20 mai 2024
Accueil » Blog » Union africaine: Tentative d’escroquerie de plus de six millions de dollars déjouée

Union africaine: Tentative d’escroquerie de plus de six millions de dollars déjouée

0
Union africaine Tentative d'escroquerie de plus de six millions de dollars déjouée

Lors de sa Session du 22 mars dernier, le Collège de supervision de la commission bancaire de l’Union monétaire ouest-africaine (UMOA) a pris la décision de blâmer trois banques de la zone, dont deux basées au Sénégal et une au Togo.

Cette annonce inhabituelle a été faite malgré la tradition de discrétion de l’organe disciplinaire monétaire de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) quant à la divulgation des noms des établissements sanctionnés, de leurs fautes et des sanctions qui leur sont infligées.
L’Union africaine a récemment annoncé avoir contrecarré une tentative d’escroquerie d’un montant dépassant les six millions de dollars sur des comptes détenus à la Commercial Bank of Ethiopia (CBE), la principale banque éthiopienne. Selon les informations fournies par l’UA, un individu non affilié à l’organisation aurait tenté de retirer des fonds des comptes de l’UA à la CBE en utilisant des faux ordres de paiement destinés à des travaux de construction et de forage d’eau. Dans un communiqué officiel, l’Union africaine a exprimé sa reconnaissance envers la vigilance et l’action rapide du personnel de la CBE et de son département financier pour avoir déjoué cette tentative frauduleuse.

Grâce à leur intervention, aucun fonds n’a été retiré, évitant ainsi une perte potentielle et préservant l’intégrité des contrôles financiers et de la gestion de l’organisation. Malgré le caractère « déconcertant » de cette tentative de fraude, l’UA a souligné qu’elle avait mis en lumière des vulnérabilités potentielles et avait conduit à une réévaluation de ses mesures de sécurité. Cette affaire intervient après qu’en mars dernier, la CBE ait signalé un problème technique ayant entraîné des retraits frauduleux de plusieurs millions de dollars par plusieurs milliers de clients. Les pertes déclarées par la banque s’élèvent à environ 19,5 millions de dollars, mais certains médias estiment que le montant des pertes pourrait atteindre jusqu’à 100 millions de dollars.

Cette série d’incidents souligne l’importance pour les institutions financières et les organisations internationales de renforcer en permanence leurs systèmes de sécurité pour se prémunir contre de telles tentatives malveillantes.

Arouna Sidibé

MALIKILE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *