21 mai 2024
Accueil » Blog » Lutte contre la Mal Nutrition au Mali : le Plan d’Action Multisectoriel de Nutrition 2021-2025 cherche financement

Lutte contre la Mal Nutrition au Mali : le Plan d’Action Multisectoriel de Nutrition 2021-2025 cherche financement

0
Mal Nutrition au Mali : le Plan d'Action Multisectoriel de Nutrition 2021-2025 cherche financement

Présidée par le Ministre de la Santé et du Développement Durable, Colonel Assa Badiolo TOURE, vendredi 12 Avril 2024, le Grand Hôtel a abrité une table ronde des bailleurs pour le financement du Plan d’Action Multisectoriel de Nutrition (PAMN) 2021-2025, placée sous le thème  » Unissons nos efforts pour continuer à un Développement Durable avec l’Approche Multi sectorielle pour la Nutrition ».

C’était en présence du Ministre de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mariam MAIGA, du Président des Organisations de la Société Civile, du Représentant du Directeur Pays de l’Action Contre la Faim, de l’Ambassadeur du Canada, de l’Ambassadeur du Pays Bas ainsi que plusieurs participants.
« Au Mali, un enfant sur cinq souffre de mal nutrition et un enfant sur dix souffre de mal nutrition aiguë » selon le représentant du Directeur Pays de l’UNICEF.

C’est dans l’optique de contribuer à la mobilisation de ressources financières et non financières, de financement public interne et de financement venant de partenaires externes pour soutenir la mise en œuvre des interventions et des activités mentionnées dans le PAMN 2021-2025 et ses axes transversaux.
Dans son intervention le Ministre TOURE a fait savoir que « En adoptant le plan multi sectoriel de nutrition (PAMN 2021-2025), le gouvernement du Mali s’est résolument inscrit dans l’agenda 2030 pour le développement soutenable prôné par les Nations unies, qui engage tous les gouvernements à agir en faveur du changement universel intégré permettant d’éradiquer la faim et la mal nutrition sous toutes ses formes. » Profitant de l’occasion, Mme le Ministre a réitéré ces remerciements aux partenaires techniques et financiers intervenants dans l’approche multisectorielle de la nutrition particulièrement l’ambassade du Canada et l’organisation Action contre la Faim.

Elle poursuivit qu’il est évident que la mal nutrition à des effets négatifs sur la croissance économique, la sécurité alimentaire et la sécurité nutritionnelle. Ainsi, les efforts approuvés doivent être renforcés pour éliminer la pauvreté, la faim et réduire les inégalités tout en respectant le droit de chaque individu à une réduction adéquate dans les 835 collectivités territoriales du Mali afin de contribuer à un pays prospère qui a un progrès économique en harmonie avec la nature.
Il s’agira donc, d’obtenir des engagements, de mobiliser les ressources nécessaires pour la mise en œuvre du MSNP et d’augmenter la couverture des interventions spécifiques et sensibles à la nutrition, fournies par divers secteurs du gouvernement et partenaires. Toutes ces actions mèneront ultimement à une nutrition améliorée.

Il s’agira plus spécifiquement d’identifier les partenaires de ressources financiers et non financiers pour financer le PAMN 2021-2025 ; de motiver un changement de politique, programmatique et stratégique pour faire de la nutrition une priorité de l’engagement financière de l’état et des partenaires techniques et financiers pour la réduction de la pauvreté, de l’insécurité alimentaire et de l’insécurité nutritionnelle avec un travail décent ; de négocier les engagements financiers de l’Etat et de ses partenaires techniques et financiers ; de diriger et de produire des comptes-rendus sur les performance programmatique et financières du PAMN 2021-2025 ; de communiquer les résultats pour établir la confiance, visibilité et recevabilité.

A titre de rappel le Mali est membre du mouvement de renforcement de la nutrition (SUN). Afin d’améliorer le financement de la nutrition, le mouvement SUN a initié les tables rondes pour la nutrition. 14 pays du mouvement SUN avaient partagé des projets d’organiser un évènement national de mobilisation de ressources pour la nutrition (désignée ci-après table ronde de mobilisation des ressources, RM RT) en 2020.
C’est ainsi que l’ONG Action contre la Faim, en collaboration avec la Cellule de la coordination de la Nutrition envisage d’organiser la table ronde de mobilisation de ressources afin d’influencer directement ou indirectement les décideurs, les parties prenantes, et toutes les personnes concernées afin qu’ils soutiennent et mettent en œuvre des actions contribuant à accroitre la nutrition avec l’implication des groupements de femmes pour l’élimination de la faim et de toutes les formes de malnutrition.

Lire aussi: Odeur d’enrichissement illicite à l’ASECNA-MALI : le Représentant Issa Salif Goita dans le viseur de l’OCLEI !

Il s’agira donc, d’obtenir des engagements, de mobiliser les ressources nécessaires pour la mise en œuvre du MSNP et d’augmenter la couverture des interventions spécifiques et sensibles à la nutrition, fournies par divers secteurs du gouvernement et partenaires.

Toutes ces actions mèneront ultimement à une nutrition améliorée.
Le résultat final escompté à l’issue de la table ronde était de disposer d’un engagement des décideurs et les parties prenantes en faveur du financement du PAMN 2021-2025 à hauteur de souhait avec 15% des contributions de l’Etat et 85% des partenaires techniques et financiers assorti d’un plan de financement.

Mariam KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *