samedi 23 juin 2018 / Mali

MigrantsLe Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM) a tenu son premier Conseil d’Administration à Bamako, le 24 mars dernier. Occasion pour les fondateurs et administrateurs du regroupement de faire le bilan des trois années de son existence et présenter les projets d’avenir. C'était au siège de l'institution, sous la présidence de Mohamed Chérif Haidara, en présence des délégués venus de quarante-et-un pays à travers les cinq continents. Une des informations phares qu’il en ressort est l’annonce d’une plainte prochaine contre les autorités algériennes suite aux traitements « inhumains » infligés aux migrants maliens dans ce pays.

Souleymane Niaré et Bamoye1Le président de l’association des conservateurs pour le renforcement et la sauvegarde de la chefferie traditionnelle au Mali (ACRTM), Elhadj Moussa Bamoye Traoré, à la tête d’une forte délégation, s’est rendu la semaine dernière dans la famille fondatrice de Bamako à Niaré où il a rencontré le patriarche Souleymane Niaré, le cadet du Djamanatigui Elhadj Dramane Niaré, en présence de ses conseillers.

Sidiki NFa KonatéLe samedi 31 mars 2018, s’est tenue dans la salle de conférence du Ministère de l’Economie Numérique, de l’Information et de la Communication les 40è et 41è sessions du Conseil d’administration de l’Office de Radiotélévision du Mali ORTM. Plusieurs points étaient au menu des débats notamment l’examen et l’adoption des procès-verbaux des 38è et 39è sessions ordinaires, l’examen et l’adoption du projet de programme d’activités 2018, les projets de grilles de la radio et de la télévision de l’année 2018 et enfin le projet de budget des programmes 2018.

Babaly ba BMSA l’allure où vont les choses, la banqueroute n’est pas à exclure à la Banque malienne de solidarité (BMS-sa). Les victimes se coalisent pour riposter. L’homme qui a redonné à cette banque ses lettres de noblesse, Babaly Ba alias Bernard Madoff est en train de la conduire dans les précipices à cause d'un comportement mafieux ou malhonnête du premier dirigeant de la banque sur les comptes de gros clients,

cheick et prvm1Le Centre OlympaAfrica de Banankabougou a servi de cadre, le samedi dernier pour le 1er congrès extraordinaire du Parti Alliance Pour Construire (APC). A l’issue de ces assises, le président de l'APC, Cheick Oumar H. Diallo a exprimé tout son soutien à la candidature de Mamadou Oumar Sidibé, non moins président du parti de chameau, le PRVM-Fasoko, à l'élection présidentielle de juillet 2018.

Boubou CisseInvité de l’émission Politik de la chaine de télévision panafricaine Africable TV, dimanche 11 mars dernier, l’ancien ministre de l’Economie et des Finances du Mali, Mamadou Igor Diarra, s’est inquiété de ce que les élections ne puissent être financées puisqu’aucune promesse des partenaires techniques et financiers du Mali n’avait été enregistrée jusqu’alors.

Logements SociauxL’Office Malien de l’Habitat (OMH) a tenu, le jeudi 15 mars 2018, la 41e session ordinaire de son conseil d’administration. La cérémonie s’est déroulée à l’hôtel Maeva Palace sis à Hamdalaye l’ACI 2000, sous la houlette de Cheick Sidya Sissoko dit Kalifa, ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, en présence de Modibo Dianka, Directeur général de l’Office Malien de l’Habitat et des administrateurs. A l’ordre du jour de cette session :

babaly bah bmsLe contentieux qui oppose depuis neuf ans Mme Simpara Saran Traoré à la Banque Malienne de Solidarité (BMS-sa) est loin de connaitre son épilogue. Cela malgré le non-lieu de la Cour suprême du Mali, prononcé le 15 janvier 2018, par le juge Sanzana Coulibaly, président de la Chambre criminelle. Il était à 10 jours de sa retraite. Ce non-lieu est relatif aux faits de faux et usages de faux concernant Babaly Ba, DG de la BMS-sa et Me Mamadou Kanda Keita, notaire à Bamako, dans l’affaire dite des « Fausses conventions ».

1 aenqueteur cover