23 avril 2024
Accueil » Blog » Décorations du 22 septembre 2023 : ces personnalités qui méritent la reconnaissance de l’Etat

Décorations du 22 septembre 2023 : ces personnalités qui méritent la reconnaissance de l’Etat

0
Décoration du 22 septembre 23

Décoration du 22 septembre 23Le mercredi 20 septembre 2023, le Président de la transition, Colonel Assimi Goita a signé les décrets d’attribution de distinction honorifique dans le cadre de la célébration du 22 septembre, date anniversaire de l’indépendance de notre pays. Ces distinctions sont décernées à plusieurs personnalités politiques, militaires, religieuses, des cadres de l’administration et des institutions, des operateurs économiques, des acteurs culturels, des hommes de Médias   et de la société civile. Parmi ces hommes et femmes qui font la fierté de notre pays et qui travaillent nuit et jour pour l’essor de la patrie, figurent en bonne place le ministre de la Défense Col Sadio Camara et son chef d’état major général, Oumar Diarra qui ont eu des médailles d’honneur.  Zoom sur certains visages.    

 

Samba Alhamdou Baby : au grade de Commandeur de l’ordre national du Mali !

Samba Alhamdou Baby est le Vérificateur général au Bureau du Vérificateur Général du Mali (BVG-Mali) Sans conteste, la structure phare et efficace dans la lutte contre la corruption et la délinquance financière au Mali est le Bureau du Vérificateur général. De sa nomination le 11 Avril 2018, par l’ancien président de la République Ibrahim Boubacar KEITA à nos jours, M. Baby a fait un travail remarquable d’où cette distinction des plus hautes autorités de la Trasition au grade du Commandeur de l’ordre national du Mali. .  Administrateur civil de classe exceptionnelle 3ème échelon, M. Samba Alhamdou BABY a prêté serment le mardi 24 Avril 2018 devant la cour Suprême de la République du Mali. En plus de ses diplômes et ses formations en audit-finance, est réputé pour son professionnalisme pour avoir été contrôleur au Contrôle général des services publics pendant treize années, où il a dirigé des missions de vérification après avoir été membre d’équipes.

Général Mohamed A Ould Meydou : un patriote visionnaire !  

Il  est nommé le 7 juin 2017 gouverneur de la région de Taoudenit.  Il promu général de  division le 20 septembre 2018. Ce militaire pur et dure de l’armée malienne, issu de la communauté Arabe de Tilemsi a participé à plusieurs opérations au nord du pays contre la rébellion touareg et les bandits armés.  Pour ses efforts inlassables pour la restauration de la paix, la défense de la patrie malienne et l’unité nationale, il a été distingué au grade de  Commandeur de l’ordre national du Mali, ce 20 septembre 2023 par le président de la Transition Col. Assimi.  

 

Habib Sylla, un operateur économique hors pair !

Natif de Gorel dans le cercle de Nioro, Habib Sylla est un opérateur économique  de classe exceptionnelle, qui a fait fortune au Gabon. Très généreux et rassembleur, il a été élu en 2009 à la tête du Haut conseil des maliens de l’extérieur (HCME). De cette date à nos jours, il préside  aux destinées de tous les Maliens de l’extérieur.  Aujourd’hui, il est le  6e vice président du Haut conseil des collectivités territoriales. Pour son dévouement pour la patrie et la diaspora malienne le président de la transition, lui décerné le titre de Commandeur   de l’ordre national du Mali.   

Djéneba Seck,  la griotte noble !

Djénèba Seck, est une chanteuse malienne d’une cinquantaine d’année, elle est née à Bamako et a commencé sa carrière très jeune. Elle est lauréate de plusieurs trophées dont Tamani d’or en 2006. Une griotte respectable et respectueuse, sans histoire du début de sa carrière à nos jours.  Elle a à son actif plusieurs albums dont les plus connus sont entre autres :  Kankéléntiguya (1991) ; Les Aigles (CAN 94) (1993) ; Kounkanko kononni (1996) ; Gorobiné (1997) ; Djourou (2000) ; Aw Bissimila (2002) ; Tigné (2005) ; Manghoya Foura (2012).  Ce 20 septembre 2023, elle a été décorée par le président de la Transition commandeur de l’Ordre national du Mali.

Moussa Alassane Diallo, un financier bon teint !  

Moussa Alassane Diallo, natif de Ségou, est l’ex PDG de la Banque nationale de développement agricole du Mali (BNDA) à la retraite depuis quelques années. Ce banquier bon teint, a été appelé aux affaires par les autorités de la transition. Il est nommé ministre de l’Industrie et du Commerce en juillet dernier pour combattre la vie chère et mettre les pendules à l’heure. De son arrivé à maintenant à la tête de ce département stratégique, son leadership est en train de porter fruit d’où la reconnaissance du N°1 du pays avec ce titre honorifique de commandeur.  

 

Cheick Ousmane Cherif Madani Haidara, la boussole des Ançar Dine ! 

 Le guide spirituel et leader religieux,  Ousmane Cherif Madani Haidara n’est plus à présenter au Mali et dans la sous région. Il bat tous les records de mobilisations au Mali. Il est le président du Haut conseil islamique du Mali, l’interface entre la religion et les politiques. Il est aussi le guide des Ançardine. Natif de Tamani dans la région de Ségou, il   est l’un des prédicateurs les plus suivis au Mali et en Afrique de l’Ouest. Pour son implication dans la recherche de la paix et la cohésion sociale, il a été élevé au grade d’Officier de l’ordre national du Mali.

Hassane Baba Diombélé dit Eric : le N°1 de Bozola ! 

A la tête de   L’Office de radio et télévision du Mali (ORTM), depuis quelques années, notre confrère Eric est résolument engagé dans la satisfaction de ses téléspectateurs. Un cadre dévoué et discipliné, a donné tout son temps et son énergie pour faire de Bozola une référence dans la sous région. Pour les retransmissions en direct, il reste au four et au moulin le temps que cette opération va durer. Ces prouesses lors de la biennale artistique et culturelle de Mopti 2023 ont été saluées par les plus hautes autorités du pays. Récompense du mérite, le N° 1 de la boite magique de Bozola, Baba est désormais Officier de l’ordre national du Mali.

 

Mady Kassa Keita, le récupérateur des biens de l’Etat !

Nommé en 2022, directeur général de l’administration des biens de l’Etat (DGABE), le natif de Kita, Mady Kassa Keita a fait un exploit en récupérant tous les bâtiments appartenant à l’Etat du Mali qui étaient bradés par les régimes successifs. Une première dans notre pays depuis les événements de 1991. A noter que la direction générale de l’Administration des biens de l’Etat créée dans les années 2002 s’occupe des biens relevant du domaine privé de l’Etat. Rattachée au Ministère des Domaines de l’Etat après un long bail avec le département des finances, elle s’occupe particulièrement des biens meubles et immeubles, constituant le patrimoine de l’Etat. Pour une meilleure gestion des biens meubles, il faut mettre en évidence, les étapes à observer et à respecter par le préposé au service de matériel. Il s’agit des documents indispensables à tenir à jour pour permettre une meilleure traçabilité. La gestion des biens meubles se résume au stockage, à la distribution, à l’exploitation, à la consommation et à la radiation. Dans cet exercice, la DGABE sous le leadership éclairé du DG Mady Keita a pris une nouvelle dynamique. Pour service rendu à la nation, il a été décoré chevalier de l’ordre national du Mali.

Badara Aliou Nanacasse, le magistrat législateur !

Badara Aliou Nanacassé est un membre influent du Conseil national de Transition (CNT) et leader syndicaliste de la magistrature du Mali. Il  vient d’être distingué  Officier de l’ordre national du Mali   par le chef de l’Etat, Col. Assimi Goïta pour ses loyaux et précieux services rendus à l’Etat.  

Seydou Kane, l’enfant prodige de Madina Alahery

L’operateur économique, Seydou Kane vient d’être honoré par les autorités de la transition malienne avec le grade de  Chevalier de l’ordre national du Mali. Une récompense du mérite de l’homme d’affaire malien résident au Gabon, mais qui n’a pas oublié ses racines car  il y retourne régulièrement dans son Madina- Alahery natal, une localité située à quelques kilomètres de Nioro du Sahel. L’enfant prodige de Madina-Alahery ne cesse de multiplier ses œuvres de bienfaisances pour sa communauté et pour la patrie. Ce puissant et généreux operateur économique a réalisé plusieurs projets au Mali dont une grande fondation qui vient en aide aux nécessiteux. 

Issa Touré, le syndicaliste régulateur !  

Ancien leader estudiantin, natif de Markala, Issa Touré puis ce que c’est de lui qu’il s’agit,  est le tout puissant secrétaire général de l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) section régionale de Ségou. Il est le coordinateur du PADER à l’Office du Niger et non moins secrétaire général du Syndicat National de la Production de la dite zone. Il a été élevé au grade de Chevalier de l’Ordre National du Mali.   

Kalifa Nama Traoré, de l’ORTM à la HAC !

Choisi par le président du Conseil national de transition (CNT), Col. Malick Diao pour être régulateur à la  Haute autorité de la communication (HAC), notre méga confrère de l’ORTM, pure produit de l’Union Soviétique, Kalifa Nama Traoré, un cadre exceptionnel et travailleur, Président de la commission technique et scientifique de la HAC, vient d’être décoré  Chevalier de l’Ordre National du Mali par le président de la transition. Une récompense bien méritée !

Harouna Sangaré, le Marabout politicien !

 

Le guide religieux, Cheick  Harouna Sangaré a été décoré le mercredi 20 septembre dernier au grade de Chevalier de l’Ordre National du Mali par le président de la Transition Col. Assimi Goita. Une récompense pour ses efforts aux dialogues inter religieux et inter communautaires au Mali. Harouna Sangaré est le fils du  grand marabout  feu El hadj Idrissa Sankaré, petit fils de Modibo Sankaré, Harouna Sankaré est né le 19 août 1980 dans la Commune rurale d’Ouonkoro, une localité périphérique du cercle de Bankass, dans la Région de Mopti, la Venise malienne. D’un parcours scolaire limité, il passa par  la Médersa Sabilou Alfalahi, à Niamey, au Niger, où il effectua des études franco-arabes. Le jeune peulh arrive à s’incarner l’esprit du social et du bon cœur dans sa localité. De nos jours, il a pris goût  à la politique.

Ahmed Madani Touré, un leader religieux exemplaire à Ségou ! 

Madani Touré, imam de la mosquée Kadaffi de Ségou, est le fils de feu Saada Oumar Touré, il est aussi secrétaire général régional de l’IMAMA de Ségou et membre du Haut conseil islamique du Mali. Ses efforts pour l’essor de l’islam et des musulmans dans un Mali apaisé, ont été reconnus  par le chef de l’Etat, Assimi Goita. Il vient d’être distingué   Chevalier de l’Ordre National du Mali.

Modibo Diarra dit Bebel de Super Biton de Ségou dans le lot : une injustice réparée !

 

Parmi les personnalités décorées cette année par la transition figure en bonne place, les artistes. C’est dans ce cadre qu’une injustice vient d’être réparée par les autorités de la transition. Il s’agit de la décoration de notre Papa, le doyen Modibo Diarra dit Bebel sociétaire de Super Biton national au grade de Chevalier de l’Ordre National du Mali.  Pianiste de son Etat, Bebel et Mama Sissoko restent les sociétaires vivants de cet orchestre régional de Ségou.    

     

La presse honorée !

 

Parmi les confrères de la presse  décorés figure en bonne place,  Casimir Sangala, chef cellule information et communication de l’APEJ au grade de Chevalier de l’Ordre National du Mali. Sangala est un bosseur incomparable loyal et très crédible.

Mme Dado Camara aussi élevée au titre de Chevalier de l’Ordre National du Mali. Une véritable amazone de la presse privée au Mali.

Ousmane Dao est le président inamovible  de l’Association des éditeurs de la presse privée (ASSEP) ; Modibo Fofana, président de l’APPEL Mali et Madiba Keita de l’Essor ont tous été décorés avec le titre de médaille de l’étoile d’argent du mérite national avec effigie Lion débout.

Aliou Badara Diarra

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *