vendredi 22 septembre 2017 / Mali

Mme Diallo Kama SakilibaLe Mali, à l'instar de la communauté africaine, s'apprête à célébrer la journée panafricaine des femmes le 31 juillet prochain. Une journée placée sous le thème : Genre et Migration. En prélude à l'évènement exclusivement dédié à la promotion et l’épanouissement de la femme africaine, clin d'œil à une féministe convaincue qui fait honneur au Mali sur tous les rendez-vous continentaux. Il s’agit de Mme Diallo Kama Sakiliba, enseignante de formation, mais aujourd'hui secrétaire exécutive régionale de l'organisation panafricaine des femmes pour l'Afrique de l'Ouest en même temps chef de cabinet du ministère de la promotion de la femme, de l'enfant et de la famille.

Née le 2 décembre 1960 à Diamou, cercle de Kayes et mère de trois enfants, après les études primaires et secondaires à la mission catholique de Kakoulou à Kayes, Mme Diallo Kama Sakiliba fréquente le lycée Dougoukolo Konaré de Kayes où elle obtient le baccalauréat série philosophie - langues de 1978-1979.
Depuis 1985 Mme Diallo Kama Sakiliba est détentrice d'une Maîtrise en Anglais obtenue à l'Ecole normale supérieure de Bamako (ENSUP de Bamako). Elle a occupé plusieurs postes de responsabilités dans le cadre de la lutte pour la promotion et l'épanouissement de la femme. Membre de l'association des professionnels de l'hygiène, de l'eau et l'assainissement en Afrique de l'Ouest, membre de la commission nationale de l'intégration africaine, membre de la cellule sectorielle de lutte contre le VIH/ SIDA du ministère de la promotion de la femme de l'enfant et de la famille, personne-ressource au programme national de lutte contre l'excision, elle a, de 1989 à 1999, été membre fondatrice de la coopérative des femmes pour l'éducation, la santé familiale et l'assainissement (COFESA)  puis présidente, membre de la commission nationale gouvernance du mécanisme africain d'évaluation par les paires ( MAEP/ MALI), chargée du programme au secrétariat exécutif de l'organisation panafricaine des femmes pour l'Afrique de l'Ouest avant de devenir secrétaire exécutive régionale de l'organisation panafricaine des femmes pour l'Afrique de l'Ouest poste qu'elle occupe depuis 2013. Depuis quelques mois, elle est chef de cabinet du département de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille. S'agissant de l’expérience professionnelle, depuis 2011, elle a participé à plusieurs rencontres dont le sommet de l'Union Africaine, dont elle est membre de la base de données pour l'observation des élections en Afrique et de l’ONU pour la condition de la femme et personne-ressource à la rencontre nationale des ONG féminines pour l'élaboration du rapport national Bejing + 10 à Bamako.
Présidente fondatrice de l'association pour la sauvegarde des droits de la femme et de l’enfant (ASDFE), Mme Diallo est également membre fondatrice de la CAFO, l'instance suprême des organisations féminines au Mali. Mme Diallo Kama Sakiliba a fait plusieurs publications sur l'OPF dont celle portant sur la capitalisation des 50 ans de l’OPF.
Mamadou Nimaga

Source: L'Enqueteur

1 aenqueteur cover