jeudi 13 décembre 2018 / Mali

Après des mois de polémiques et des dernières longues heures de pourparlers, la Confédération africaine de football (CAF) a décidé que la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations 2019 n’aura pas lieu au Cameroun. Un choix qui heurte au pays des Lions indomptables et qui soulève moult interrogations, dont une majeure : qui organisera le prochain rendez-vous continental ?

Le Ghanéen John Antwi est devenu le meilleur buteur étranger du football égyptien, avec 63 buts.

Antwi, 26 ans, a inscrit un triplé pour son équipe, Misr Lel-Makkasa, contre Enppi (4-3), en première ligue égyptienne.

La Mauritanie, qui ne s'est jamais qualifiée pour la Coupe d'Afrique des Nations, fait partie des 15 pays qui pourraient se qualifier ce week-end.

Des jeunes joueurs français, recrutés en fonction de leur couleur de peau, c’est ce que révèle un document confidentiel auquel « Envoyé spécial » a eu accès dans le cadre de l’enquête sur les « Football Leaks », en partenariat avec Mediapart et le Consortium européen d’investigation EIC.

Ce tour du Faso a été encadré par un important dispositif sécuritaire en raison de la menace terroriste.

Le Burkina Faso a réussi a organisé son tour cycliste relevant ainsi un défi sécuritaire et sportif majeur tout en confirmant qu'il reste la terre africaine des deux roues.

Talents Cachés, la tribune d’expression des champions, est allée à la découverte du remuant milieu gauche du Stade malien de Bamako Sékou Gassama, un jeune doté des qualités requises pour permettre au club de Sotuba de gravir des échelons cette saison et pourquoi ne pas enfin vaincre le signe indien en se hissant dans la phase des poules de la league africaine des champions ?

L’ancien président de la Fédération ghanéenne de football Kwesi Nyantakyi a été interdit à vie de toute activité liée au football par la justice interne de la Fifa et devra s’acquitter d’une amende de 500.000 francs suisses (environ 440.000 euros) pour des faits de corruption, a annoncé l’instance mondiale.

Ancien joueur du Réal de Bamako et de l’équipe nationale du Mali, Nani Touré, est décédé le 26 octobre 2018 à l’hôpital de Kati à l’âge de 80 ans. Il est le père d’autres célèbrités du ballon rond malien comme Feu Binké Touré, Bassala Touré et Almamy Touré. Son enterrement a eu lieu le dimanche 28 octobre à Oulofobougou Bolibana à 16 heures. Qui était donc l’illustre disparu.

enqueteur 139