21 mai 2024
Accueil » Blog » MOIS DE LA SOLIDARITE : LA CANAM AU CHEVET DES FAMA

MOIS DE LA SOLIDARITE : LA CANAM AU CHEVET DES FAMA

0
Canam Fama

Canam FamaA la faveur d’une cérémonie sobre mais pleine d’émotion, le Ministère de la Solidarité et de l’Action Humanitaire a procédé le 13 octobre dernier à la remise officielle d’équipements et matériels médicaux destinés aux infirmeries des différentes garnisons du pays. Un don qui  s’inscrit dans le cadre du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion. La cérémonie  a enregistré la présence de plusieurs membres du gouvernement dont ceux de l’Action Humanitaire, Hamadoun Konaté et de la Défense, Abdoulaye Idrissa Maiga, en présence du Parrain national du mois, Mgr Jean Zerbo et du Directeur Général de la CANAM, Ankoundio dit Luc Togo.

Dans son intervention, le ministre Konaté de l’Action Humanitaire a justifié cette cérémonie « par le fait qu’il s’agit tout simplement d’un investissement que la solidarité dans la prévention et la prise en charge de la maladie a permis. » En effet, poursuit Hamadoun Konaté, « en intégrant le dispositif de l’Assurance maladie obligatoire » le département de la défense « a contribué à étendre significativement la proportion des assurés de l’AMO. »
Il rappellera à ce titre que « dans le cadre de la Convention de prestations de soins de santé, signée le 31 décembre 2014 entre la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CANAM) et l’état-major général des armées, le renforcement des plateaux techniques, et par ricochet, l’amélioration permanente de la qualité des soins des infirmeries avait été retenu comme prioritaire par mon département et celui de la Défense et des Anciens Combattants. » Aussi, estime-t-il logique que « les acquis pour l’accès gratuit aux soins dans les infirmeries des garnisons militaires sont préservés au profit des éléments des forces Armées. »
Egalement, précise le ministre Konaté, les fonctionnaires des forces armées continueront de bénéficier de toutes les prestations liées à l’AMO, au même titre que les autres assurés.  « Les assurés AMO des forces Armées bénéficient des mêmes modalités et avantages offerts aux autres assurés au sein des établissements hospitaliers, des pharmacies, des laboratoires et autres établissements de soins conventionnés par la CANAM. »
Le don de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie aux structures sanitaires des Forces Armées notamment de la Gendarmerie Nationale et de la Garde Nationale comprend « des mobiliers, du matériel et divers équipements sanitaires, acquis sur budget propre, pour renforcer le plateau technique de ces structures en vue d’améliorer la qualité de leurs prestations sanitaires. », ajoute-t-il.  
Les  équipements et matériels médicaux se composent ainsi de mobiliers de bureau, de matériels médicaux, des équipements de bloc pour les petites chirurgies, des équipements de laboratoire, des équipements d’imagerie médicale,   et des équipements de stérilisation.
Le coût total de ces équipements et matériels médicaux s’élève à près de Cinq cent-cinquante  millions mobilisé sur deux exercices budgétaires (2015 2016).
Et le ministre Konaté d’assurer que cette « dotation, qui est une première opération de renforcement et de maintien des plateaux techniques des structures sanitaires des Forces Armées, se poursuivra au fil des années et s’étendra sur toute l’entendue du territoire en vue d’assurer la fourniture et l’amélioration des prestations fournies dans le cadre du régime d’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) au profit de la population en général et des éléments des Forces Armées en particulier. »
Son homologue de la défense et des anciens combattants, Abdoulaye Idrissa Maiga, est tout heureux et a promis que les équipements et matériels ainsi mis à la disposition de structures de santé de son département seront utilisés à bon escient. Au nom de son département et des Forces armées du Mali, il a remercié le parrain du mois et le département de la solidarité et de l’action humanitaire pour ce geste ô combien salvateur.
ASG
Source: Lenqueteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *