20 avril 2024
Accueil » Blog » CAMPUS UNIVERSITAIRE DE KABALA : Le CENOU au four et au moulin pour un espace universitaire apaisé

CAMPUS UNIVERSITAIRE DE KABALA : Le CENOU au four et au moulin pour un espace universitaire apaisé

0
cite universitaire Kabala campus ecole

cite universitaire Kabala campus ecoleLe jeudi 22 février 2018, s’est tenue, à son siège, la 15è session extraordinaire du conseil d’administration du Centre National des Œuvres Universitaires (CENOU). Plusieurs points étaient au menu des débats notamment le traitement des activités réalisées au cours de l’exercice 2017 mais aussi les perspectives pour 2018. La sécurité sur les campus a dominé les débats.

Le Centre National des Œuvres Universitaires (CENOU) est à pied d’œuvre pour un espace universitaire malien apaisé et sûr. A la faveur de la 15è session du Conseil d’Administration de la structure, sise au Campus Universitaire de Kabala, les administrateurs sont revenus sur l’impérieuse nécessité de réussir à endiguer l’insécurité sous toutes ses formes sur l’espace universitaire malien.

Comme pour montrer combien cette question lui tient à cœur, le discours d’ouverture de l’administrateur provisoire du CENOU, Komon Sanou, a débuté par une minute de silence observée à la mémoire des étudiants décédés suite à des accidents de circulation sur le tronçon Kalaban Coro- Kabala et de ceux victimes des querelles de clans de l’AEEM.

L’administrateur provisoire a appelé les plus hautes autorités de notre pays à prendre des mesures pour lutter contre l’insécurité en milieu universitaire.

Le représentant de la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Sicentifique, non moins Secrétaire général dudit département, Pr Drissa Diallo, se dit aussi préoccupé par le regain de tensions en milieu universitaire. Il urge alors que des mesures soient prises pour aller à son apaisement. Il a invité tous les acteurs de l’école à tirer les conséquences des derniers évènements malheureux survenus au campus et rappelé de la tenue d’un forum sur la sécurisation de l’espace universitaire et scolaire en janvier dernier. Une façon d’appeler tous à s’impliquer davantage dans l’apaisement de l’espace universitaire.

Au chapitre des réalisations de l’exercice écoulé, l’administrateur provisoire, M. Sanou, se dit très satisfait du fait que quelques innovations. Il s’est particulièrement réjoui de ce que plusieurs projets ont pu voir le jour allant dans le sens de la modernisation et de l’assainissement de l’environnement universitaire de notre pays. Il s’agit de la construction d’un guichet automatique pour le retrait dans la facilité des cartes CENOU par les étudiants, l’acquisition de nouveaux cars pour faciliter le transport des étudiants entre l’université de Kabala et le centre-ville de Bamako, l’hébergement de 1 809 étudiants accompagnés de l’équipement de plus de 500 chambres en matériels de literie et l’acquisition de nouveaux centres de santé universitaires.

Le budget de l’année académique universitaire a été réalisé à 99%. Ce qui «c’est une première du genre pour 2018 depuis la création des universités dans notre pays », se souvient Komon Sanou.

Le Secrétaire général du Ministère de tutelle et Président du Conseil d’administration, le professeur Drissa Diallo a salué les résultats réalisés pour l’amélioration du cadre de vie des étudiants à travers le logement, la santé, le transport et le paiement régulier des allocations financières. Il a également rendu un hommage spécial à Komon Sanou, administrateur provisoire du CENOU pour son leadership, qui a permis à la structure d’atteindre certains résultats au cours de l’année écoulée.

Aliou Badra DOUMBIA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *