lundi 21 juin 2021 / Mali

Le Dr Mahamadou Koné,  ministre des Affaires religieuses et du Culte était à Nioro du sahel, le samedi 20 février 2021 dans le cadre de la Ziyarade El hadj Oumar Tall,  où  il  a lancé un appel d’union, de tolérance, de respect mutuel aux musulmans de son pays en  général et ceux de Nioro du Sahel en particulier.

Il a profité de la tribune pour répondre aux rumeurs faisant objet de l’adoption d’un projet de loi sur l’homosexualité au Mali. Une question qui fâche le Cherif de Nioro et le met en boule contre les autorités de la transition.  
S’adressant à une communauté religieuse estimée à plus de 2000  âmes au nombre de laquelle un grand nombre de femmes, le ministre Mahamadou  Koné a dans des  langues accessibles à son auditoire ‘’le bambara  et l’arabe ‘’, tenu  à rassurer la communauté  qu’ « Aucun projet de  loi portant sur la légalité homme – femme n’est adopté  par les membres du Comité national de la transition le (CNT) c’est une rumeur non fondée.» a-t-il indiqué.
Des informations faisant échos d’introduction en catimini d’un projet de loi tolérant l’homosexualité  au Mali avaient circulées juste après la mise en place du gouvernement de la transition, incriminant l’actuelle ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille. D’où des sorties répétées du Cherif de Nioro, BouyéHaïdara demandant le limogeage de la ministre BintouFounéSamaké,  suite à l’avant-projet sur le genre proposé par son département au Haut Conseil Islamique le 10 décembre 2020, lors d’un atelier de plaidoyer pour l’adoption, d’un projet sur les violences basées sur le genre. Cet avant-projet de loi est jugé attentatoire  aux textes sacrés de l’islam.
«Chers parents musulmans,  Évitez des querelles stériles, dessabotages. » A-t-il laissé entendre de passage.Poursuivant, sur un ton de fermeté, il s’est adressé aux religieux en ses termes  ‘’ je préviens les uns et les autres que je serais prêt à démissionner si toutefois un dossier relatif à une  discussion portant atteinte aux principes religieux  me parviendrait ‘’. La famille Tall de Niorodu Sahel à sa tête le Khalife de la TidianiyaOumarienne  Amadou Hadi Tall et tous ceux qui ont contribué à la réussite de ce grand évènement sont à saluer et à encourager pour cette promotion de la religion musulmane. « Je ne suis pas surpris connaissant l’homme,  d’autant que ce n’est pas ma première fois de répondre présent à ce rendez-vous annuel de la spiritualité  ».
Au menu de cette 35èmeédition,  des lectures coraniques, des prêches, des Zikrs, des sacrifices, une journée dédiée au recueillement sur les tombes des parents de l’initiateur de l’évènement El Hadj Hadi Tall, ainsi qu’à ses compagnons, sans oublier la célébration de l’excellence en lecture coranique qui a été sanctionnée par des cadeaux en motos KTM et des enveloppes.

Malick Gaye

diadie