lundi 20 novembre 2017 / Mali

Dramane DembéléMaître Mohamed Bathily est un « populiste », selon les termes mêmes de Dramane Dembélé, son prédécesseur au poste de l’Urbanisme et de l’Habitat, contre qui, l’avocat le plus bavard du Mali, promet, comme l’a révélé l’hebdomadaire « L’Enquêteur », dans sa parution de la semaine dernière, « d’engager des procédures judiciaires ». Dans une laconique sortie sur sa page Facebook, hier, Dramane Dembélé n’a pas fait dans la dentelle. Il défie son successeur de rendre publique toute preuve l’incriminant dans ce qu’il est convenu d’appeler désormais l’Affaire de l’Ecole des Logements sociaux de N’Tabakoro.

Alassane1Désigné le 20 février 2017 par Global Trade Leader’s Club, un club d’entreprise regroupant 7 500 membres dans 95 pays, comme gagnant du « Prix Construction », l’Office du Niger a reçu à Madrid en Espagne son trophée. L’entreprise agroindustrielle malienne a été représentée pour l’occasion par son Chargé à la communication, notre confrère Alassane Diarra.

luc togo

L’association « Information, Communication et Plaidoyer au service de la Protection Sociale au Mali » (ICP-Mali), que dirige notre confrère Ousmane Daou, non moins Directeur de Publication de l’hebdomadaire Midi-Info et la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CANAM) étaient s’étaient retirées à Kangaba, le mardi dernier, pour présenter aux représentants d’une cinquantaine d’organes de presse nationale les avantages de la migration vers le système biométrique d’identification des bénéficiaires des prestations de l’Assurance maladie obligatoire (AMO).  

CMDTLe processus de privatisation de la Compagnie Malienne pour le Développement des Textiles (CMDT), enclenché par l’Etat malien, dans le cadre d’une nouvelle politique de dynamisation de la filière coton, n’a pas abouti, faute de preneur. L’annonce est faite par le ministre malien de l’Agriculture, Nango Dembélé, à l’issue du dernier conseil des ministres, à la faveur du point de presse hebdomadaire du porte-parole du gouvernement.

Pona Abdoulaye Pdt CMMSurpris par le bond spectaculaire fait par le Soudan, qui devient surtout le 3è producteur africain d’or en supplantant justement notre pays, le président de la Chambre des Mines du Mali, Abdoulaye Pona, a séjourné du 6 au 13 mai dernier dans le pays d’Omar El Béchir. L’objectif étant de s’enquérir de l’expérience soudanaise en matière de rentabilisation de la production artisanale, secteur mal organisé au Mali, qui contribue à plus de 80% de la production globale de métal jaune de ce géant d’Afrique. Le séjour d’Abdoulaye Pona servait aussi à établir un partenariat fécond entre les deux pays. M. Pona était accompagné de ses proches collaborateurs et d’opérateurs économiques.

EducationLes examens de fin d’année 2016-2017 auront bien lieu aux dates indiquées, malgré des débrayages constatés çà et là.  Le Directeur du Centre Nationale des Examens et Concours de l’Education, Pr Mohamed Maiga, s’est montré rassurant à ce sujet. Il était face à la presse en milieu de semaine dernière pour en parler.  

Dg dela protection civile DoumbiaCité dans une affaire de disparition miraculeuse de véhicules de service à la Protection Civile du Mali, qu’il dirige d’une main de fer depuis 2015, le Colonel Seydou Doumbia, qui se veut un officier intègre et rigoureux, ironise. Il dénonce des « allégations mensongères » d’éléments mécontents et jure la main sur le cœur   qu’une telle affaire ne l’émeut guère puisqu’il est plutôt occupé à mener des réformes profondes en vue de la moralisation et de la modernisation de la protection civile malienne, parent pauvre des corps armés.

KaderDeuxième vice-président du Bureau National sortant du parti, Me Harouna Toureh, transfuge de l’UM-RDA, n’est pas entré dans le nouveau bureau. La raison invoquée ici est que l’avocat est trop occupé avec ses nouvelles fonctions de responsable de la Plateforme des mouvements d’autodéfense. L’intéressé estime que cette fonction est incompatible avec son militantisme en politique et a donc souhaité se mettre en retrait du parti dont, rassure-t-on, il reste un militant. Mahamadou Konaké de Mopti prend sa place. Hady Niangadou est devenu 3è vice-président alors qu’il était à la 9è vice-présidence du bureau sortant. Mais sa place n’a pas plu à ses partisans, qui ont tenté de saborder la cérémonie de clôture des travaux.

1 aenqueteur cover