lundi 25 septembre 2017 / Mali

djolibaLes Rouges ont concédé leur première défaite en championnat devant l’USFAS (1-0), alors que les Réalistes ont explosé 3-0 à Kita face à l’USCK. Du coup, les deux cadors de la poule B se retrouvent sous la menace de l’ASB qui a assuré le service minimum face au CSK (1-0)

Le football est l’un des rares sports collectifs dans lesquels une équipe peut dominer son adversaire de la tête et des épaules et perdre le match. Dimanche dernier, le Djoliba l’a appris à ses dépens. En clôture de la 13è journée du championnat national, les Rouges ont essuyé leur première défaite de la saison, s’inclinant devant l’USFAS (0-1), alors qu’ils ont dominé leurs adversaires de bout en bout. Surpris dès la 9è minute par un coup franc imparable du milieu de terrain Salif Diakité, l’équipe de Hérémakono a couru derrière le score pendant plus de 80 minutes mais en vain. La faute, à l’USFAS qui, après avoir ouvert le score a décidé de fermer derrière. Presque tout le match s’est déroulé dans le camp des militaires.
Très brouillons devant et en manque d’inspiration, les joueurs de Nouhoum Diané se sont créés une demi-douzaine d’occasions nettes, à l’image des deux tentatives de Lassine Diarra (45è min et 56è min), de Moussa Sissoko (58è min) ou encore de Drissa Ballo (67è min). C’est vrai que les Rouges sont tombés sur un Komandjan Keïta des grands jours, mais sans manquer de respect au gardien usfasien, il faut dire que c’est surtout le manque de concentration devant les buts qui a été fatale au capitaine Issa Mamoutou Traoré et à ses partenaires. C’est donc la fin d’une longue série pour le Djoliba qui restait sur 3 victoires consécutives et 12 matches sans le moindre revers. Après l’échec contre l’USFAS, la déception était sur tous les visages, à commencer par le coach Nouhoum Diané. «Nous avons d’énormes regrets. Nous avions la possibilité de creuser l’écart mais nous n’avons pas réussi à le faire. Je vais rester dans le cadre du football. Dans un match, on peut gagner comme on peut perdre. On a perdu et on est déçu. On va tout faire pour rester en tête du groupe», a confié le technicien.

«Logiquement, poursuivra-t-il, on n’aurait pas dû perdre ce match. Mais c’est le football ça arrive, il faut l’accepter. On a dominé le match de bout en bout. On n’a pas été efficace devant les buts. On a eu 3 ou 4 occasions sur lesquelles on devait marquer. Il y a des jours comme ça. En championnat c’est difficile de gagner tous les matches, mais on ne pensait pas perdre aujourd’hui. On méritait au moins un match nul. On est toujours premier de la poule, il faut continuer à croire et à travailler». Malgré la défaite, le Djoliba (26 points) reste en tête de la poule B avec 2 unités d’avance sur son dauphin, le le Réal qui a lourdement chuté 3-0 au stade Municipal de Kita devant l’USC Kita. Vainqueur 1-0 du CSK, l’ASB complète le podium avec 23 points, alors que l’USFAS est 4è avec 21 points).
L’entraîneur usfasien, Bréma Diallo savoure la victoire de ses joueurs et se projette vers la suite des débats. «Pour moi, ce match était un derby, on a clairement dit aux jeunes qu’ils devaient gagner ce match pour préserver nos chances de qualification au Carré d’as, a indiqué le technicien. Ils étaient motivés et ont bien joué. Personne ne croyait en nous, mais on a gagné. Je félicite toute l’équipe pour cette prestation de haute volée», insistera Bréma Diallo. L’ASB apparaît comme le grand vainqueur de cette 13è journée. Dans un match qui a servi d’entrée en matière au choc USFAS-Djoliba, les joueurs de Garantiguibougou se sont imposés 1-0 devant le CSK. Les Boys ont bien débuté le match et résisté jusqu’à la 86è minute avant de céder sur un coup de patte de Karamoko Tangara (86è min). Désormais, l’ASB affiche 23 points au compteur et n’est plus qu’à une unité du 2è du classement, le Réal (24 pts).

C’est la 3è victoire d’affilée et le 8è matche sans défaite pour les Jaunes de Sébastien Yodé qui garde cependant les pieds sur terre. «On n’a cherché à marquer dès la première période, mais on a buté sur une bonne défense du CSK. Les jeunes ont su être patients et ont été récompensés en fin de match. Ces trois points nous font du bien, mais il est encore tôt de parler de Carré d’as. Le plus important, c’est de continuer sur cette lancée et après on fera les comptes. Si on gagne le prochain match on pourrait parler de Carré d’as. Il ne faut pas rêver mais il faut vivre le rêve», dira Sébastien Yodé qui affrontera le Réal lors de la prochaine journée. Pour le nouvel entraîneur du CSK, Adama Keïta, il reste encore des points à prendre et il faut s’accrocher. «Nous avons bien joué au début du match. On s’est créé quelques occasions, mais vers la fin, les joueurs ont craqué. Il y a une erreur individuelle sur le but de l’ASB», analysera le technicien. «Cette année l’équipe a changé, nous jouons avec les jeunes venus du centre. On est en train de construite une nouvelle équipe, c’est un travail difficile mais on va se battre pour préserver notre place dans l’élite. Il n’est jamais trop tard dans la vie. Il reste 5 matches, il suffit d’engranger 9 points pour assurer le maintien. En football, tout est possible», conclura Adama Keïta. Dans la poule A, le Stade malien continue de faire la course en tête et l’équipe de Sotuba est désormais la seule formation invaincue du championnat. En déplacement à Bougouni dimanche, les Blancs ont signé une nouvelle victoire en dominant 1-0 l’US Bougouni. Les Stadistes (27 points) comptent désormais 3 unités d’avance sur le COB (24 points) qui a été accroché 0-0 par LC. BA. (20 points). L. M. DIABY Dimanche 3 juillet au stade Modibo Keïta ASB-CSK : 1-0 But de Karamoko Tangara (86è min).

Arbitrage d’Issaka Diarra assisté de Souleymane Traoré et Yacouba K. Sangaré ASB : Issa Doumbia, Moussa Gary (Oumar Ballo), Idrissa F. Keïta, Oumar Kida (cap), Soboua Sogoba, Aboubacar Bereté (Fodé Konaté), Mohamed Koumaré, Drissa Diarra, Mamadou Bagayogo, Bakari Samaké (Sekou Keïta), Karamoko Tangara. Entraîneur : Sébastien Yodé. CSK : Ahamadou Fofana, Moussa Samaké (cap), Yoro Sidibé, Mohamed Farota, Mamadou Diabaté, Mady Camara, Adama Diarra, Saouty Traoré (Drissa Dembélé), Gaoussou M. Yara, Lona O. Dembélé (Tidiane Coulibaly), Broulaye Sidibé (Abdramane Traoré). Entraîneur : Adama Keïta. USFAS-Djoliba : 1-0 But de Salif Diakité (9è min). Arbitrage de Mahamadou Keïta assisté de Drissa Niaré et Sékou Timbiné. USFAS : Komandjan Keïta, Chiaka Dembélé, Naman Doumbia, Moussa Touré, Mamadou Maguiraga, Salif Diakité, Sambou Sissoko, Amadou Diallo, Ibrahima Diabaté (cap), Moussa Doumbia, Noumory Konaté (Amadou Haïdara). Entraîneur : Bréma Diallo. Djoliba : Adama Keïta, Seydou Diallo, Samou Sidibé, Seydou M’Baye, Emile Koné, Issa Traoré (cap), Soumaïla Sidibé, Drissa Ballo (Abdoulaye Traoré), Lassina Diarra (Amara Bagayoko), Cheickna Diakité (Moussa Sissoko), Hamidou Sinayoko. Entraîneur : Nouhoum Diané. LES RÉSULTATS USFAS-Djoliba : 1-0 ASB-CSK: 1-0 USC Kita-Réal : 3-0 Mamahira-Débo club : 1-1 US Bougouni-Stade malien : 0-1 Sabana-ASOM : 0-1 CSD-Onze Créateurs : 1-1 AS Police-AS Bakaridjan : 0-0 LCBA-COB : 0-0

LES RéSULTATS ET LE CALENDRIER DE L’EURO

LES RESULTATS France-Roumanie: 2-1 Albanie-Suisse : 0-1 Pays de Galles-Slovaquie : 2-1 Angleterre-Russie : 1-1 Allemagne-Ukraine : 2-0 Pologne-Irlande du Nord : 1-0 Espagne-République tchèque : 1-0 Turquie-Croatie : 0-1 Suède-Irlande : 1-1 Belgique-Italie : 0-2 Autriche-Hongrie : 0-2 Portugal-Islande : 1-1 France-Albanie : 2-0 Roumanie-Suisse : 1-1 Angleterre-Pays de Galles : 2-1 Russie-Slovaquie : 1-2 Ukraine-Irlande du Nord : 0-2 Allemagne-Pologne : 0-0 République tchèque-Croatie : 2-2 Espagne-Turquie : 3-0 Italie-Suède : 1-0 Belgique-Irlande : 3-0 Islande-Hongrie : 1-1 Portugal-Autriche : 0-0 Suisse-France : 0-0 Roumanie-Albanie : 0-1 Slovaquie-Angleterre : 0-0 Pays de Galles-Russie : 3-0 Allemagne-Irlande du Nord : 1-0 Espagne-Croatie : 1-2 Pologne-Ukraine : 1-0 Turquie-Rép-tchèque : 2-0 Portugal-Hongrie : 3-3 Suède-Belgique : 0-1 Island-Autriche : 2-1 Italie-Irlande : 0-1 HUITIÈMES DE FINALES Suisse-Pologne : 1-1 a.p puis 4-5 t. a. b. (H1) Pays de Galles – Irelande du Nord : 1-0 (H3) Croatie- Portugal : 1-0 a.p (H2) France – Irelande : 2-1 (H7) Allemagne-Slovaquie : 3-0 Hongrie-Belgique : 0-4 Italie – Espagne : 2-0 (H6) Angleterre – Islande : 1-2 (H8) QUARTS DE FINALE Portugal-Pologne : 1-1 a.p puis 5-3 t.a.b Pays de Galles -Belgique : 3-1 (Q2) Allemagne-Italie : 1-1 a.p puis 6-5 t.a.b (Q3) France-Islande : 5-2 LE CALENDRIER DEMI-FINALES Allemagne-France Q4 (D2) FINALE Dimanche 10 juillet 19h : Vainq D1-Vainq D2

Source: L'ESSOR

1 aenqueteur cover