dimanche 21 juillet 2019 / Mali

Après Alassane Doumbia dit “Dalex Contrôle” décédé le 10 décembre 2017 à Tunis, la mort vient de faucher encore une fois de plus un animateur de l’Ortm.

La Coalition des forces patriotiques (COFOP) a organisé, le samedi 27 octobre dernier, à la bibliothèque nationale, sa première assemblée générale d’information.

La grève illimitée qu’observaient depuis le 25 juillet dernier les magistrats maliens a été suspendue, a-t-on appris ce jeudi au terme d’une assemblée générale tenue par les deux syndicats de magistrats du pays à la Cour d’appel de Bamako.

Malgré ses 12 000 soldats, ses milliers de fonctionnaires civils et paramilitaires et plus d’un milliard de dollars de budget annuel, le moins qu’on puisse dire est que le Mali n’est pas si loin de la situation qu’il vivait en 2013, à son arrivée sur notre sol !Le contexte international n’est pas favorable au maintien en l’état de cette mission.

Nos sources sont formelles : l’exécution budgétaire de la Commune Urbaine de Sikasso présente de nombreux dysfonctionnements qui se caractérisent par des manquements dans le dispositif de contrôle interne et dans la gestion financière.

Un accord partiel aurait été trouvé entre les magistrats et le gouvernement, le mardi 30 octobre dernier.

L’Assemblée nationale du Mali a adopté, hier, mercredi 31 octobre 2018, le projet de loi autorisant la prorogation de l'état d'urgence déclaré sur le territoire national par la majorité des députés à hauteur de 107 voix pour, zéro contre et zéro abstention.

Le Trésor public a payé plus 25 milliards de FCFA sur 32 milliards de prévus et attend les justificatifs pour payer le reste.

enqueteur 139