15 juillet 2024
Accueil » Blog » AEDD: Un Budget de 2 460 574 383 FCFA pour l’exercice 2024

AEDD: Un Budget de 2 460 574 383 FCFA pour l’exercice 2024

0
AEDD: Un Budget de 2 460 574 383 FCFA pour l'exercice 2024

L’exercice du budget 2024, s’équilibre en recettes et dépenses à (2 460 574 383) FCFA contre Deux Milliards Cent Quarante Neuf Millions Deux Cent Soixante Dix Mille Six Cent Quarante Cinq (2 149 270 645)Francs CFA, soit une hausse de 14,48%, Ainsi prononcé par le Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, en sa qualité de Président du Conseil d’Administration au sein de l’Agence de l’Environnement et du Développement Durable, jeudi 21 Mars, lors de la 14 ème Sessions Ordinaires du Conseil d’Administration de l’Agence.

Redynamiser la crédibilité de l’AEDD, résulte des orientations stratégiques issues des différentes sessions du Conseil d’Administration afin d’améliorer la gouvernance de l’Agence, d’asseoir sa crédibilité et de la rendre plus visible à travers une communication de proximité visant à intégrer la dimension environnementale et des changements climatiques dans les politiques de développement de notre pays.

En ce sens, le Ministre, adresse ces sincères remerciements aux partenaires techniques et financiers du secteur de l’Environnement en général et ceux de l’AEDD en particulier pour les efforts multiformes et constants consentis, cela malgré les restrictions budgétaires suite aux crises internationales, les sanctions de la CEDEAO, de l’UEMOA et la situation socio politique et sécuritaire.

« A la date du 31 décembre 2023, le montant total des dépenses exécutées s’élève à Huit Cent Quatre Vingt Sept Millions Sept Cent Vingt Huit Mille Deux Cent Quatre Vingt Dix (887 728 290) Francs CFA. Le niveau d’exécution global du budget 2023 est de 75,26% ; avec un taux de 91,32% pour l’État et 68,67% pour les partenaires. Le budget de l’AEDD, au titre de l’exercice 2024, est équilibré en recettes et en dépenses à Deux Milliards Quatre Cent Soixante Millions Cinq Cent Soixante Quatorze Mille Trois Cent Quatre Vingt Trois(2 460 574 383) FCFA contre Deux Milliards Cent Quarante Neuf Millions Deux Cent Soixante Dix Mille Six Cent Quarante Cinq (2 149 270 645)Francs CFA, soit une hausse de 14,48%, grâce à l’avènement de nouveaux projets comme : Readiness-Secteur Privé. » A t’il martélé.

Au note du Directeur Général de l’Agence de l’Environnement et du Développement Durable, M. Zantigui Boua KONE, l’année 2023 a été marquée par des activités majeures programmées et réalisées, au nombre des quelles : La tenue de la 24ème édition de la Quinzaine de l’Environnement, à Koutiala; le suivi du processus d’accréditation de l’Agence de l’Environnement et du Développement Durable (AEDD) et de l’Agence Nationale d’Investissement des Collectivités Territoriales (ANICT) au Fonds d’Adaptation ; le lancement du Projet« Appui à la mise en œuvre de la Contribution Déterminée au niveau National (CDN) phase 2 » et sa mise en œuvre en partenariat avec le PNUD ;accréditation de Mali-Folkecenter, de la Banque de Développement du Mali (BDM), de la Banque Nationale de Développement Agricole (BNDA) et de la Banque Malienne de Solidarité (BMS), au Fonds Vert pour le Climat ; la participation aux Conférences des Parties relatives aux Conventions de BRS (Bâle, Rotherdam et Stokholm) et des Changements Climatiques) ; le lancement du Projet : « Initiative pour la Transparence de l’Action Climatique »et sa mise en œuvre en partenariat avec la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC).

Dans une approche de perspective, l’Agence orientera ces efforts sur la mobilisation de ressources auprès des mécanismes de financement (Fonds Vert pour le Climat, Fonds pour l’Environnement Mondial, Fonds Climat Mali, Fonds d’adaptation etc.) ; l’organisation d’un forum international pour le financement des projets et programmes prioritaires du plan d’investissement de la CDN révisée du Mali;l’organisation de la 25ème édition de la Quinzaine de l’environnement ;la participation aux COP (Changements Climatiques, Biodiversité, Désertification et autres conventions) ;le suivi du processus d’adoption de la loi portant Code de l’Environnement en République du Mali ;la mise en œuvre du Contrat Annuel de Performance de l’Agence avec la Direction Générale du Budget.

Avant de clore son discours, le Ministre a tenu à féliciter la direction et le personnel pour les initiatives déployées en vue d’améliorer la performance de l’AEDD et surtout les exhorter à persévérer dans l’effort.

Mariam KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *