dimanche 19 novembre 2017 / Mali

artiste chanteuseLes fans de Mama Toumani Koné n’oublieront pas de sitôt les moments de réjouissances passés en sa compagnie. Les Wassouloukas, Marakas et la confrérie des Dozos constituaient le grand public ayant répondu massivement présent à son concert organisé par ‘Maman production‘ en collaboration avec les jeunes maliens résidant dans ladite ville.

C’était le samedi 4 mars 2017 dans la salle du centre culturel municipal pour une communion à l’instar des autres villes du Pays qu’elle a déjà visitées. Appelée affectueusement (MTK) par ses intimes de Daloa, la fille de feu Toumani Koné, celui la même qui a marqué de son empreinte l’histoire de la musique traditionnelle des Dozos au Mali, a gratifié les mélomanes de la cité des Antilopes d’une soirée électrique, riche en paroles et en danse. « J’ai le sentiment d’avoir en face de moi son père. Un artiste inimitable, une référence qui a tiré sa révérence », témoigne Bamba Mamoudou dit Bamba Bouaké, qui lui a offert une voiture 4/4 pour ses déplacements.
« Avec ses danseuses qui ont fait preuve d’une maitrise parfaite de leur art, j’avoue que j’ai passé une très belle soirée », sentiment exprimé par un autre de ses admirateurs. Après son concert de Wouangolo – Dougou, ville frontière du Mali, Korhogo, Bouaké et Guéssabo, la Venise de la Région du Haut Sassandra où elle a tenu ses fans en haleine, elle a estimé qu’au-delà de sa vie d’artiste musicienne sa présence à Daloa a un autre sens. Celui de renouer les contacts avec les membres de sa famille et aussi ses amis intimes résidant dans la Région. « Ils ont rendu mon séjour heureux, a-t-elle indiqué, et j’espère avoir joué ma partition en immortalisant la carrière musicale de mon géniteur qui a consacré toute sa vie à promouvoir le ‘donzo n’goni ‘,  la musique de cette confrérie à laquelle il appartenait. »
Démarrée à 21 h 30, c’est à 3h du matin que les rideaux sont tombés sur cette redonnée musicale après avoir passé en revue son répertoire musical repris en chœur comme un hymne national.
Des titres comme « Kanou Gnogon », « Donsoba » et autres mettant en exergue le mystère du Wassoulou. Il est à noter que Mama Toumani Koné dite MTK a à son actif cinq (5 ) albums dont le premier date de 2002 et le dernier de 2015.

 

1 aenqueteur cover