vendredi 22 septembre 2017 / Mali

1Garba SissokoLa mission de l’Azhar au Mali, rappelons-le, a pour vocation d’inviter l’ensemble des fidèles musulmans et musulmanes à la pratique d’un Islam Tolérant et pacifique, mais aussi de bannir l’extrémiste dans les cœurs et esprits des fidèles.

Fidèle à cette tâche elle a tenu le vendredi 09 septembre dernier à la grande mosquée Garba Sissoko une rencontre autour du thème : L’interdiction de l’extrémiste dans la religion musulmane gage de tout développement humain. Le croyant doit s’interdire la colère. C’était en présence du chef de la mission de l’Azhar au Mali, Ali Ibrahim, de l’Imam de la mosquée Moussa Diarra et de plusieurs fidèles musulmans venus bénéficier des enseignements pour la pratique d’un Islam sans violence et extrémiste et sans colère. Selon le représentant de la mission la pratique de la tolérance est une obligation pour tout musulman. Aussi il est conseillé à tout musulman de s’éloigner de la colère dans sa vie quotidienne. Toujours selon lui, la communauté islamique doit être modérée, tolérante envers elle et envers les autres comme l’a dit le Prophète PSL. L’Islam est une religion de paix, tolérance qui interdit toutes sortes de violences dans sa pratique. Selon le représentant de la mission de l’Azhar, la communauté islamique n’est pas extrémiste. Elle doit se construire dans la vérité d’esprit et de cœur.

1 aenqueteur cover