23 juillet 2024
Accueil » Blog » Délestage au Mali : les populations de Nioro du Sahel se prononcent…

Délestage au Mali : les populations de Nioro du Sahel se prononcent…

0
EDM sa

EDM saNotre correspondant à Nioro du Sahel a tendu son micro aux citoyens pour donner leurs avis sur les récentes coupures d’électricités à Bamako et chez eux. Lisez ce micro trottoir. 

Sabou Diallo photographe : « l’électricité au Mali est devenue un casse-tête ! »

« En effet, la fourniture de l’électricité au Mali est devenue un casse-tête. Comparativement à Bamako et certaines grandes villes du Pays. Ici  à Nioro du Sahel la situation est supportable n’eût été la durée des coupures, que j’ai constaté du mardi 24 au jeudi 26 octobre 2023. Je ne me souviens d’être privé d’électricité pendant tout ce temps.

Je suis peiné quand même de savoir que ce problème d’électricité atteint ce degré au Mali dans l’indifférence de certaines personnes. Ceci dit, j’exhorte les plus hautes autorités du pays à prendre leurs responsabilités pour que cette page noire de l’EDM SA soit un triste souvenir. Il faut dire aussi que la communication fait défaut dans cette entreprise d’utilité  publique. »

Fanta Nimaga, présidente de la CAFO de Nioro du Sahel

« Mon réfrigérateur a été endommagé. »

« Je constate avec amertume cette situation de coupures intempestives d’électricité dans mon pays. En 2022, mon réfrigérateur a été endommagé suite à cette malheureuse situation. Mais, honnêtement, j’avoue que Nioro du Sahel est mieux que Bamako en fourniture d’électricité. Et cette année 2023 est mieux que l’année dernière. Mais à ma grande surprise, je constate qu’en début de cette dernière semaine du mois d’Octobre, les coupures durent. Par exemple le Jeudi 26 Octobre 2023 le courant est coupé à Nioro à partir de 8h jusqu’à 2h du matin. »

Cheick Tidiane Coulibaly enseignant

« Est-ce une négligence de leur part? »

« Je ne s’aurais donné mon avis de façon objective au sujet de  l’EDM SA sur le plan national, parce que jusque-là, j’attends des actions concrètes émanent de nos autorités compétentes face à cette situation et à l’encontre des présumés responsables de cette situation qui n’honore pas leurs images ni celle de notre pays.

Pour le cas de Nioro du sahel, la situation n’est pas alarmante. Cependant, je me pose la question de savoir comment est-ce que dans ces derniers temps l’EDM SA de Nioro soit victime d’une ou des pannes privant leurs clients d’électricité  pendant plus de 15 h. Est-ce une négligence de leur part?

Dans tous les cas, personne ne peut rester indifférente face à cette situation, même si on n’est pas un abonné, on est obligé de faire recours à un abonné pour résoudre certains besoins vitaux. »

Sékou Traoré, président de la jeunesse communale de Nioro

«  Faisons la promotion de  l’énergie renouvelable. »

« Pour ce qui concerne spécifiquement le Cas de la Région de Nioro du Sahel, on doit remercier Dieu et féliciter l’EDM SA Nioro du fait que la région ne soit pas dans une situation alarmante à l’image de Bamako et plusieurs d’autres localités. Je peux dire sans risque de me tromper que l’électricité est stable ici à Nioro même si par moment, nous constatons des coupures de courant dont seuls les responsables de cette entreprise peuvent nous dire quelles sont les causes et les solutions pour ne plus vivre cette situation ? Par ailleurs, vous me donnez l’occasion de dire au passage que l’accès à l’électricité n’est pas facile dû à plusieurs facteurs entre autres, la politique d’extension, poussant certaines personnes à voler  de l’électricité. D’où  des installations anarchiques.

Sur le plan national notamment à Bamako ou la situation est plus alarmante, pour qui connait l’importance de l’énergie dans le quotidien de la population, cette situation va sûrement affecter l’économie du Pays et le quotidien des populations. Donc, cette société de fourniture d’électricité traverse la pire période de son existence à cause de sa mauvaise gestion  heureusement que des pistes de solutions sont en train d’être explorées  pour régler  cette situation.

A l’état actuel, je pense  qu’il est nécessaire de procéder à un audit afin de situer la part de responsabilité de chacun et d’en tirer les conséquences et pourquoi pas aller jusqu’aux sanctions. Nous avons des potentialités en termes de vent et soleil, il faut que nous fassions la promotion de  l’énergie renouvelable. »

Ibrahim Demba Nimaga,  agent des collectivités au conseil régional de Nioro du Sahel

« Je me demande si l’EDM a un service de communication »

« Selon moi, cette histoire de délestage, c’est un fait nouveau à Bamako, alors que chez nous à Nioro, on ne connaissait pas de coupure d’électricité jusqu’à une période récente ou les populations s’interrogent sur cet état de fait.

A mon humble avis, les responsables de cette société de l’énergie doivent communiquer. Je me demande d’ailleurs s’ils ont un service de communication.

Je préconise que le chef d’agence de EDM SA à Nioro explique aux populations sur l’état actuel de l’entreprise dont il est le premier responsable.

Désormais, je souhaiterais que nous consommateurs soyons informées régulièrement des actes que pose l’entreprise au profit de ses clients.

Malick Gaye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *