mercredi 17 janvier 2018 / Mali

DG CENOULe Centre national des œuvres universitaires (CENOU)  a tenu  le 15 septembre 2016, la 12ème Session de son Conseil d’administration. C’était au siège de l’institution à Kabala. Elle était placée sous la présidence du Secrétaire général  du Département,   Pr.  Drissa  Diallo, en présence du  Directeur général du CENOU,  Dr. Allaye  Bah.

Au cours de cette Session dite session à mi-parcours, les administrateurs ont procédé à l’adoption du Procès-verbal de la 11ème Session ; évalué les rapports d’activités  du 1er  semestre de 2016 et examiné les questions diverses.
Pour le représentant  du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique,  Pr. Drissa Diallo, les résultats ont été enregistrés par le CENOU dans le cadre de l’amélioration du cadre de vie des étudiants à travers le logement, le transport, la santé et le paiement régulier des allocations financières (bourses). A en croire, Pr. Diallo, ces résultats se sont traduits par l’hébergement de 2240 étudiants ; l’équipement de près de 480 chambres ; l’enregistrement de 1845 étudiants en consultation médicale ; et le transport de 27533 étudiants vers les établissements académiques.
Selon M. Diallo, ces résultats ne doivent pas conduire le CENOU à l’auto-satisfaction, mais plutôt  à s’atteler à combler toujours les espérances sans cesse croissante. Pour terminer, il a informé les administrateurs que le gouvernement, dans sa politique de promotion de l’Enseignement supérieur, vient d’ouvrir de vastes chantiers de création d’Universités dans trois régions du pays, à savoir, à Tombouctou, à Sikasso et à Gao. Pour la réussite de ces chantiers, il a demandé l’expertise et l’accompagnement du CENOU en matière des œuvres universitaire.
Pour la circonstance, le Directeur général du CENOU,  Dr. Allaye  Bah, n’a pas manqué de rappeler quelques réalisations et difficultés auxquelles la structure est confrontée. Il s’agit notamment de l’insuffisance  du crédit alloué au Centre par le gouvernement, même s’il a apprécié l’augmentation pour cette année ; l’entretien  de la Cité universitaire et le traitement des bourses d’étudiants dans lequel plusieurs structures interviennent, provoquant parfois des grèves à répétitions.

En ce qui concerne les  réalisations, on peut noter l’achèvement des travaux du Campus universitaire qui est à terme ; l’ouverture des Centres de santé dans les établissements universitaires (Badalabougou, Katibougou, Ségou), sur financements propres du CENOU.

Mamadou Nimaga

sOURCE: L'Enqueteur

Mme keitaaminata

Elle est sur tous les fronts. Elle entend, à sa manière, jouer sa partition dans la mise en œuvre globale du Programme de gouvernance de son Epoux, dans sa composante, «Bonheur des Maliens», en venant en aide aux plus démunis. Ses terrains de prédilection sont l’Education, l’Environnement et le Sport. Et, en toute discrétion, mais avec une redoutable efficacité, la Première Dame multiplie les actions d’entraide en faveur des milliers d’enfants, de femmes et de jeunes à travers tout le pays. Cela, par le biais de son ONG «AGIR».

IBK investiture

Au moment d’aborder les quatre ans de son investiture à la Magistrature suprême de notre pays, le président Ibrahim Boubacar Kéita sait plus que n’importe qui que diriger un pays en crise n’est pas une partie de plaisir. Très touché par la compassion que lui a témoignée le peuple malien dans son ensemble, IBK semble prendre plus conscience de l’importance qu’il revêt aux yeux des Maliens qui lui ont placé leur confiance. Adulé par certains et vilipendé par d’autres, le locataire de Koulouba reste imperturbable aux critiques acerbes de ses opposants, parfois animés par la mauvaise foi.  

Tieman HubertLe ministre de la défense, Tiéman Hubert Coulibaly, a été limogé, samedi 3 septembre, dans un décret pris par le président de la République.

marche timbineLes mouvements AN Ka Bèn- Anw Tè Son et Alliés ont organisé samedi 30 juillet 2016 une grande marche de soutien aux forces armées malienne, à la jeunesse de Gao et  à la population de Kidal et aux autorités intérimaires. Parti du boulevard de l’indépendance pour le Monument de la Paix, la manifestation a enregistré la présence de plusieurs centaines de jeunes venus de divers horizons pour la cause nationale.

dabaLa mise en place il y a quelques mois d’un comité d’experts chargé de la révision de la Constitution du 25 février 1992 a alimenté la polémique. Et ce d’autant plus que le Comité que préside toujours l’actuel ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Me Mamadou Ismaël Konaté, vient parachever pour ne pas dire reprendre le travail d’un autre comité chargé de réfléchir sur l’état de la démocratie au Mali mais dont le rapport, remis au chef de l’Etat d’alors, Amadou Toumani Touré, n’a pu être validé par un referendum couplé à la présidentielle de 2012 ; la faute au coup de force de mars de la même année.

ministre ousmane kone visite dechantierLe site des 78 logements F5 duplex de la SOPROMAC en construction à Samaya a servi de cadre jeudi dernier pour la cérémonie de remise de 54 motos de marques SANILI et Jakarta par l’Office malien de l’Habitat (OMH), représenté par son Directeur Général, Ousmane Maiga à la Direction Nationale de l’Urbanisme et de l’Habitat représentée par son directeur général, Mamadou Lamine Sidibé. Les clés des 54 motos ont été remises par le tout nouveau ministre en charge du département de l’Habitat et de l’Urbanisme, Ousmane Koné. Il avait à ses côtés le PDG de la SOPROMAC, Adama Bakayoko et du Directeur Général de la Banque Malienne de Solidarité (BMS-Sa), Babaly Ba.

ibk elysée(Belga) L’état d’urgence en vigueur au Mali, et qui devait expirer dimanche, a été prorogé de huit mois, jusqu’au 29 mars 2017, par l’Assemblée nationale réunie samedi en session extraordinaire, a appris l’AFP de sources officielles.

1 aenqueteur cover