3 mars 2024
Accueil » Blog » KOUTIALA : adoubé par les siens, IBK donne espoir à sa ville natale

KOUTIALA : adoubé par les siens, IBK donne espoir à sa ville natale

0
IBK a Koutiala2

IBK a Koutiala2Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, a effectué une visite historique à l’allure d’un pèlerinage à Koutiala, sa ville natale et la ville qui abrite la tombe de son grand-père Néguedjourou Tiémokoba Keita. Pour l’occasion, il était accompagné d’une forte délégation composée de ses proches collaborateurs, des membres du gouvernement, d’opérateurs économiques et des responsables des partis politiques dont Dr Bocory Tréta.

 

Cette visite de travail était une sorte de retour dans le royaume de son enfance, partageant des souvenirs avec les uns et les autres. Bref, ce n’était pas un voyage tout à fait comme les autres. La grandeur de l’accueil se passe de tout commentaire. Le vendredi, l’enfant du pays s’est entretenu avec les forces vives de Koutiala avant d’animer un meeting géant au stade municipal de ladite localité. Révigoré par la chaleur de l’accueil, IBK fait une panoplie de promesses dont l’érection de Koutiala en région.

C’est avec beaucoup de nostalgie et d’humilité qu’IBK a passé son séjour dans la capitale de l’or avec un agenda ultra chargé. C’est ainsi, que le vendredi, dans la matinée, IBK a rencontré au pied-à-terre, les forces vives de Koutiala, qui ont exprimé les préoccupations des différences couches de la société qui étaient entre autres, l’emploi des jeunes, l’érection de Koutiala en région, l’affaire Huicoma, la route …

Pour tout ce qui a pu être mis en chantier comme l’hôpital, l’eau, la route, le chef de village de Koutiala a tenu à remercier chaleureusement le président IBK et a promis à son visiteur du jour que s’il se présentait pour un nouveau mandat en 2018, qu’il verrait la preuve de leur soutien. Autrement dit, il promet le takokeleen à Mandé Massa en cas de candidature à la prochaine présidentielle. Un message qui n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd.

Très adoubé par les siens, IBK a donné espoir aux populations de sa ville natale. Il commence par « je suis ici chez moi…Ce qu’ensemble nous avons pu mettre en chantier et ce que nous comptons mettre en chantier dans les meilleurs délais pour que des domaines aussi importants pour nous que la santé des populations, le commerce interpersonnel et économique soit plus facile, raccourcir la route entre Bamako et Koutiala…. Ce voyage a été une occasion pour moi d’échanger, d’écouter les préoccupations des uns et des autres, que ce soit avec les leaders religieux, que ce soit avec la société civile, les chefs traditionnels et coutumiers. Tout cela, nous a permis de tâter le pouls et savoir quelles sont les préoccupations essentielles des Koutialais et des Koutialaises. La grande préoccupation de toutes les populations a été soulevée : l’érection de Koutiala en région administrative. Le dossier est pratiquement bouclé. Il nous restera dans les jours à venir de désigner un gouverneur. » A la demande des jeunes, il a promis un terrain de basket.

Revoir le plan d’urbanisation de la ville de Koutiala…

« Moi-même, circulant dans la ville de Koutiala, l’étroitesse des rues m’a frappé. Koutiala s’est agrandi, il a besoin d’un nouveau schéma urbain. Un plan à revoir, à repenser et à adapter à des besoins. C’est une ville dont on salue le dynamisme à travers ces fils de camions qui circulent dans les rues de la cité. Il faut adapter la ville à ces besoins nouveaux en développement exponentiel. Je suis satisfait, mais pas suffisamment. Beaucoup doit être fait. Et beaucoup sera fait, Inch’Allah. Nous le ferons pour Koutiala ainsi que les autres villes secondaires du Mali. »

Le meeting géant, couplé au coup d’envoi la finale coupe IBK, le baptême du stade municipal de Koutaila au nom de Feu Elhadj Sidiki Ouattara ont mis un terme à cette visite présidentielle.

Aliou Badara Diarra, Envoyé spécial79

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *