lundi 20 novembre 2017 / Mali

Treta RPM

Si au niveau du BPN du RPM les seules explications données sur les résultats attendus des rencontres qu’a eues son président, Bokary Tréta, avec les responsables des différentes formations politiques du pays, dont celles de l’opposition, il se susurre que l’objectif recherché par Bokary Tréta et sa suite est de réussir à fédérer les voix autour du programme présidentiel de sortie de crise voire autour de la candidature du chef de l’Etat pour un second mandat plus apaisé et porté vers le développement économique. En attendant, l’opposition se fissure et les chances d’une réélection d’IBK se précisent.

1 ROI VI« L’ami de mon ennemi, est mon ennemi. » A-t-on l’habitude de dire. Annoncée en grande pompe, la visite du Roi Mohamed VI à Bamako prévue du 21 au 23 février dernier a été reportée, du moins annulée, à la surprise générale de tous.

1 salonLe PDG de l’Office du Niger, Dr Mbaré Coulibaly, à la tête d’une forte délégation, séjourne en ce moment à Paris dans le cadre du Salon international de l’agriculture dont l’ouverture officielle a eu lieu le samedi 25 février.

1 ndiayeIslamique sur les tensions entre éleveurs et agriculteurs dans le centre du pays. Il a appelé les parties à plus de retenue et informe que son parti, à travers ses démembrements dans les zones concernées, joue sa partition.

1 dickoL’imam Mahamoud Dicko, président du Haut conseil islamique du Mali a animé un grand meeting d’information et de sensibilisation de la communauté musulmane sur les dangers d’une guerre ethnique qui guettent notre pays, avec les récentes tensions à Macina et Niono entre agriculteurs et les éleveurs avec des dizaines de pertes en vies humaines.

1 hadiA l’issue du meeting populaire organisé au Palais de la culture par le Haut Conseil Islamique, l’honorableHadi Niangadou, 2ème vice-président de l’Assemblée nationale,que nous avons interviewé, répond sans détour à nos questions.

cenouL’insécurité grandissante dans le domaine universitaire inquiète aussi le Centre national des œuvres universitaires (CENOU) et ses administrateurs. Réunis, jeudi dernier à Kabala, pour la 13è session ordinaire du Conseil d’Administration de la structure, les administrateurs ont mis l’accent sur la nécessité de lutter efficacement contre l’insécurité dans l’espace universitaire malien. Les travaux de la session étaient présidés par Pr Issa Baradji, Conseiller Technique au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Le Directeur Général du CENOU, Allaye Ba et ses collaborateurs étaient bien de la partie.  

macalouNommé avant le départ de Me MountagaTall de la tête de l’Enseignement Supérieur en remplacement du Pr Samba Diallo à la tête du tristement célèbre Institut Universitaire de Gestion de Bamako pour éteindre le feu qui couvait céans, Badara  Macalou est déjà très décrié par une grande partie du personnel de l’établissement.

1 aenqueteur cover