jeudi 24 janvier 2019 / Mali

Boubou Cisse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le jeune ministre de l’Economie et des finances, Boubou Cissé, n’est plus en odeur de sainteté avec le président de l’Assemblée nationale, Issaka Sidibé. Les deux

Tiebile Drame

Bamako a vécu, le jeudi, et presque au même moment, trois événements majeurs pour la vie politique de notre pays. Au moment où le président de la république, IBK, encourageait, une nouvelle fois, l’émergence politique des femmes, avec un appui de 300 millions de nos francs, à Koulouba, et que la Primature abritait la 12e session de la grande commission mixte de coopération Mali-Algérie, l’opposition, elle, toujours elle, la fureteuse, avait pris ses quartiers, à la Maison de la Presse, pour une ultime sortie existentielle, sur toujours un disque rayé.

presidence republique palais koulouba

Le Conseil des Ministres s'est réuni en session ordinaire, le mercredi 02 novembre 2016, dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba, sous la présidence du Président de la République, Monsieur Ibrahim Boubacar KEÏTA.

Après examen des points inscrits à l'ordre du jour, le Conseil a :

Assemblée nationale1Hier, mardi 1er novembre 2016, l’Assemblée nationale du Mali a mis en place un nouveau bureau de 23 députés et les membres des différentes commissions. Un bureau pléthorique dont le parti présidentiel, le Rpm se taille  la part du lion avec au total onze postes. Sans surprise, le bureau reste présidé par l’honorable Issaka Sidibé élu à Koulikoro sous les couleurs du parti Rpm. Les détenteurs de la questure gardent leurs postes, Mamadou Diarrasouba et Belco Bah. Les honorables Amadou Thiam de l’Adp-Maliba et Mamadou Tounkara du Rpm quittent définitivement le bureau. L’honorable Moussa Timbiné est désormais le 1er vice-président de hémicycle. L’honorable Amadou Cissé du groupe VRD revient à son poste de 3ème vice-président au bureau. Le fils d’IBK, l’honorable Karim Keïta garde la présidence de la Commission Défense Nationale, de la Sécurité et de la Protection Civile. Par ailleurs, le groupe Adp-Maliba/ Sadi a voté contre le nouveau bureau. La liste du bureau dite « consensuelle » a été adoptée à 119 voix pour, 14 contres et  zéro abstention.

toure CnidJamais un sans deux. Et cela, le jeune cadre du parti du Congrès national d'initiative démocratique (Cnid Faso Yiriwa Ton), Ahmadou A. Touré, l’a bien compris. Après son échec aux législatives de 2013, le revoilà dans la course pour la mairie de la commune VI du district de Bamako. Le candidat du parti du soleil levant a des ambitions pour le développement de sa commune.

Assemblée nationaleDans une lettre adressée au président de leur désormais ex-groupe parlementaire, le Collectif des députés de l’Asma-CFP, le parti de Soumeylou Boubèye Maïga, annonce son départ dudit groupe parlementaire qu’il partageait avec l’Adéma/PASJ, le groupe parlementaire (Adéma-Asma).

Harouna maire OuenkoroElu maire indépendant à la succession de son frère aîné, Idrissa Sankaré, en 2009, Harouna Sankaré vient d'avoir la confiance de tous les partis politiques présents dans sa circonscription électorale, en vue des communales de novembre prochain.

Tidiani Traore DGA Office du nigerFait citoyen d’honneur de la ville d’El Paso, dans le Texas aux Etats-Unis, depuis sa participation au ‘’Programme des Leaderships des Visiteurs Internationaux’’, en juillet 2009, le nouveau Directeur général adjoint de l’Office du Niger est surtout un homme de la maison et rompu à la tâche.  Il est la fidélité incarnée : alors que des possibilités de travailler à l’international s’offraient à lui, lui, a préféré rester à l’Office du Niger. Et au bout de 26 ans entièrement dévoués à la cause du pays, cette véritable mémoire est nommée au poste de Directeur général adjoint de la seule structure qu’il a connue. Tidiani Traoré mettra sa grande expérience au service de son nouveau Président Directeur Général, Mamadou M’Baré Coulibaly dans la mise en œuvre de la politique étatique de faire du Mali une puissance agricole en Afrique de l’ouest.

enqueteur 139