dimanche 21 juillet 2019 / Mali

Excellence Monsieur le Président Emmanuel Macron,
Mesdames et Messieurs les Ministres,
Monsieur le Maire de Reims
Distingués hôtes,

En vos grades et qualités, tous protocoles observés,
Je commencerai, si vous le permettez, par exprimer la gratitude du Peuple Malien, de tout le Peuple Malien, pour l’honneur que vous nous faites, en associant mon pays à cette commémoration, déjà empreinte de l’indélébile marque de l’Histoire.

Le Président de la République, SEM. Ibrahim Boubacar Keïta et son homologue français SEM Emmanuel MACRON ont procédé à l’inauguration officielle du Monument aux héros de l’Armée noire récemment reconstruit.

Dans le but d'apporter des éclairages sur les allégations faites par les frondeurs de la commission désormais dirigée par Me Issiaka Sanogo, le clan Amadou BA, le président « destitué » de la CENI et son 1er questeur M. Beffon Cissé, aussi « destitué », par la plénière extraordinaire du lundi 22 octobre dernier, étaient face à la presse. C’était le jeudi 1er novembre 2018 à la Maison de la Presse.

Face à ce qui apparaissait comme un défi à relever avant l’acte, ce, eu égard aux rumeurs ayant circulé sur la toile faisant état d’un certain désamour des populations kayesiennes à l’endroit du président IBK, le RPM et l’EPM (respectivement le parti au pouvoir et la coalition des partis soutenant les actionsdu chef de l’Etat) ont surpris plus d’un en réussissant une mobilisation des grands jours lors de la visite d’IBK en première région.

Les djihadistes prennent de l’assurance au Mali. Depuis environ une semaine, ils sillonnent la région de Koulikoro et de Ségou pour fermer les écoles. A Banamba, localité située à 150 kilomètres de Bamako, une trentaine d’écoles ont été ainsi fermées. Les enseignants, qui ont reçu l’instruction ferme de troquer leurs livres contre le coran ou de déguerpir, ont précipitamment quitté les lieux.

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keita, est l’invité spécial du Président français SEM Emmanuel MACRON à l’occasion de l’inauguration officielle du Monument aux héros de l’Armée noire, ce mardi 6 Novembre à Reims.

Au niveau de Yirimadio, les policiers du 13e arrondissement ont retrouvé un sac de voyage abandonné dans la rue et contenant uniquement des armes et des munitions.

Premier ministre, Soumeylou Boubeye Maïga, a lancé une série de rencontres avec les syndicats, le secteur privé et la société civile. Ces rencontres visent à préparer la conférence sociale prévue en janvier 2019. Il s’agit aussi d’une tentative d’apaisement. 

enqueteur 139