mercredi 14 novembre 2018 / Mali

Hady Boundii

Le fonctionnement de l’Agence de Développement Régional de Mopti est paralysé du fait d’un problème de leadership entre le directeur général, Hadi Boundy et son adjoint, Amadou Waigalo. Le premier ne voulant pas du tout sentir le second pour des raisons que jusque-là, personne ne sait. Des membres du Conseil d’administration de l’ADR-Mopti et de la société civile expriment leur inquiétude.

ATT IBKL’euphorie du retour d’ATT au Mali ne doit pas nous faire oublier le massacre de nos 118 militaires à Aguelhok le 24 janvier 2012. Loin de vouloir gâcher la fête, qui fut belle au demeurant, le retour l’ex-chef d’Etat au pays est certes un grand pas vers la réconciliation tant souhaitée par les Maliens, mais le timing et le boucan autour de l’événement interrogent sur les agendas des deux hommes politiques, notamment sur ce qu’il en sera du dossier relatif au massacre d’Aguelhok, qui sera commémoré dans un mois jour pour jour. La réconciliation par la provocation ? IBK et ATT demanderont-ils pardon aux Maliens ?

ADR MoptiDepuis un certain, le torchon brûle entre Hadi Boundy, Directeur général de l’Agence de Développement Régional de Mopti (ADR) et son adjoint Amadou Waïgalo. Les deux dirigeants de l’agence se regardent en chiens de faïence au point d’impacter le bon fonctionnement du service et le développement de la région, en proie une recrudescence d’attaques terroristes. Le ministre de la Décentralisation et de la Fiscalité locale, Moussa Ag Alassane Mohamed est appelé à siffler la fin de la récréation.

Pdg MBaré coulibaly

1 millions 121 mille tonnes de riz paddy. C’est l’objectif que veut atteindre, pour la campagne rizicole 2018, la direction de l’Office du Niger. L’annonce a été faite par le Président directeur général de la structure, Mamadou M’Baré Coulibaly, à la cérémonie d’ouverture de la 41è session ordinaire du Conseil d’administration de l’Office du Niger, tenue le 21 décembre 2017. Le bilan de la campagne agricole 2016-2017 à l’Office du Niger a également été passé au peigne fin. Pour 2018, le budget prévisionnel est équilibré en emplois et en ressources à 26,521 milliards de FCFA. Pour ce dernier plan de campagne agricole du contrat-plan 2014-2018, l’équipe M’Baré entend mettre les bouchées double pour l’atteinte des objectifs globaux en zone Office du Niger.

Cheick Oumar SissokoLa 12ème édition des « Migrances » a ouvert ses portes à Bamako au Centre Amadou Hampaté Bâ (CAHBA), le samedi 16 décembre et se poursuit jusqu’au lundi 18 décembre journée internationale des migrants. Le thème de cette année est : « Quel modèle économique pour garantir à la jeunesse un avenir durable et au Mali, la paix et la sécurité ? »

Aminata Dramane Traoré2017A Didiéni, une commune rurale de la région de Koulikoro où l’aridité du climat pousse de nombreux jeunes à émigrer vers l’Europe, le CAHBA (Centre Amadou Hampathé Ba), avec l’appui de ses partenaires techniques et financiers, a mobilisé les jeunes et les femmes autour d’une structure multifonctionnelle dénommée « La Maison du retour et de la solidarité », destinée à la réinsertion socio-économique des migrants de retour et des potentiels candidats au départ, l’appui aux femmes et aux veuves des disparus. Le jeudi, 14 décembre dernier, la directrice du CAHBA, Aminata Dramane Traoré, a rendu une visite de travail aux bénéficiaires de cet important projet socio-environnemental.

IBK Treta 1Le président IBK pourrait compter sur le soutien de son parti, le RPM, s'il est candidat à sa réélection en 2018. Dans l'optique d'apporter des solutions fiables et durables aux questions portant sur la vie de la nation et de se rapprocher de sa formation politique, car aujourd’hui lâché par la plupart de ses soutiens ‘’alimentaires’’, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, a reçu le samedi dernier, le Bureau politique national du Rassemblement pour le Mali (RPM) à Koulouba. La délégation du BPN RPM avait à sa tête Dr Bocary Tréta, non moins président du parti. Après d’intenses discussions à huis clos, IBK et son camarade Tréta ont enfin fumé le calumet de la paix. Place à présent à la présidentielle de 2018…

Ahmed Diané SémégaDans les coulisses du 1er forum Invest In Mali tenu à Bamako du 7 au 8 décembre dernier, l’ancien inamovible ministre d’ATT, Ahmed Diané Séméga, Haut-Commissaire de l’Organisation pour la Mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), nous a livré ses impressions. Il pense que l’organisation d’un tel événement dans notre pays est signe de sa vitalité. Le Mali renait pour M. Séméga.

enqueteur