jeudi 13 décembre 2018 / Mali

La salle de conférence du gouvernorat de Ségou a servi de cadre, mercredi 7 novembre 2018, pour la réunion des travaux de validation des programmes du comité régional d’orientation et du suivi des actions de développement de la région de Ségou (CRSADS).

Cette réunion, qui a regroupé les présidents des conseils de cercles et les services techniques régionaux de Ségou, a réaffirmé la détermination de l’ANICT à assurer le développement de la région de Ségou afin de lutter contre la pauvreté. Présidée par Daouda Diarra, préfet adjoint du cercle de Ségou représentant le gouverneur empêché. La réunion sur les travaux de validation des programmes du CRSADS a examiné la liste des sous-projets soumis au financement pour 2018 et a approuvé des sous-projets pour financement.

Après l’ouverture des travaux par Daouda Diarra, Préfet adjoint du cercle de Ségou, le Chef d’antenne ANICT Ségou, Seïdou Maïga a fait le point des sous projets soumis au financement. Selon lui,«la mise en œuvre de ce programme 2018 intervient dans un contexte favorable marqué par la priorité accordée par l’État au développement régional à travers le programme de la régionalisation»,avant de rappeler que l’Agence Nationale d’Investissement des Collectivités Territoriales (ANICT) a pour mission de gérer les subventions affectées à la réalisation des investissements locaux entrepris sous maitrise d’ouvrage des collectivités territoriales et de garantir certains prêts contractés par elles.

Selon M. Maïga, le droit de tirage au titre du budget 2018, la région de Ségou a bénéficié, sur la dotation d’investissement, d’un montant total de quatre milliards quatre cent soixante-huit millions neuf cent soixante un mille trois cent trente- cinq (4 468 961 335) F CFA réparti selon un certain nombre de sources de financement. Sur la dotation pour les appuis techniques, la région de Ségou a bénéficié d’une enveloppe totale de deux cent vingt-trois millions six cent soixante-onze mille treize francs répartis également en fonction des sources de financement. Ainsi, Sur la dotation d’appui pour le fonctionnement des collectivités, la région de Ségou a bénéficié d’une enveloppe totale d’un milliard cinq cent quatre-vingt-treize millions huit cent soixante-dix-sept mille sept cent soixante-trois CFA (1 593 877 763) également réparti selon les sources de financements.

Il convient aujourd’hui de rappeler que les sources de financements comme la coopération luxembourgeoise seront mobilisées pour financer les investissements programmés en rapport avec l’unité de gestion du programme. Les ressources du budget spécial d’investissement -Contrat Plan Etat Région sont destinées à financer les activités prévues dans le cadre du contrat Plan Etat Région. Les emplois des ressources de l’Agence Française de Développement-Programme d’Appui au Développement Economique des territoires ruraux affectées à la collectivité région seront ultérieurement définis par l’unité de gestion du programme dès qu’il sera opérationnel.

La présente session porte sur les ressources de l’engagement Appui Budgétaire Général et Appui aux Communautés de Base et Budget Spécial d’Investissement et Budget National, dotation d’Investissement et dotation d’Inter-collectivités dont le montant est de 1 829 096 609 F CFA et réparti comme suit : 87 390 564 francs CFA pour la collectivité de la région de Ségou et 1 741 706 045 francsCFA pour tous les cercles de Ségou.

A l’issue de la réunion, les 138 projets ont été approuvés. La subvention est de 1 069 214 992 pour les 135 projets de droits de tirage généraux et 1 766 975 754 pour les projets du financement KFW/PACT IV villes moyennes dans la commune Baraouéli, Bla et San.

Le chef d’antenne de l’ANICT de Ségou, Seïdou Maïga, ingénieur hydrogéologue a indiqué à la clôture que « les engagements pris par l’ANICT pour le financement de ces 138 sous projets traduisent la ferme volonté des hautes autorités de l’ANICT à contribuer au développement la région de Ségou afin de lutter contre la pauvreté à Ségou ».

Correspondance particulière à Ségou

enqueteur 139