20 avril 2024
Accueil » Blog » Mali : les jeunes du Mouvement Yèrèwolo Débout les remparts demandent le départ de la MINUSMA

Mali : les jeunes du Mouvement Yèrèwolo Débout les remparts demandent le départ de la MINUSMA

0
Yerewolo debout

Yerewolo deboutMINUSMA, les leaders du Mouvement Yèrèwolo haussent le ton contre la force onusienne de maintien de la paix au Mali. Au cours d’un point de presse, ce mardi 5 juillet, au siège du mouvement à Badialan, ils ont dénoncé une « mission inefficace » 

« Nous ne pouvons plus composer avec la MINUSMA », a affirmé Siriki Kouyaté, porte-parole du Mouvement Yèrèwolo Débout les remparts. « La MINUSMA doit partir », a-t-il ajouté. Selon Siriki Kouyaté, les « ennemis du Mali » s’appuient sur la France et la MINUSMA. « Si les deux partent du Mali, les ennemis disparaîtront d’eux-mêmes », insiste le porte-parole de Yèrèwolo.

« Depuis 2013 que la MINUSMA est au Mali, le nombre de civils tués a triplé », a attaqué à son tour Adama Ben Diarra alias Ben le Cerveau, premier responsable du Mouvement Yèrèwolo.  De 30% du territoire au début de la mission, c’est 80% du territoire qui échappe aujourd’hui au contrôle de l’Etat malien, selon Ben le Cerveau. « A chaque fois que le mandat de la MINUSMA doit être renouvelé, les attaques se multiplient », a accusé Ben le cerveau.

Selon le conférencier, les tâches prioritaires assignées à la MINUSMA étaient la sécurité, la stabilisation et la protection des civils. Mais lorsque vous demandez le bilan de près de 10 ans, on vous cite quelques lampadaires, des forages, création d’emplois pour des jeunes… « La MINUSMA se serait-elle substituée aux ministères du gouvernement malien ? » s’interroge Adama Ben Diarra.

« Sous le manteau des droits de l’homme, assure Adama Diarra, la MINUSMA tente de préparer des rapports contre les autorités de la transition, hostiles à la France, pour pouvoir les faire arrêter et les envoyer à la CPI. » Après la fête, informe le conférencier, la MINUSMA devra se préparer à quitter le Mali.

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *