dimanche 19 novembre 2017 / Mali

logo sommet france afriqueCe chef-d’oeuvre artistique, réalisé par l’une de nos compatriotes, symbolise le partenariat fort entre l’Afrique et la France.

Notre pays accueillera, les 13 et 14 janvier 2017, le 27è Sommet Afrique-France qui a pour thème « Paix et Sécurité ». À 7 mois de ce grand rendez-vous franco-africain, le Comité d’organisation, co-présidé par notre compatriote Abdoullah Coulibaly et le Français Frédéric Clavier, est à pied d’œuvre pour que tout soit fin prêt avant le jour J. C’est dans ce cadre que le comité a présenté, vendredi dernier, le logo officiel de l’événement, au cours d’une cérémonie présidée par le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita. C’était dans la salle des banquets du palais de Koulouba. On notait la présence du Premier ministre, Modibo Keita, des membres du gouvernement, des présidents des institutions de la République, des diplomates accrédités dans notre pays, des représentants des confessions religieuses, des autorités traditionnelles et de nombreux invités.

Le moment fort de la cérémonie a été la remise symbolique d’un exemplaire du logo au chef de l’Etat par le président du Comité d’organisation, Abdoullah Coulibaly. Le logo épouse la forme de la carte de l’Afrique et combine deux symboles forts. Le premier c’est le « Vert-jaune-rouge ». Couleurs du Mali, mais aussi du panafricanisme car elles sont présentes sur les drapeaux de nombreux pays africains. Le second ce sont les couleurs du drapeau de l’Etat français (bleu-blanc-rouge). Ce logo, avec sa forme stylisée, a une forte empreinte de modernité et souhaite représenter un optimisme pour l’avenir du continent africain mais aussi une force et un caractère de la richesse de la culture.

L’auteur de cette œuvre magnifique, une Malienne qui a voulu garder l’anonymat, s’est inspirée du foulard (cette étoffe légère que portent nos femmes) et le turban (cette coiffure de plusieurs peuples, faite d’une pièce d’étoffe enroulée autour de la tête). Le logo représente donc la femme et l’homme unis par un même besoin et par un même usage. Le foulard et le turban renvoient à l’esthétique, à la protection. Ils symbolisent aussi et surtout l’union. En effet, du nord et au sud du Mali, l’usage du foulard et du turban est une pratique très ancienne. En somme, ce logo envoie comme messages la solidarité, l’entraide, le modernisme, le développement, la paix, la sécurité et l’émergence.

Le président du Comité d’organisation qui a affiché un optimisme sans équivoque quand à la réussite du grand rendez-vous de Bamako. Abdoullah Coulibaly a souligné que le Comité d’organisation est solidement soutenu par le président de la République et le gouvernement pour bien assainir la capitale et surtout pour faire en sorte que les délégations étrangères soient bien accueillies et hébergées dans de bonnes conditions. « Avec une belle solidarité nationale, une mobilisation exceptionnelle et une réelle appropriation de l’événement par la population, nous allons relever le défi de l’organisation avec brio », a assuré Abdoullah Coulibaly.

Dans son intervention, le président de la République a rappelé que c’est lors du dernier Sommet France-Afrique tenu en décembre 2013 à Paris que le Mali a été désigné pour organiser la prochaine grand’messe franco-africaine. Ce choix, a-t-il précisé le président Keita, a été soutenu par le président François Hollande qui voulait ainsi faire cadeau à un pays qui est en train de se remettre d’une grave crise politique et sécuritaire. Ibrahim Boubacar Keita qui a accueilli la nouvelle avec une bonne dose de joie et d’honneur, a remercié son homologue français pour la confiance qu’il a placée au Mali d’abriter le prochain sommet.

Le défi est certes énorme mais pas impossible à relever, a lancé le président Keita. « Nous sommes un vendredi particulier, un vendredi saint, c’est le dernier vendredi du mois de Ramadan et c’est ce soir qu’est célébré la Nuit du Destin. Que de symboles ! Dans un tel jour où nous avons découvert ensemble ici le logo de ce sommet, dès lors, je voudrais en appeler aux mânes de nos ancêtres qu’ils viennent encore au secours du Mali. Et que la grâce d’Allah, le Tout Puissant, permette au Mali, encore une fois, de briller parmi les nations tel que nos amis l’ont souhaité pour nous », a prié le chef de l’Etat.

Ibrahim Boubacar Keita a souligné aussi que ce sommet sera le dernier grand événement concluant le premier mandat de François Hollande. « C’est une lourde responsabilité qui nous est confiée », a rappelé le chef de l’Etat qui ne doute pas « un seul instant que nous saurons brillamment relever le défi ».
Le président IBK a ensuite appelé à la mobilisation générale de tous les fils du pays afin que l’événement soit une réussite parfaite.

Source: L'ESSOR

1 aenqueteur cover