dimanche 27 mai 2018 / Mali

Coupure du gateau avec le DG Moussa A DialloLa promotion 2014 de la Faculté des sciences économiques et de gestion (FSEG) en Analyse quantitative et politique économique (AQPE) qui porte le nom du DG de la BNDA, Moussa Alassane Diallo, a soufflé sa 3ème bougie. C’était le vendredi 17 novembre 2017, à la faveur d’un diner Gala à l’espace culturel Blonba sis à Bacodjicoroni. L’objectif de cette cérémonie pour les universitaires, était de faire le point sur le bilan de leur promotion de 2014 à nos jours. L’occasion était bonne pour les anciens camarades de bancs de passer un moment convivial et remercier chaleureusement leur parrain, M. Moussa Alassane Diallo, pour son soutien constant et infaillible.

Moussa Alassane Diallo DG BNDAEn marge de la célébration du 3ème anniversaire de la promotion éponyme du DG de la BNDA, son parrain, Moussa Alassane Diallo promet de rester au chevet des jeunes chômeurs jusqu’à la fin de sa vie. Dans cette interview exclusive, ce banquier de carrière, non moins Président de l’APBEF, prodigue des conseils précieux à la promotion 2014 de la FSEG (AQPE) qui porte son nom et à tous les jeunes diplômés en quête d’emploi. Lisez plutôt !  

Adama SangaréL'atmosphère qui prévaut dans le paysage politico-médiatique aujourd’hui dans la capitale malienne est celle d'une défaite quasiment certaine du parti présidentiel le RPM (Rassemblement pour le Mali) au soir du 17 décembre prochain. Alors quelle est la raison de cette défaite programmée du parti présidentiel, selon le club des Amis du Maire sortant de Bamako, Adama Sangaré ? La division. Malgré, les consignes du président Dr Bocary Tréta, l’alliance entre le RPM et la CMP (Convention de la Majorité Présidentielle) a volé en éclats dans la « Cité des Trois Caïmans ». Le Maire sortant, Adama Sangaré, à la tête d’une alliance imbattable a toutes les chances de se succéder à lui-même face à une quinzaine de concurrents dont l’ancien Premier ministre Moussa Mara. Explications.

honorable Abderhamane Niang depute assemblee nationale president commission haute cour justiceTrès touchée par les nombreuses marques de sympathie et d’affection qui leur ont été témoignées suite à l’attaque du convoi du Président de la Haute Cour de Justice, l’Honorable Abderhamane Niang, sur la route de Ténénkou, le mardi 31 octobre 2017, la Famille Niang, parents, enfants et alliés, remercient du fonds du cœur toutes les personnes qui, par leur présence, leurs prières, leur soutien de quelque nature, se sont associées à leur peine durant ces douloureux moments.

station de pompage BRLLe Président Directeur Général de l’Office du Niger, Dr Mamadou M’Baré Coulibaly s’est rendu à Paris-Nîmes (France) du 16 au 18 octobre dernier afin de visiter l’un des grands et puissants groupes du monde agricole : BRL qui a une expérience avérée dans le domaine d’irrigation et d’exploitation agricole. Pour la circonstance, le patron du géant de la riziculture malienne était accompagné de son chef service maintenance du réseau hydraulique, M. Abdrahamane Coulibaly. A son retour le PDG se dit très impressionné de la haute technologie française. Lisez plutôt le carnet de ce voyage fascinant et très prometteur pour notre agriculture.

 

Le monde entier est confronté, de nos jours, à des déficits hydriques et hydrologiques dus aux effets néfastes du changement climatique. Afin de faire face à cette crise d’eau qui risque de compromettre la lutte contre l’insécurité alimentaire, des nouvelles altératrices de bonnes techniques de gestion de l’eau s’imposent à l’Office du Niger. Si ce géant de la riziculture au Mali et dans la sous-région veut trouver une solution durable pour ne pas dire définitive à cette crise, il doit impérativement évoluer vers des systèmes d’irrigations économiquement rentables en termes d’économie d’eau. Faisant foi de ce constat que le Président Directeur Général de l’Office du Niger, Dr Mamadou M’Baré Coulibaly s’est rendu à Paris-Nîmes du 16 au 18 octobre dernier afin de visiter un grand et puissant groupe : BRL qui a une expérience avérée dans le domaine d’irrigation et d’exploitation agricole. Pour la circonstance, le patron du géant de la riziculture était accompagné de son Chef Service Maintenance du Réseau Hydraulique, Abdrahamane Coulibaly.

L’objet de la mission était de s’imprégner de riches expériences acquises par le groupement BRL dans la bonne gestion de l’eau d’irrigation et de la maintenance des ouvrages hydrauliques et hydro-agricole pour améliorer l’utilisation rationnelle des potentiels en terres irrigables dans la zone Office du Niger. Cela à travers la découverte des différentes techniques d’irrigation, le mode d’organisation autour de la gestion de l’eau, la découverte de logiciels permettant de contrôler la gestion de l’eau et les installations hydrauliques informatisées. Photo de famille avec les responsable du groupe BRL

Le choix du groupe BRL, à travers sa direction BRL Exploitation n’est pas, du tout, un heureux hasard, car cette entreprise est pour la France, ce qu’est l’Office du Niger pour le Mali dans le domaine d’irrigation et d’exploitation agricole.

La mission a permis de visiter plusieurs systèmes d’irrigation et des modèles de gestion de l’eau d’irrigations qui pourront être exploités et mise en œuvre dans les futurs projets de développement agricole durable de la zone Office du Niger. Très impressionné par le savoir-faire et l’expérience du groupe BRL, le PDG de l’Office du Niger, Dr Mamadou M’Baré Coulibaly a déclaré, à son retour du voyage, à ses collaborateurs ceci : « Nous avons été à l’école, celle des expériences surtout en ce qui concerne la formation des agriculteurs dans les nouvelles techniques d’irrigation (goutte à goutte et par aspersion) et l’essai de nouvelles variétés de cultures. Nous avons aussi compris comment la maitrise du changement climatique se fait à travers des données météorologiques ainsi que la bonne pratique des traitements phytosanitaires. Nous avons été fascinés par l’irrigation des parcelles à partir des bornes d’eau bien calibrées et à travers des conduites sous pression ».

En plus des visites guidées sur le terrain, le patron de l’Office du Niger a eu une séance de travail avec le Directeur général du groupe BRL. Pour la petite histoire, c’est BRL Ingénierie qui a la charge de l’étude de faisabilité économique du Projet de Développement de l’Agriculture Irriguée et Commerciale (PDIAC) portant sur l’aménagement hydroagricole de 8.800 ha à Alatona en zone Office du Niger financé par la Banque Mondiale.

Les discussions ont porté sur la rentabilité du projet, les critères de sélections des promoteurs privés désirant investir sur les parcelles agricoles à aménager à Alatona, le mode de gestion de l’eau et les nouvelles techniques d’irrigation préconisées. Et enfin sur l’appui conseils aux exploitants familiaux. En conclusion, les deux parties sont convenues de la nécessité de renforcer le partenariat afin de dégager une synergie d’action pour faire face à la crise d’eau et d’assurer un développement harmonieux des aménagements hydroagricoles pour assurer une véritable sécurité alimentaire à l’Office du Niger.

Source : CCOM/ON

Mamadou Satigui DiakitéLe weekend dernier ont eu lieu les conférences des fédérations du Rassemblement pour le Mali (RPM) dans plusieurs localités du pays. Objectif : finaliser et valider la liste des candidats du parti et de ses alliés en vue de l’élection des conseillers régionaux des régions de Kayes, Ségou, Sikasso, Mopti, Koulikoro, Kidal, Gao, Tombouctou et du District de Bamako. Parmi ces candidats désignés, nous allons faire un zoom spécial sur le porte étendard de Sikasso, Elhadj Mamadou Satigui DIAKITE désigné tête de liste RPM.

 

ben kattraDu 26 au 29 octobre 2017, le Ministre de l’emploi et de la formation professionnelle, Maouloud Ben KATTRA a effectué une tournée dans la région de Tombouctou, avec comme cibles principales le chef-lieu de région de Tombouctou et la nouvelle région de Taoudénit.

Photo café CacaoA Daloa, les acteurs de la filière demandent à l’Etat le renforcement de la sécurité de la campagne qui vient de s’ouvrir.

Les opérateurs des zones de production du café et de cacao de la Région du Haut Sassandra (RCI), se sont retrouvés le vendredi 13 octobre 2017 à la préfecture de Daloa dans le cadre de la cérémonie locale d’ouverture de la campagne de commercialisation 2017- 2018.

1 aenqueteur cover