dimanche 21 juillet 2019 / Mali

Le Collectif pour la Défense de la République (CDR) du tristement célèbre chroniqueur et activiste de Ras Bath est en désamour total avec l’URD de l’Honorable Soumaïla Cissé.

Pour Bakary Togola, président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (Apcam), l’opposition n’a pas soif d’alternance, mais de postes juteux pour les prochaines années, d’où son appel à lui donner quelque chose pour apaiser le climat politique.

Les responsables de l'Union Nationale des Jeunes Editeurs de Presse (UNAJEP) étaient face à la presse le lundi 26 novembre 2018, à la Maison de la presse de Bamako pour exprimer leur soutien au confrère Boubacar Yalkoué, Directeur de Publication du journal « Le Pays », vice président de l'UNAJEP et secrétaire général de l'ASSEP, pour le procès qui l'oppose à la cour constitutionnelle du Mali prévu pour le jeudi 29 novembre 2018 au tribunal de la commune V de Bamako.

Le Ministre de la Justice Garde des Sceaux Monsieur Tienan Coulibaly a pris part cet après-midi du 25 Novembre 2018 aux funérailles de feu Ismael Diallo architecte, décédé le jeudi 22 Novembre 2018.

Les membres du Gouvernement observent à partir d’aujourd’hui, en deux vagues des vacances au titre de l’année 2018.

Après l’adoption du décret du 14 septembre 2018 portant convocation du collège électoral en novembre et décembre dernier, ouverture et clôture de la campagne électorale à l’occasion de l’élection des députés à l’Assemblée nationale, le Gouvernement a initié un projet de loi organique pour proroger le mandat des députés de 6 mois. Le mandat actuel arrive à expiration le 31 décembre 2018.

L’aile militaire du groupe d’autodéfense dogon du centre du Mali rompt la trêve qu’elle a signée en octobre dernier. Outre un récent accrochage avec des éléments de l’armée, elle a mené ces derniers jours des opérations militaires qui ont fait des victimes.

Dans quelques heures doit sortir le rapport de la FIDH, la Fédération internationale des droits de l'homme, sur la situation sécuritaire dans le centre du Mali. Depuis plus d'un an, cette partie du pays est devenue un important théâtre d'actions des groupes jihadistes qui profitent de conflits locaux entre agriculteurs dogons et éleveurs peuls. Malgré un accord de paix signé fin août dans le cercle de Koro, l'insécurité perdure dans le centre du pays.

enqueteur 139