des artistes, des producteurs et des éditeurs du Mali ((U.A.A.PR.E.M), Mamoutou Keita ; de l’artiste-griot de renommé international, Abdoulaye Diabaté et son frère cadet, Modibo Diabaté ; de la chanteuse-griotte, Naini Diabaté ; de l’artiste, Nampé Sadio ainsi que beaucoup d’autres artistes.

L’initiative de ce soutien des artistes maliens à travers l’Union des artistes producteurs et éditeurs du Mali (UAA.PR.EM) est venue de la famille d’Abdoulaye Diabaté laquelle n’a jamais caché son amour pour ce pays et aussi pour ses bons dirigeants notamment l’actuel président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, candidat à sa propre succession à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain pour un second et dernier mandat.

Le benjamin de la famille Diabaté, Modibo Diabaté affirme que la décision de soutenir IBK pour un deuxième mandat est le fruit d’une mûre réflexion. Nous le soutenons, assène-t-il, parce que nous avons approché les maliens et les maliennes et ils nous ont informé qu’il a pu faire avancer le pays et cela sur plusieurs secteurs. « Nous n’avons pas pris cette décision, parce que nous avons reçu quelques choses et non, nous l’avons pris par convictions », annonce-t-il.

A l’entame de ses propos, Abdoulaye Diabaté précise qu’ils ont organisé ce point de presse pour exprimer et faire entendre à tous les maliens et à toutes les maliennes qu’ils apportent leur soutien au candidat IBK à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain. Selon lui, ce choix n’est pas un fait du hasard ; cela est la conclusion des constats faits sur les réalisations que le président IBK a fait pour ce pays malgré un contexte complexe et lamentable. « IBK a beaucoup fait pour les artistes maliens nous lui serons reconnaissants », dit-il. « Nous allons voter pour IBK et nous allons le faire et nous n’allons jamais le regrettés », renchérit-il. A ses dires, la famille des griots et des artistes est une famille très grande et elle fera en sorte qu’il soit réélu dès le 1er tour. « IBK aime ce pays, il ne l’a jamais trahi et nous allons le soutenir pour gagner un second mandat afin de continuer avec ses projets de l’émergence du Mali », souligne-t-il. Nous avons sillonné le pays, évoque-t-il, et nous avons vu les réalisations qu’il a faites. M. Diabaté a profité de l’occasion pour demander à tout le monde d’aller retirer leur carte d’électeur afin qu’ils puissent voter pour IBK le jour-j.

Prenant la parole, la cantatrice Naini Diabaté dit que les artistes doivent s’éveiller pour voir les choses en face. « L’argent ne peut pas nous influencer, les belles paroles ne peuvent pas également, seule la vérité peut nous influencer », indique-t-elle. Selon elle, les bons artistes ne doivent jamais minimiser ou insulter leur chef d’Etat, les artistes doivent avoir le respect pour le chef d’Etat qui dirige ou dirigera le pays. Elle souligne que le président IBK a aidé les artistes en public et sous l’ombre, sans fanfaronnade, surtout ceux qui ont été malades sous son régime et malgré les efforts certains sont décédés.

Pour le Secrétaire général de l’Union des artistes producteurs et éditeurs du Mali (UAA.PR.EM), Mamoutou Keita les artistes, les producteurs ne sont pas dans la politique mais nous serons obligés de soutenir celui qui nous a aidés à rendre nos vies meilleures. A ses dires, IBK a beaucoup fait pour les artistes d’abord l’adoption de la loi sur le régime de la propriété intellectuelle et des droits d’auteur, laquelle, est une garantie pour les artistes de pouvoir vivre de leurs sueurs. « Les artistes vont avoir des milliards de nos francs à travers les sociétés téléphoniques par an et cet argent pourra subvenir à leurs besoins », signale-t-il. Il a pu donner, à l’en croire, 6 milliards pour cinématographie et bientôt un café théâtre du Mali sera construit à 6 milliards de F CFA sur la berge du fleuve du Niger, coté de l’Ensup, il a pu aider les festivals et aussi il a redémarré la biennale culturelle et artistique.

Pour concrétiser et officialiser ce soutien pour IBK, il y aura un grand concert gratuit mardi prochain au Palais de la culture et il sera retransmis en direct sur l’ORTM.

S.B. TRAORE
Source: Le Flambeau

1 aenqueteur cover