samedi 17 novembre 2018 / Mali

ibk elyséeLe Président Keïta a exprimé sa solidarité après les attentats de Nice et Saint-Etienne-du-Rouvray. Le chef de l’Etat lui a aussi présenté ses condoléances suite à l’assassinat de 17 militaires maliens à Nampala, le 19 juillet dernier.

François Hollande a confirmé que la France resterait engagée aux côtés du Mali dans sa lutte contre le terrorisme et dans le rétablissement de sa souveraineté sur l’ensemble de son territoire. Il a rappelé le rôle de la France pour obtenir un mandat et des moyens renforcés pour la Mission multidimensionnelle des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), conformément aux souhaits exprimés par les autorités maliennes. Il a également salué les progrès effectués dans l’application de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali tout en rappelant la disponibilité de la France à poursuivre son soutien pour parvenir à sa mise en œuvre dans toutes ses dimensions.

Le Président de la République a enfin confirmé à son homologue que les engagements de la France pris en octobre 2015 en faveur du développement économique et social du Mali seraient tenus, grâce aux nombreux projets lancés dans les secteurs de l’eau, de l’éducation, de la santé ou des transports.

Élysée – Présidence de la République française

enqueteur 139