dimanche 19 novembre 2017 / Mali

DaoulabaLa 9è édition du Festival Daoulaba se tiendra à Koulikoro du 18 au 21 mai prochain sous le parrainage du ministre du développement industriel et des investissements, Mohamed Ali Ag Ibrahim. En prélude à cet événement annuel, les organisateurs étaient face à la presse le 28 avril dernier. Le designer ivoirien de renom Pathé Ô et le chanteur de Zouk guinéen, Fodé Barro en sont les invités.

Le thème de cette édition est « Femmes, Jeunes et migrations : dignité et sécurité humaine. Le rôle du coton dans la recherche d’alternatives » Le choix du thème a été salué par les différents intervenants, à savoir, le PDG de la CMDT, Pr Baba Berthé, le ministre Mohamed Ali Ag Mohamed, le Secrétaire général du ministère de l’artisanat et du tourisme, Elmehdi ag Hamaty du fait de son caractère transversal. La cotonculture permet non seulement de lutter contre la pauvreté mais aussi, elle permet de fixer les jeunes qui, ailleurs, sont tentés de s’adonner à la migration clandestine.

Un salon international du textile sera au menu avec le designer ivoirien Pathé Ô comme président du Jury. Un concours de jeunes créateurs pour rendre hommage à Chris Seydou est également prévu dans ce cadre. « La mode fait vivre des millions de personnes à travers le monde. Le défi aujourd’hui est d’être exigeant sur la qualité de la production et donc la finition.», a expliqué la Directrice du Festival, Awa Méité Van Til, qui annonce aussi la venue du chanteur Fodé Barro de la Guinée Conakry.

Baba Berthé, PDG de la CMDT a salué l’initiative car elle s’inscrit dans la durée et participe du développement durable. Cette manifestation autour du coton est comme une campagne de communication au service des acteurs que sont les producteurs et les transformateurs du coton et encouragera sans doute les investissements pour une grande transformation locale du coton malien.

Habi Kaba Diakité

Source: L'Enqueteur

                                    

1 aenqueteur cover