21 avril 2024
Accueil » Blog » Brouille au sein du M5-RFP: Choguel appelé à sortir de son mutisme

Brouille au sein du M5-RFP: Choguel appelé à sortir de son mutisme

0
M5-RFP: Choguel appelé à sortir de son mutisme

Le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) traverse actuellement un moment décisif de son histoire marqué par un conflit de leadership.

Cette situation a créé un bicéphalisme à la tête du mouvement. Pour sauver les meubles alors qu’il est encore temps, la tendance dirigée par l’ancien ministre Oumarou DIARRA a fait une déclaration, avant-hier lundi, pour demander au Premier ministre Choguel Kokalla MAIGA, à sortir sans délai de son mutisme.

En effet, des membres du M5-RFP, réunis en session extraordinaire le 26 février 2024, sous la présidence du vice-président par intérim Oumarou DIARRA, ont élaboré une déclaration portant éclairages sur la vie du M5-RFP.

Dans ladite déclaration, les signataires déplorent ce qu’ils qualifient de ‘’communiqué puéril, enfantin et dérisoire du 22 février 2024, signé par l’ancien Vice-président Bouba K. Traoré, portant suspension de membres du Comité stratégique du M5-RFP’’.

Ainsi, le clan Oumarou DIARRA souligne qu’une majorité claire et incontestable s’est dégagée pour, d’une part, relever de ses fonctions l’ancien Vice-président Bouba K. Traoré pour incompétence notoire et à la demande expresse de son entité, et d’autre part, valider le bureau des jeunes dirigé par Ibrahima Traoré dit Jack Bauer.

Aussi, les signataires déclarent que le M5-RFP est conscient de ses responsabilités pour la réussite de la Transition en cours et est déterminé à continuer à y apporter toute sa part.

Pour ne pas rentrer dans des débats de caniveaux suscités et entretenus pour servir certains agendas individuels qui n’ont rien à voir avec les intérêts fondamentaux du Mali, la tendance Oumarou DIARRA réaffirme son ferme engagement à œuvrer pour la réalisation pleine et entière des idéaux du M5-RFP.

De ce fait, ils se disent prêts à œuvrer à cette fin à la restauration et au renforcement de la cohésion au sein du M5-RFP, malgré les graines de la division que sèment certains fossoyeurs du mouvement.

Ils ont saisi l’occasion pour demander à Choguel Kokalla Maiga, président du Comité stratégique, à sortir, sans délai, de son mutisme pour rassurer face aux graves accusations de manipulation qui pèsent sur lui et sur sa responsabilité éminente dans la situation actuelle.

Enfin, les signataires de la déclaration affirment qu’ils inscrivent toutes leurs actions dans la réussite de la Transition et la consolidation de ses acquis.

Le moins que l’on puisse dire est que cette guerre des clans au sein de ce mouvement tombeur du régime IBK risque de le faire voler en éclat. Comme on le dit souvent, le linge sale se lave en famille. C’est pour dire que les cadres du M5-RFP doivent se retrouver face à face pour discuter et trouver une bonne fois pour toute une solution à ce problème de leadership au sein du mouvement.

PAR MODIBO KONÉ

INFO-MATIN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *