mercredi 16 octobre 2019 / Mali

amadou ouattara maire de la c5La Mairie de la commune V du district de Bamako continue de respecter la tradition. Pour la 5ème foisconsécutive, le Maire Amadou Ouattara a invité les journalistes à un déjeuner de presse, samedi dernier, à l’Hôtel Olympe International de Bamako. Accompagné de la 2ème adjointe et du secrétaire général, Amadou Ouattara a profité de cette rencontre pour détailler le bilan semestriel des activités de la municipalité.

C’est dans une salle bien aménagée et située au premier étage de l’hôtel Olympe que s’est déroulée cette 5ème édition du déjeuner de presse. Juste après les mots de bienvenue du Maire, on a assisté à une projection vidéo avec des images relatant en quelques minutes les grands chantiers lancés en commune V par le Maire et son conseil communal.

Dans son exposé, Amadou Ouattara a précisé que cet exercice n’est pas un bilan. Selon lui, c’est une manière pour lui et le conseil communal de jeter un clin d’œil en arrière pour être sûr d’arriver à bon port. Il a ensuite ajouté que c’est une exigence de la loi. « Quand on gère au nom d’une population, il est donc nécessaire de maintenir le lien à cette exigence, au bout de 6 mois, de rendre compte à cette population », a-t-il déclaré.

Le premier responsable de la municipalité a souligné que pendant les six mois écoulés, la commune V a connu beaucoup de troubles et des difficultés, mais au-delà de tout cela, a-t-il poursuivi, plusieurs infrastructures ont été réalisées. D’après ce qui est mentionné dans le document distribué sur place, la mairie a procédé au lancement des travaux de voirie et de drainage des eaux, dans le cadre de la phase II du Programme d’Assainissement et de Développement Urbain de Bamako (PADUB). Un programme financé par L’Agence Française de Développement (AFD) à hauteur de plus de 4 milliards de Frans CFA et cela, grâce à la bonne coopération entre la mairie et l’AFD.

La Mairie de la commune V envisage également, dans les six mois à venir, plusieurs projets allant dans le sens du développement, parmi lesquelles, la poursuite du recasement des déguerpis à Mountougoula/Diallakorobougou, l’élaboration et l’adoption par le conseil du budget primitif 2020 avant le 31 octobre 2019, la création et la mise à jour du Site Web de la mairie et encore la poursuite des démarches en vue de la levée des obstacles à la génération et au recouvrement des taxes biométriques et autres redevances.

Quant à certaines questions posées par les journalistes sur le développement et la propriété de certains quartiers de la commune, l’élu a aussitôt pris l’exemple de la décharge située sur la colline du savoir à Badalabougou près de l’université, et a promis l’évacuation de ce tas d’ordure, dans les jours à venir, qui est dangereux pour la santé des populations. « Je ferais de la commune V du district de Bamako la cité la plus enviée de notre capitale. Pour cela, je demande à tous et à chacun de jouer sa partition dans tous les quartiers pour rendre la commune V propre et plus attirante », a-t-il conclu.

AliouBadra DOUMBIA

enqueteur 139