21 mai 2024
Accueil » Blog » 3è congrès de l’UJ-RPM : Moussa Timbiné et tous les ténors du bureau sortant reconduits

3è congrès de l’UJ-RPM : Moussa Timbiné et tous les ténors du bureau sortant reconduits

0
RPM

RPMLa jeunesse du Rassemblement pour le Mali se dote d’un nouveau bureau. Un bureau à la taille d’un politburo soviétique a été mis en place à l’issue du 3è congrès du parti du Tisserand, tenu du 15 au 16 octobre dernier au Palais de la Culture de Bamako. Ce qu’il faut retenir, le nouveau bureau a réservé peu de place aux surprises. L’essentiel des membres du bureau sortant a été reconduit, même s’il faut noter quelques retours ou entrées de taille.  


Les tractations pour parvenir à un consensus ont maintenu les congressistes en plénière tard dans la nuit du dimanche. La cérémonie de clôture, prévue pour l’après-midi, n’a pu avoir lieu que tard dans la soirée, au Palais de la Culture.
En effet, si la reconduction de Moussa Timbiné à la tête du mouvement était déjà un acquis de même que celle de certains ténors du bureau sortants (Abdoulaye Magassouba, Zeinab Maiga, Paul Ismaël Boro, Demba Coulibaly,  Idrissa Baba Maïga, Moulaye Haidara, Sory Ibrahima Coulibaly, Evariste Fousseyni Camara, Abdel Kader Sidibé, entre autres.), la composition exacte du bureau et la redistribution des postes n’étaient pas définies avant cette soirée sans fin. Les retours (comme celui de Mohamed Niaré, de retour de formation doctorale) et les entrées de certaines figures montantes de la jeunesse RPM comme Abdoulaye Maiga (ex-PDES), Ousmane Kola Daou  (ex-Asma-CFP) ne faisaient l’objet d’aucun doute.
A l’arrivée, le congrès accouche d’un bureau à la taille du politburo soviétique : 87 membres et des commissaires au nombre de 105. Il fallait satisfaire tout le monde au risque de faire des frustrés et donc, l’implosion. Chacune des délégations dont celles venues des deux nouvelles régions, sont représentées dans le nouveau bureau.
Des modifications importantes ont été apportées au texte fondateur du mouvement pour ce faire. Ce qui a ramené à 45 ans l’âge limite pour pouvoir siéger au sein de ce bureau. Ce qui, de facto, reconduisait les membres du bureau sortant, dont certains avaient largement atteint l’âge limite de 40 ans qui était contenu dans le texte amendé.
Les modifications apportées au texte de base ne sont pas du goût de certains cadors du Bureau Politique National du parti, qui craignent que le mouvement soit taxé de creuset de dictateurs-tripatouilleurs de textes en devenir. Mais les jeunes, eux, ont un meilleur argument à ces critiques : il faudrait bien que le bureau sortant soit maintenu avec ses personnalités les plus influentes. Il s’agit par-là de maintenir l’ordre et inspirer le respect. Il s’agissait aussi de récompenser certains leaders de la jeunesse du parti, restés insensibles aux promesses des débaucheurs quand le parti semblait mort politiquement sur l’échiquier. C’était d’ailleurs le fait majeur qui était à retenir.
Et conséquences, à défaut de prendre tous les délégués dans le bureau, l’on a dû sacrifier certains adhérents de dernière minute comme AliouBadara Sidibé, venu de l’Adema et des jeunes loups comme Sory Ibrahima Guindo, Hamidou Togo, Halachi Maiga, Aïcha Traoré, pour ne retenir que ces noms.
Rappelons que dans le nouveau bureau, le fils de feu Kadary Bamba, Masse I. Kadary Bamba, occupe le poste de Secrétaire à la promotion économique des jeunes. Sékou Kamissoko de la Section RPM du Nigeria est membre d’honneur et le Chef de Cabinet du Ministère de l’Emploi et de la formation professionnelle, Dr Mamadou Diadiè Tembély est Secrétaire à l’emploi et à la formation professionnelle.
Le ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Mahamane Baby, Président du premier bureau de l’UJ-RPM, Mme Korotoumou Diané et le député Mohamed Tounkara sont des présidents d’honneur du nouveau bureau.
A.S.G
Actumali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *