mardi 19 octobre 2021 / Mali

La salle de conférence de l'ex-CRESS de Badalabougou a abrité  samedi 14 août dernier une cérémonie grandiose d'adhésion d'environ une centaine de jeunes leaders de mouvements,  d'associations et du parti ADP-MALIBA au désormais ex « Mouvement Ko Koura ».

L'évènement a enregistré la présence de nombreux sympathisants et de personnalités de marques autour du Coordinateur national, Cheick Oumar Diallo dit  COD. Vers la fin,  il a pris une autre couleur. En plus, de  la cérémonie d'adhésion,  le Mouvement a changé de nom et devient donc «  Mouvement Nouvel Horizon Faso Jo Sira » pour mettre fin aux polémiques et une future bataille juridique entre son Coordinateur et les responsables de son ancien parti ADP-MALIBA.
En effet,   les représentants des nouveaux adhérents, ont tous justifié leur adhésion au mouvement par le partage des valeurs, principes et vision avec le jeune leader Cheick Oumar Diallo dit COD, mais aussi en réaction aux violations des textes du parti ADP-MALIBA par certains de ses responsables. Nous avons démissionné du parti ADP-MALIBA, parce que ses responsables ont trahit les principes et valeurs par les violations des textes fondateurs, a déclaré Nouhoum Tandina. Pour Sékou Diarra, ex président des jeunes ADP-MALIBA en Commune V du District de Bamako : «  En se mettant ensemble nous pouvons donner un autre déprt à la nation. Nous avons rejoints COD, parce que nous partageons les mêmes principes, les mêmes valeurs et la même vision. Notre objectif commun est la défense et le développement du Mali. En ce instant,  je lance un appel à tous les jeunes de la commune V de nous rejoindre pour qu'ensemble nous bâtissions un nouveau Mali ». « Nous croyons au leadership de Cheick Oumar Diallo dit COD. Le COD veut dire : Changement Obligé pour le Développement », a martelé Abdrahamane Sall, ex-président des jeunes ADP-MALIBA de Kalaban coura. «  Je lance un appel à toutes mes sœurs d’ici et d'ailleurs de nous rejoindre », a lancé Mme Sylla Kadia Koné, ex vice-présidente des femmes ADP-MALIBA de Baco Djicoroni. « Nous avons la même vision pour le Mali.  C'est pourquoi nous avons décidé de se mettre ensemble. J'invite ceux qui sont soucieux du Mali à rejoindre le mouvement. Aujourd'hui c'est la commune,  dans les jours à venir les autres communes du District de Bamako parleront d'elles », a affirmé le porte-parole des mouvements et associations Kalilou Théra .
En prenant la parole, le Coordinateur national du mouvement, Cheick Oumar Diallo (COD) a d'abord salué et remercié l'assistance ainsi que la commission d’organisation pour la bonne organisation de la présente cérémonie d'adhésion avant de demander l'observation d'une minute de silence en la mémoire des victimes civilo- militaires de la crise sécuritaire de notre pays.  « Je vous le disais,  nous sommes réunis ce matin dans le cadre d'un évènement historique dans la commune V de Bamako, qui marque un nouveau tournant dans nos vies. Près d'une centaine de personnalités issues du monde politique et de la société civile ont accepté de se donner la main, pour donner plus de force à notre action sur le terrain. Chacun et chacune des adhérents que nous recevons en notre sein, devient un leader dans son quartier qui apportera sa pierre à l'édifice collectif que nous bâtissons. Chers adhérents,  je vous souhaite la chaleureuse bienvenue parmi nous. Bienvenue chez vous. Je tiens à vous féliciter pour avoir fait un bon choix. Vous rejoignez une équipe composée d'hommes et de femmes de conviction. Vous rejoignez un mouvement qui se battra sans calcul et avec énergie pour porter la voix des sans voix,  pour promouvoir l'amélioration de la gouvernance et le changement des mentalités dans notre cher Mali. Comme vous le savez,  notre mouvement est une association politique déterminée à faire bouger les lignes au Mali pour obtenir un changement profond. Notre seule boussole est le Mali,  rien que le Mali. Ce pays est le fondement même de l'existence du mouvement. C'est ce qui nous unit. Défendre le Mali est ce qui nous cimente », a déclaré à l'entame de son intervention, Cheick Oumar Diallo (COD).
Il est revenu sur les activités menées par le mouvement depuis sa création, même s'il a reconnu le ralentissement des activités depuis 2018 pour cause d'activités politiques au sein de l’ADP-MALIBA, en saluant la contribution remarquable des membres du mouvement à la campagne du candidat Aliou Boubacar Diallo. « Depuis la création du mouvement,  nous avons posé de nombreux actes pour prouver notre amour pour le
Mali. Nous avons participé à des marches patriotiques pour défendre la Constitution,  pour défendre notre Armée,  pour dénoncer ce qui n'allait pas et parfois pour saluer ce qui était bon. Durant plusieurs années, nous avons parcourus des milliers de kilomètres pour porter notre message de changement partout, où c'était possible. Nous avons organisés des activités culturelles,  sociales et de formation professionnelle pour aider les jeunes et les femmes de ce pays. Tout récemment,  nous avons rassemblé des maliens à l'occasion d'un meeting pour la paix et la stabilité au Palais de la Culture de Bamako. À chaque tournant décisif de la vie de la Nation,  de 2017 à nos jours,  avec force, détermination et beaucoup de sincérité,  nous nous sommes battus,  jour après jour pour la jeunesse et pour les femmes du Mali », a rappelé COD. Il est aussi revenu sur sa démission du parti ADP-MALIBA, qu'il qualifie de choix par respect de conviction et de principes, mais également ces conséquences, notamment les polémiques sur la paternité du Mouvement ‘’Ko Koura’’. » C'est pourquoi au cours de son intervention, il a fait cette annonce de changement de nom, pour mettre fin aux débats et à une future bataille juridique avec ses anciens camarades politiques. Ainsi, il a fait savoir que le Mouvement ‘’Ko Koura’’ devient donc  Mouvement ‘’Nouvel Horizon, Faso Jo Sira’’.
« Depuis notre départ de ce parti,  ses premiers dirigeants,  qui n'ont visiblement toujours pas fait le deuil, tentent de nous entraîner de polémiques en polémiques, uniquement afin d'entretenir un lien malsain avec nous. Ils veulent à présent se battre pour la prétendue paternité du nom du mouvement. Ils espèrent nous faire perdre notre temps dans une bataille juridique qui n'a aucun sens, si ce n'est de flatter l'orgueil de ces habitués des procédures. Ils croient nous avoir fabriqués. Nous serions leurs objets.  Ils n'ont pas compris que ce qui nous unit n'est pas le nom du mouvement mais son esprit et les convictions que ses membres partagent. À compter de ce jour nous ne nous appellerons plus " Ko Koura " mais " Mouvement Nouvel Horizon Faso Jo Sira ". À travers cette décision,  nous tournons  définitivement la page du passé,  nous fermons l'ancien livre et nous le rangeons dans les archives pour mieux avancer, droit dans nos bottes et avec espoir vers l'objectif du changement et du développement du Mali », a- t- il tenu à rappeler COD pour répondre à ses détracteurs sans les citer.
Par ailleurs,  pour  conclure, COD  dira que ce mouvement, le vrai,  tracera un nouvel horizon pour le Mali avec des hommes et des femmes patriotes, intègres qui se battront pour promouvoir la bonne gouvernance et le changement des mentalités et dès la semaine prochaine présentera  son programme d'activités et donnera sa vision sur les principaux sujets d'actualité du pays.

Mamadou Nimaga

diadie