jeudi 13 décembre 2018 / Mali

Golden LifeLe mardi 27 mars 2018, a eu lieu la cérémonie d’inauguration officielle de l’hôpital privé de référence, Golden Life American Hospital. Cette importante cérémonie était placée sous la présidence du ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, représenté par son chef de cabinet, Yaya Haidara, en présence de l’Ambassadeur des Etats-Unis au Mali, Paul A. Folmsbee, de M. Benjamin, actionnaire majoritaire de Golden Life et de plusieurs hautes personnalités dont le ministre de l’Agriculture Dr Nango Dembélé.
Afin de contribuer à limiter les évacuations sanitaires vers l’extérieur du Mali, trop coûteuses, et contribuer au renforcement du plateau technique des infrastructures sanitaires du Mali, Golden Life American Hospital vient d’ouvrir ses portes à Bamako. « Fruit d’une fructueuse coopération entre des opérateurs privés maliens et américains, Golden Life devient ainsi un maillon important du réseau des établissements de santé de notre pays et de notre système de soins. », a indiqué le représentant du ministre Samba Sow dans son discours introductif.

Dans la perspective de la mise en œuvre de la politique nationale de santé, en adéquation avec les lois et règlements, Golden Life American Hospital, contribuera à étendre la couverture sanitaire du pays, améliorer la qualité des services et soins de santé, réduire les évacuations sanitaires à l’extérieur du Mali, créer de l’emploi aux jeunes diplômés maliens et contribuer à l’économie nationale. La réalisation de ce joyau architectural s’inscrit en droite ligne du partenariat public-privé prévu par la Loi n°2016-061 du 30 décembre 2016 relative aux partenariats public-privé.

Cependant, l’hôpital Golden Life American Hospital est un investissement principalement américain, bâti sur une superficie de 7 500 mètres carrés. Il a une capacité d’accueil de 80 lits au total dont 23 lits de soins intensifs.

A terme, ses responsables souhaitent contribuer au service public hospitalier et accomplir l’obligation médicale dans toutes les disciplines de la science médicale. Ils entendent fournir des services au standards les plus élevés conformément aux données acquises de la science médicale, la formation continue et contribuer à la recherche médicale dans notre pays. Cet hôpital de référence, sis au quartier de Badalabougou non loin du Palais de la Culture, se donne pour mission d’assurer le diagnostic, le traitement et la surveillance des malades, des blessés, des femmes enceintes tout en tenant compte des aspects psycho-sociaux du patient. Avec un personnel très compétent, talentueux et expérimenté, les médecins spécialisés dont la plupart sont des occidentaux et asiatiques, interviennent dans les domaines aussi multiples que variés tels que les urgences, la pédiatrie, la médecine interne, la gynécologie obstétrique, la chirurgie générale, l’orthopédie-traumatologie, l’ORL, la cardiologie, l’angiographie, l’odontostomatologie, l’ophtalmologie, les maladies infectieuses et tropicales entre autres.

Le coût total de la construction des installations et du matériel médical de cet établissement hospitalier ultramoderne privé, est de 15 millions de dollars américain selon M. Benjamin, actionnaire majoritaire de Golden Life. Les principaux actionnaires sont maliens, irakiens et américains. L’hôpital emploie 190 personnes dont 150 salariés maliens.

M. Benjamin explique que c’est « le manque de soins de qualité au Mali [qui] nous a poussés à faire cet investissement. Les hôpitaux sont des investissements très couteux et des organisations tres complexes. Il faut avoir un bon bâtiment hospitalier, des équipements médicaux modernes et surtout un très bon personnel médical. C’est ce que nous essayons de faire au Mali. Nous savons que c’est difficile, mais avec le soutien de vous tous, je pense que nous pouvons faire de plus gros investissements dans le domaine de la santé au Mali ». Il a promis aux Maliens un service de santé de meilleure qualité à des meilleurs prix que les autres pays. De l’ouverture de l’hôpital en octobre 2017 à nos jours, des opérations cardiologiques et orthopédiques ont été faites avec succès. Avant de terminer, il a remercié l’Etat malien et les partenaires pour leurs appuis.

Les USA soutiennent l’hôpital Golden Life …

Les Etats-Unis partagent l’engagement du Golden life à répondre aux besoins de santé des Maliens. Malgré les problèmes de sécurité persistants au Mali, des entreprises comme le Golden Life American Hospital ont continué à investir dans la santé et l’infrastructure au Mali. Témoignage de leur foi dans l’avenir du peuple malien, a souligné Paul A. Folmsbee, Ambassadeur des USA au Mali, avant d’ajouter que « les Etats-Unis soutiennent l’hôpital Golden Life dans la poursuite de l’amélioration de la qualité de vie au Mali. L’année dernière, nous étions le plus grand donateur bilatéral en matière de santé au gouvernement du Mali, avec une assistance de 67,5 millions de dollars. Nos agences de santé y compris l’USAID, les centres pour le contrôle et la prévention des maladies et les instituts nationaux de santé ont établi un partenariat solide avec le Mali qui a été essentiel dans l’amélioration de la vie des citoyens maliens en renforçant la capacité du gouvernement à fournir des services de santé maternelle et infantile : réduire le fardeau de la malnutrition et du paludisme et combattre les maladies infectieuses. Le Golden Life American Hospital est maintenant là pour répondre aux besoins de santé des citoyens… ».

A travers cet important investissement, les Etats Unis cherchent à développer des partenariats commerciaux au Mali. Paul A. Folmsbee a invité les investisseurs et les employés de l’hôpital à plus de professionnalisme et de sérieux et surtout d’entretenir de très bonnes relations avec l’Etat malien pour la réussite de cet ambitieux projet.

« Je reste convaincu que Golden Life American Hospital sera un maillon dans la grande chaine d’offre de soins en complémentarité avec les autres établissements publics hospitaliers ainsi que les cliniques privées. », a commenté Yaya Haidara, chef de cabinet du Ministère de la Santé avant de procéder à la coupure symbolique du ruban. Il a par ailleurs invité la Direction de Golden Life American Hospital à prendre en compte le pouvoir d’achat des Maliens dans la tarification des prestations et a lancé un appel aux usagers du nouvel hôpital à respecter les consignes d’hygiène et de sécurité afin de préserver le joyau qui fait de notre pays une destination pour les soins spécialisés de qualité.

Après la coupure du ruban symbolique, les invités ont eu droit à une visite guidée des locaux. A noter que dans les jours à venir, ces investisseurs promettent de travailler avec le Ministère de la Santé dans les domaines de la formation pour créer des ressources humaines de qualités et faire des investissements dans différents projets tels qu’un hôpital de recherche pédagogique, une école secondaire professionnelle en santé ou un collège.  

ABD

enqueteur 139